Changer d'édition

Débat public à venir: 4.500 «non» pour le luxembourgeois comme première langue
Luxembourg 23.11.2016 Cet article est archivé

Débat public à venir: 4.500 «non» pour le luxembourgeois comme première langue

Débat public à venir: 4.500 «non» pour le luxembourgeois comme première langue

Photo: Unbekannt
Luxembourg 23.11.2016 Cet article est archivé

Débat public à venir: 4.500 «non» pour le luxembourgeois comme première langue

La pétition 725, qui s'intitule «NON à la langue luxembourgeoise comme première langue officielle en matière administrative et judiciaire» a déjà récolté 4.500 signatures, un mois après sa mise en ligne, alors que la date de fin est fixée au 6 décembre prochain.

(ml trad. SW) - La pétition 725, qui s'intitule «NON à la langue luxembourgeoise comme première langue officielle en matière administrative et judiciaire» a déjà récolté 4.500 signatures, un mois après sa mise en ligne, alors que la date de fin est fixée au 6 décembre prochain.

«Le Luxembourg dépend de l'immigration et doit rester un pays ouvert», souligne l'auteur de cette pétition. Le plurilinguisme fait partie des atouts du Grand-Duché selon lui.

Une audience publique aura donc lieu à la Chambre des députés pour débattre de ce sujet: la date est encore à déterminer.

La langue luxembourgeoise au cœur des pétitions

Mais ce n'est pas la première fois cette année que le statut de la langue luxembourgeoise est mis sur le devant de la scène via une pétition.

La pétition 698, déposée par Lucien Welter, proposait elle d'attribuer le statut de «première langue officielle» au luxembourgeois. L'exact opposé de la pétition 725.

Mais elle avait tout de même connu un franc succès puisque 15.500 signatures avaient été amassées en un temps record.

Là encore, la date du débat public devant la Chambre des députés n'a pas été fixée à l'heure actuelle.

Deux débats diamétralement opposés, concernant la langue luxembourgeoise sont donc à venir à la Chambre.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet