Changer d'édition

De nouveaux occupants au château de Septfontaines
Luxembourg 2 min. 10.07.2020

De nouveaux occupants au château de Septfontaines

L'école supérieure deviendra locataire de la prestigieuse bâtisse, qui reste propriété de Villeroy&Boch.

De nouveaux occupants au château de Septfontaines

L'école supérieure deviendra locataire de la prestigieuse bâtisse, qui reste propriété de Villeroy&Boch.
Photo : Gerry Huberty
Luxembourg 2 min. 10.07.2020

De nouveaux occupants au château de Septfontaines

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
La Luxembourg School of Business deviendra la prochaine locataire de la prestigieuse demeure liée à la faïencerie Villeroy & Boch.

S'il revenait, l'architecte Fresez reconnaîtrait certainement le château de Septfontaines. Mais l'architecte qui signa -voilà plus de deux siècles- les plans de la demeure de Pierre-Joseph Boch, alors directeur de la faïencerie voisine, ne retrouverait plus les mêmes occupants. En effet, dès début 2021, la Luxembourg School of Business (LSB) deviendra l'unique utilisatrice des lieux. La page des réceptions d'honneur va donc se tourner sur ce site emblématique du Rollingergrund. 

Accord a ainsi été donné par les dirigeants de Villeroy & Boch (qui restent propriétaires du château et de ses annexes) pour que pareille location puisse être accordée à la première école supérieure de commerce du Grand-Duché. Les salles de classes et lieux d'apprentissage occuperont dès lors non seulement la bâtisse principale mais également les écuries et l’ancien garage à voitures (Kutscherhaus). Le bail a ainsi été conclu pour cinq ans, entre les représentants de l'école et ICN Development, en charge du développement du nouveau quartier de la Faïencerie.


Lokales - Baustelle Villeroy & Boch, Rollingergrund  - Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Le nouveau visage du Rollingergrund se dessine
La dernière partie du site de l'ancienne usine Villeroy & Boch vient d'être vendue. A charge maintenant pour le consortium ICN Development, BesixRED et Tralux Immobilier d'assurer le développement de ce secteur.

Mais avant qu'étudiants et enseignants ne viennent suivre les programmes (agréés par le ministère de l'Enseignement supérieur), il faudra passer par une phase de rénovation. Qualité du site oblige, celle-ci sera menée avec le soutien du Service des Sites et monuments nationaux.  «Ce nouveau campus, imprégné d’histoire, nous permettra d’accueillir à Luxembourg, dans un cadre unique et une atmosphère qui se prête idéalement à l’apprentissage, des professeurs émérites et des professionnels expérimentés du monde entier», se félicite Marin Njavro, directeur de la LSB.   

Joli cadre pour une future salle de cours ou de conférence!
Joli cadre pour une future salle de cours ou de conférence!

Ce changement de destination du château marque la première étape du projet de reconfiguration de l'ensemble du quartier, porté à la fois par des promoteurs primés (ICN Development, Tralux Immobilier et Besix Red) ainsi que la Ville de Luxembourg qui entend bien développer plus d'habitat sur cette partie de son territoire. D'ici quelques mois, les deux parties prévoient d'introduire le nouveau plan d'aménagement particulier (PAP) des quelques hectares à réaménager.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Taxer plus pour bâtir plus
Imposer à 15.000% les terrains constructibles laissés non bâtis, les partis d'opposition au sein du conseil communal de la Ville de Luxembourg le souhaitent. La mesure poussant les propriétaires concernés à vendre pour ainsi permettre de nouvelles habitations.
online.fr .PK. Baulücken in der Stadt Luxemburg.Bonnevoie,rue de Wiltz. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Premières ventes à Elmen dès le 6 juillet
Reportée pour cause de covid-19, la cession des premières maisons et appartements du grand projet immobilier va débuter. Avec une priorité donnée aux habitants et salariés de Kehlen et Koerich, les deux villages voisins.
Projet Elmen in Kehlen - Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Le parc résidentiel de l'État largement occupé
Selon les dernières données publiées jeudi par le ministre des Finances Pierre Gramegna, environ un huitième du patrimoine immobilier de l'État n'a actuellement pas de locataire. La raison réside dans le fait qu'il est «en mauvais état» ou «en attente d'un nouveau projet de réhabilitation».
Icône sort de terre, Belval grandit encore
Les premiers coups de pioche viennent d'être donnés pour un nouvel immeuble de bureaux dans le quartier d'Esch. Secteur qui compte déjà 18.000 utilisateurs au quotidien (étudiants, employés, chercheurs, universitaires) et près de 3.300 habitants.
Le secteur public reprend la truelle
Le ministre du Logement, Henri Kox, a expliqué mercredi en quoi le nouveau Fonds spécial créé début avril allait soutenir la construction de plus de logements ciblés, publics, abordables et durables. Premier exemple: Elmen. Avant Wiltz et Dudelange.
Howald se dotera bien d'une nouvelle skyline
Un mois après la publication du PAP destiné à construire cinq immeubles le long de la rue des Scillas, une seule réclamation a été déposée. Cette dernière ne serait «pas de nature à empêcher la mise en oeuvre du projet», assure le bourgmestre d'Hesperange.
Une passerelle pour l'avenir du Limpertsberg
Lundi soir, le «Lampertsbierger Syndicat» a dévoilé une idée destinée à relier le quartier au Bambësch et qui favoriserait la mobilité douce. Un projet dont la réalisation coûterait 6,1 millions d'euros.