Changer d'édition

De nouvelles mesures face au coronavirus
Luxembourg 1 3 min. 11.03.2020 Cet article est archivé

De nouvelles mesures face au coronavirus

Le Premier ministre assure qu'il en va de la responsabilité de tout un chacun pour stopper la propagation du virus. Il prie d'éviter de visiter les personnes âgées qui restent les plus exposées.

De nouvelles mesures face au coronavirus

Le Premier ministre assure qu'il en va de la responsabilité de tout un chacun pour stopper la propagation du virus. Il prie d'éviter de visiter les personnes âgées qui restent les plus exposées.
Photo: Gerry Huberty
Luxembourg 1 3 min. 11.03.2020 Cet article est archivé

De nouvelles mesures face au coronavirus

Maurice FICK
Maurice FICK
Ouverture de trois maisons médicales en journée, extension du congé pour raison familiale et interdiction des événements avec plus de 1.000 personnes. Tout en demandant de ne pas paniquer, le Premier ministre et son équipe ont présenté trois décisions prises pour endiguer l'épidémie de Covid-19.

(MF avec Ota) – Alors que l'épidémie progresse rapidement dans la Grande Région et que le Luxembourg compte officiellement sept personnes infectées par le coronavirus ce mercredi 11 mars, «Le pays reste en phase de containment. Il n'y pas de raison de paniquer», a lancé mercredi Xavier Bettel après un conseil de gouvernement exceptionnel consacré au covid-19.


IPO.PK Stellungnahme Regierung Coronavirus.Lex Delles,Xavier Bettel,Paulette Lenert,Franz Fayot. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Une nouvelle aide pour les PME touchées
Outre une plus large «générosité» à l'égard des sociétés impactées par le coronavirus pour l'octroi du chômage partiel, le gouvernement a annoncé mercredi, par la voix de Franz Fayot, qu'il allait adopter «rapidement une nouvelle loi sur les aides minimis». Le ministre de l'Economie s'explique.

«Affublé de ses ministres de la Santé, de l'Economie et du Tourisme, le Premier ministre (DP) s'est exprimé devant la presse pour annoncer le tour de vis effectué par le gouvernement pour tenter de contenir l'épidémie sur le sol luxembourgeois. «Tout citoyen est une partie du problème et peut contribuer à endiguer le virus en se lavant les mains, évitant les contacts rapprochées et les visites des personnes âgées qui sont les plus vulnérables», a répété par deux fois Xavier Bettel.

«Prenant la situation très au sérieux», le chef du gouvernement n'exclut pas que «beaucoup de gens» puissent tomber malade sous peu «au vu de ce qui s'est passé à l'étranger». Mais il n'a aucune certitude. En attendant le gouvernement va rapidement venir en aide aux PME qui font déjà face aux conséquences du coronavirus et a pris trois nouvelles mesures que la ministre de la Santé, Paulette Lenert (LSAP), détaille:

Le «congé pour raisons familiales» qui n'était pas pensé pour ce cas de figure au départ, sera désormais octroyé aux parents dont les enfants se retrouveraient en quarantaine à la maison et ne pourraient plus aller à l'école. 

Le conseil de gouvernement a également décidé de recourir aux trois maisons médicales de Luxembourg, Esch-sur-Alzette et Ettelbruck pour augmenter les capacités de diagnostic des personnes infectées par le coronavirus. Mais aussi pour inciter les gens malades à ne pas se rendre dans les salles d'attente des médecins ou aux urgences «comme c'est encore beaucoup le cas», glisse la ministre de la Santé. Ce dispositif sera opérationnel en journée de 8 heures à 16 heures, «la semaine prochaine», assure-t-elle.

Pour moins de 1.000 personnes ce sera au «cas par cas»

Par ailleurs, la possibilité de réaliser des consultations à distance (télémédecine) est actuellement à l'étude avec l'appui de la Caisse nationale de santé.

Alors qu'il s'agissait d'une recommandation jusqu'ici, le conseil des ministres a décidé désormais d'«interdire toutes les manifestations en milieu confiné rassemblant plus de 1.000 personnes». Quant aux manifestations de moins de 1.000 personnes, elles pourront être interdites après évaluation au cas par cas par l'Inspection de la Santé, glisse Paulette Lenert.

«Nous resterons aussi longtemps dans la phase de containment tant que cela fera sens», a encore souligné la ministre de la Santé. Cette dernière a annoncé au passage que la hotline (Tel.: 8002.8080) mise en place en début de mois avait connu des pics d'appels ces derniers jours.

Pour mémoire, la présentation de ces nouvelles consignes intervient au lendemain d'une réunion extraordinaire des membres du Conseil européen dédiée à la gestion de l'épidémie. Une réunion tenue par vidéoconférence au cours de laquelle le Luxembourg a réitéré sa volonté «de coordonner nos mesures nationales au niveau européen» et son attente de directives de la part des instances européennes afin de bénéficier «de lignes directrices communes pour guider notre action».



Sur le même sujet

«Faire moins de tests n'est pas une option»
Face à la hausse «importante mais non exponentielle» du nombre de nouvelles infections au covid-19, le gouvernement n'annonce pas, mercredi, de nouvelles mesures spécifiques. Ces dernières pourraient toutefois intervenir d'ici dimanche, en fonction de l'évolution de la situation.
IPO , PK Regierungsrat , Xavier Bettel und Paulette Lenert  , Sars-Cov-2 , Covid-19 , Coronakrise , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
La pandémie de coronavirus expliquées en graphiques
Apparu en décembre 2019 en Chine, le covid-19 s'est depuis propagé dans plus de 110 pays à travers le monde. Au Grand-Duché, sept cas ont officiellement été détectés et plusieurs dizaines de personnes ont été placées en quarantaine. Retour en chiffres sur un phénomène mondial.
Une nouvelle aide pour les PME touchées
Outre une plus large «générosité» à l'égard des sociétés impactées par le coronavirus pour l'octroi du chômage partiel, le gouvernement a annoncé mercredi, par la voix de Franz Fayot, qu'il allait adopter «rapidement une nouvelle loi sur les aides minimis». Le ministre de l'Economie s'explique.
IPO.PK Stellungnahme Regierung Coronavirus.Lex Delles,Xavier Bettel,Paulette Lenert,Franz Fayot. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Le virus nous fait «vivre dans une zone de suspense»
Inquiétude née de l'absence de certitudes, peur d'un «monstre» invisible et signes de ségrégation à l'égard de salariés qui reviennent de zones infectées. Le psychanalyste, Thierry Simonelli, nous parle des répercussions du coronavirus sur la société.
Lokales, Coronavirus in Luxembourg, Clinique Bohler,  Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
La Sarre se méfie de la région Grand Est
Le land allemand a fait le choix de classer les quatre départements lorrains, mais aussi l'Alsace, la Champagne-Ardenne comme «zones à risques» pour les déplacements de ses concitoyens.
dpatopbilder - ARCHIV - 30.04.2018, Saarland, Völklingen: Eine 6,20m große Skulptur eines Hüttenarbeiters des Künstlers Ottmar Hörl steht im Rahmen des Skulpturenprojekts «Second Life - 100 Arbeiter» auf dem Vorplatz des Weltkulturerb Völklinger Hütte. Einst galt es als größter Schrotthaufen Europas, mittlerweile haben mehr als 4,4 Millionen Interessierte die Völklinger Hütte besucht. Genau vor 25 Jahren ernannte die Unesco sie zum Weltkulturerbe. Foto: Oliver Dietze/dpa +++ dpa-Bildfunk +++