Changer d'édition

Débat électoral à Ettelbruck: les projets des candidats pour la Nordstad
Luxembourg 47 1 3 min. 26.09.2018 Cet article est archivé

Débat électoral à Ettelbruck: les projets des candidats pour la Nordstad

Près de 300 électeurs sont venus assister au débat

Débat électoral à Ettelbruck: les projets des candidats pour la Nordstad

Près de 300 électeurs sont venus assister au débat
Chris Karaba
Luxembourg 47 1 3 min. 26.09.2018 Cet article est archivé

Débat électoral à Ettelbruck: les projets des candidats pour la Nordstad

Christelle BRUCKER
Christelle BRUCKER
A quelques semaines des élections législatives au Luxembourg, les candidats têtes de liste régionaux des six partis présents à la Chambre des députés ont débattu mardi soir des priorités pour la circonscription Nord.

Mardi soir, le Luxemburger Wort organisait le deuxième débat électoral en région après la soirée du 18 septembre au Trifolion à Echternach. Cette fois, c'est l'avenir de la Nordstad qui a concentré les discussions dans l'auditorium du CAPE à Ettelbruck.

Nous avons demandé aux candidats des Verts, du CSV, du LSAP et du DP, de nous livrer leur vision pour la Nordstad sur les thèmes de la mobilité et de la décentralisation, en français:

Six candidats têtes de liste de la circonscription Nord ont abordé les thèmes des problèmes de trafic, de la décentralisation ou encore du tourisme, face à un public d'environ 300 personnes.

  • Jeff Engelen (ADR)
  • Martine Hansen (CSV)
  • Claude Turmes (Déi Gréng)
  • Karin Meyer (Déi Lénk)
  • Marc Hansen (DP)
  • et Romain Schneider (LSAP)  

Tensions autour de l'élargissement de la N7

Sur la mise à 4 voies de la N7, Claude Turmes a salué les efforts déployés ces dernières années pour la connexion du Nord aux transports en commun et a affirmé que l'élargissement de cette route n'était pas indispensable.


Diskussiounsronn LW Spëtzekandidaten (Runde 1, Echternach) / Foto: Viktor WITTAL
Débats électoraux du Wort: la mobilité, une préoccupation aussi dans l'Est
Premier des quatre rendez-vous électoraux du Luxemburger Wort, mardi soir à Echternach: cinq candidats ont répondu aux questions de nos confrères. La mobilité étant un sujet de préoccupation majeur, nous sommes allés interroger les candidats à ce sujet.

Martine Hansen n'était pas d'accord et a clairement soutenu l'idée d'un élargissement à 2x2 voies de la N7. Elle a également pointé les nombreux couacs des transports en commun qui n'incitent pas les citoyens à les emprunter. 

Jeff Engelen a lui aussi dénoncé les retards des trains et a souligné l'intention de l'ADR de soutenir le développement de la N7 à quatre voies.

"Attention aux poids lourds"

A contre-courant sur ce point, la candidate de La Gauche, Karin Meyer, a mis en garde sur le risque de voir débarquer des hordes de poids lourds sur cette route, qui pourraient traverser le pays du nord au sud en évitant les autoroutes et les péages.

Elle a également souligné que tout ne tourne pas autour du transport: elle a ainsi dénoncé le retrait d'importantes infrastructures de la région, dans le domaine des soins médicaux par exemple.

Claude Turmes veut améliorer l'offre de bus avec des bus express entre Hosingen et la gare d'Ettelbruck, et des bus flexibles entre les villages, qu'on puisse appeler avec son smartphone.

Pour Romain Schneider, il est évident qu'il faut continuer le projet initié de la N7 et bâtir rapidement les différents contournements: via Feulen, celui de Diekirch et celui de Hosingen.

Marc Hansen (DP) se prononce pour une accélération des choses en ce qui concerne les contournements: "Ne bricolons pas avec 3 kilomètres par-ci par-là, réalisons-les d'un coup, les moyens sont là."

Faire de la Nordstad le 3e pôle du pays

C'est le souhait du DP qui voit en Ettelbruck un pôle d'attractivité en devenir, au même titre que le site d'Esch-Belval. Marc Hansen met en avant les actions de son parti: "Le gouvernement est en train de créer une société de développement avec un capital propre de 2 millions d'euros et des garanties de l'Etat jusqu'à 25 millions d'euros pour faire avancer les choses."


Vos préoccupations en vue des élections: on vous écoute!
A 15 jours des législatives, quels sont les thèmes qui vous importent le plus parmi le logement, la mobilité, le développement durable, la langue luxembourgeoise, la qualité de vie et bien d'autres: répondez à notre sondage!

Du côté du CSV, on plaide pour une décentralisation des administrations agricoles et notamment de la Chambre d'agriculture actuellement à Strassen. 

Pour Les Verts, la décentralisation des services de l'Etat doit se poursuivre: Claude Turmes cite l'exemple de la Mobilitéitzentral qui sera bientôt à la gare d'Ettelbruck, mais il veut aussi créer une cité administrative à la gare de Diekirch.

Discussion libre autour d'un verre

Après le débat, le public a pu profiter d'un cocktail au foyer du CAPE pour aller à la rencontre des différents candidats dans une ambiance plus décontractée.

Toutes les têtes de liste ont prolongé la soirée et ont pris le temps de convaincre leurs potentiels électeurs.

Le prochain débat électoral se tiendra dans la circonscription Sud, à Dudelange, le mardi 2 octobre à 19h30, au centre culturel opderschmelz.

Enfin, la dernière soirée sera consacrée aux candidats de la circonscription Centre, le mardi 9 octobre à 19h30, à l'Alvisse Parc Hôtel de Luxembourg-Dommeldange.

Pour y assister, c'est simple et gratuit, il suffit de vous inscrire via le formulaire en ligne dédié. 


Sur le même sujet

Débats électoraux du Wort: rendez-vous mardi à Ettelbruck
En amont des législatives, le Luxemburger Wort organise, dans chacune des quatre circonscriptions du pays, un débat avec les têtes de liste locales. Après Echternach le 18 septembre, les politiques du Nord seront face à face ce 25 septembre au CAPE d'Ettelbruck.
Diskussiounsronn LW Spëtzekandidaten (Runde 1, Echternach) / Foto: Viktor WITTAL