Changer d'édition

De l'art de changer le vin en... gel hydroalcoolique
Luxembourg 2 min. 06.08.2020

De l'art de changer le vin en... gel hydroalcoolique

Il faudra deux semaines à Caroline Van Langendonck pour traiter les 10.000 litres de vin qui lui ont été livrés.

De l'art de changer le vin en... gel hydroalcoolique

Il faudra deux semaines à Caroline Van Langendonck pour traiter les 10.000 litres de vin qui lui ont été livrés.
Photo: Lex Kleren
Luxembourg 2 min. 06.08.2020

De l'art de changer le vin en... gel hydroalcoolique

Plusieurs distillateurs chauffent leurs alambics pour produire de l'alcool destiné à entrer dans la composition de désinfectants. Un changement d'activité encouragé par l'Etat en raison du manque de producteurs locaux de ce produit utile dans le cadre de la lutte contre le covid-19.

(pj avec Nicolas ANEN) - Dès le début de la crise de covid-19, les distillateurs luxembourgeois ont senti dans l'air une belle opportunité. Certes, avec le confinement, ils allaient avoir certainement moins de débit côté restaurants et moins de clients particuliers pour acheter leurs alcools de fruits, mais leur savoir-faire pouvait bien être utile au pays. Car, quand au printemps le pays cherchait tous azimuts des fournisseurs de solutions désinfectantes, c'est vers les «bouilleurs de crus» que le gouvernement s'est tourné.

Dans son atelier, à Kehlen, Caroline Van Langendonck ne manque donc pas de travail. Face à sa chaudière, cette professionnelle de la distillation a du pain sur la planche. Ou plutôt du vin dans le réservoir: 10.000 litres qui n'attendent que de se transformer en liquide hydroalcoolique avec une haute teneur en alcool pour jouer un rôle désinfectant.


Flowey pense maintenant à votre santé
Le fabricant de Bissen était reconnu pour ses produits d'entretien pour les carrosseries, le voilà lancé dans la production de liquides désinfectants. Une initiative qui trouve tout son sens à l'heure où l'hygiène est plus que jamais nécessaire.

Aussi, ne va-t-elle pas cesser de transvaser des hectolitres de vins de Moselle («principalement des rouges et rosés») pour les faire ressortir en liquide transparent. «C'est un processus magique, sourit l'artisane. La couleur rouge a tout simplement disparu.» Un processus qui fera de l'Etat son plus grand client, car c'est bien le ministère de la Santé qui a soif de ce bien précieux pour fabriquer des gels hygiéniques permettant de contrecarrer la progression du covid-19.

Quantité négligeable, mais geste utile

 «L'idée est née d'un sentiment de solidarité», rappelle André Mehlen de l'Institut du vin de Remich. Dès mars, en réponse à la raréfaction du gel hydroalcoolique sur le marché, un projet-pilote a été développé en collaboration avec l'Institut et Luxinnovation. Les viticulteurs ont été invités à mettre à disposition les stocks de vin non comestibles et accumulés au fil des années. «Il s'agit généralement de vins n'ayant pas répondu aux critères de notre système de qualité», explique André Mehlen.


Weinlese an der Mosel - Erntehelfer - Foto: Serge Waldbillig
La cuvée 2020 possédera un goût de QR Code
Les vins luxembourgeois sont invités à plus de transparence sur leur composition. Des informations qu'il sera désormais possible de consulter en flashant l'étiquetage recommandé sur chaque bouteille.

Ainsi, depuis le printemps, une trentaine de caves luxembourgeoises ont mis à disposition de l'Etat quelque 100.000 litres. «Cela semble beaucoup à première vue. Mais si l'on considère qu'environ dix millions de litres de vin sont produits chaque année sur la Moselle et que les vins présentés ici proviennent des cinq récoltes précédentes, alors cette quantité s'avère plutôt insignifiante». 

Et que l'on ne vienne dire qu'il s'agit là d'une compensation gouvernementale en prévision d'une mauvaise année pour les vignerons du pays, dont le marché s'est restreint avec la crise. C'est faux, d'ailleurs, commente André Mehlen «cela ne sauvera pas les viticulteurs». Le ministère de l'Agriculture a mis en oeuvre d'autres actions pour soutenir la profession

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Du vin dans votre gel hydroalcoolique?
Après les distillateurs qui ont placé leurs installations au service de la lutte contre la propagation du covid-19, les viticulteurs pourraient être tentés de réorienter leur production pour faire face à la crise qui frappe leur secteur.
Fit 4 Resilience guidera vers la sortie de crise
Le ministre de l'Economie, Franz Fayot, a présenté un nouvel outil pour aider les entreprises à définir une stratégie d'avenir. A charge pour Luxinnovation d'accompagner les sociétés volontaires.
Sasha Baillie, CEO de Luxinnovation
Le cru Dubaï 2020 a été dévoilé
Cinq vins et un crémant feront saliver les clients de l'espace restauration du pavillon luxembourgeois à l'exposition universelle de Dubaï. Et les vainqueurs sont...
Dégustation
La cuvée 2020 possédera un goût de QR Code
Les vins luxembourgeois sont invités à plus de transparence sur leur composition. Des informations qu'il sera désormais possible de consulter en flashant l'étiquetage recommandé sur chaque bouteille.
Weinlese an der Mosel - Erntehelfer - Foto: Serge Waldbillig
Quatre jeunes chefs mettent Dubaï à leur carte
Caroline Esch, Aurélien Fontaine, Archibald De Prince et Clovis Degrave ont été retenus pour proposer quelques-unes des recettes à savourer sur le pavillon luxembourgeois à l'exposition universelle.
Expo2020