Changer d'édition

Davantage de radars sur nos routes d'ici 2023
Luxembourg 4 min. 13.05.2019

Davantage de radars sur nos routes d'ici 2023

Davantage de radars sur nos routes d'ici 2023

Photo: Pierre Matgé
Luxembourg 4 min. 13.05.2019

Davantage de radars sur nos routes d'ici 2023

Sophie WIESSLER
Sophie WIESSLER
Le ministre de la Mobilité, François Bausch, a présenté ce lundi matin le nouveau plan d'action national en matière de sécurité routière. Au total, 31 mesures seront mises en place d'ici la fin de la législature.

Augmentation du nombre de radars sur les routes, sanctions vis-à-vis des téléphones ou encore mise en place d'équipements obligatoires à bord des véhicules, le Luxembourg poursuit, pour les cinq ans à venir, sa stratégie «vision zéro - zéro mort, zéro blessé grave», entamée en 2014.  

Si le nombre de morts a chuté entre 2014 et 2017, suite à l'annonce de ces mesures, celles-ci ont montré leur limite avec une année 2018 particulièrement meurtrière sur les routes du pays, avec une hausse de la mortalité sur route de 30%.

Un chiffre que nuance François Bausch (Déi Gréng), puisque sept personnes ont perdu la vie en seulement deux accidents l'an dernier, sur l'A3 et l'A7. «Cela fausse évidemment nos statistiques», justifie ainsi le ministre.

Une nouvelle stratégie a donc été présentée ce lundi matin, pour les cinq ans à venir. Bien que le terme «nouvelle» ne soit pas vraiment applicable ici. Les 11 «défis» restent en effet inchangés par rapport au plan précédent; parmi eux, trois grands chantiers principaux que sont, la vitesse, les drogues, l'alcool et la distraction au volant.

Davantage de contrôles radars

Pour contrer la vitesse, le ministère de la Mobilité parie ainsi sur les radars. Le Luxembourg fait pourtant déjà partie du top 15 des pays européens possédant le plus de radars sur ses routes.

Un déploiement nécessaire pour François Bausch, qui explique: «Malheureusement, ce sont le contrôle et la répression qui sont les mesures les plus efficaces. L'humain n'accepte les règles que lorsqu'il sait qu'il est contrôlé, qu'il y a une sanction».


Radar Warnschild am Ende der A4 in Esch Alzette Richtung Rond Point Jean Paul 2. Photo: Guy Wolff
De nouveaux radars-tronçon au Luxembourg d'ici fin 2019
Comme de nombreux conducteurs accélèrent immédiatement après avoir passé le radar, des «radars-tronçon» seront bientôt installés au Luxembourg. Le ministre de la Mobilité, François Bausch, espère que les routes seront alors plus sûres.

Des radars fixes, mobiles ou encore de chantier vont ainsi fleurir sur les routes du pays dans les années à venir. Sans compter le projet-pilote du radar-tronçon qui doit voir le jour sur la N11 d'ici fin 2019, pour une mise en service effective début 2020.

Un premier projet «radar feux rouges» devrait également voir le jour début 2022 au Schlammesté. La possibilité de contrôler la vitesse à l'aide de caméras embarquées à bord des véhicules de police est également envisagée.

«Prendre des mesures ponctuelles»

Des mesures «répressives» privilégiées à l'abaissement de la vitesse à 80km/h comme en France? Cette mesure ne peut s'appliquer au Grand-Duché, selon le ministre.

«Avec notre petit réseau routier, nous avons déjà des abaissements de vitesse, parfois même en dessous des 80km/h. Je suis plutôt en faveur d'une adaptation de la vitesse sur les tronçons dangereux. Je préfère analyser et prendre des mesures ponctuelles lorsque c'est nécessaire», explique François Bausch.

Réduire la distraction au volant

Autre nouveauté de ce plan 2019-2023, l'interdiction courant 2021, du port d'écouteurs, d'oreillettes au volant. Avec à la clé, une perte de quatre points sur le permis de conduire, au lieu de deux actuellement.

Le ministère souhaite également introduire une nouvelle «infraction pour badauds» qui punit de 145 euros et d'une perte de deux points les usagers de la route qui ralentissent devant un accident de la circulation.

Une réforme complète du permis courant 2020

Mais pour éviter au possible ce type de comportement, le ministre de la Mobilité table également sur les jeunes, ces «actifs de demain», en renforçant encore davantage la qualité de l'enseignement à la conduite automobile.


Mortalité sur route en hausse de 30% au Luxembourg
En 2018, 36 personnes ont perdu la vie contre 25 l'année précédente, selon les dernières statistiques présentées ce vendredi par François Bausch, ministre de la Mobilité. Des chiffres qui contrastent avec les bas taux de mortalité enregistrés en 2017.

Courant 2020, une réforme de l'apprentissage de la conduite sera appliquée, afin de mettre l'accent sur les risques liés à la conduite. Un renforcement de la qualité de l'enseignement de la conduite sera également à l'ordre du jour, à travers notamment une formation continue proposée aux jeunes conducteurs.

Un total de 31 défis à relever en cinq ans, avec toujours ce même objectif: «zéro mort, zéro blessé grave», qui vient s'ajouter à celui fixé par la Commission européenne de réduire de moitié le nombre de tués sur routes entre 2010 et 2020.

Pour être en conformité avec ces buts européens, le Grand-Duché devrait atteindre le chiffre de 16 accidents mortels d'ici les deux prochaines années.

  • Retrouvez sur le site du ministère de la Mobilité le détail de toutes les mesures à venir.

Sur le même sujet

Mortalité sur route en hausse de 30% au Luxembourg
En 2018, 36 personnes ont perdu la vie contre 25 l'année précédente, selon les dernières statistiques présentées ce vendredi par François Bausch, ministre de la Mobilité. Des chiffres qui contrastent avec les bas taux de mortalité enregistrés en 2017.
798.000 véhicules flashés en trois ans
En service depuis le 16 mars 2016, les premiers radars au Luxembourg ne chôment pas. Quel impact ont-ils eu sur nos routes? Quelle suite pour les prochaines années? Réponses.
De nouveaux radars-tronçon au Luxembourg d'ici fin 2019
Comme de nombreux conducteurs accélèrent immédiatement après avoir passé le radar, des «radars-tronçon» seront bientôt installés au Luxembourg. Le ministre de la Mobilité, François Bausch, espère que les routes seront alors plus sûres.
Radar Warnschild am Ende der A4 in Esch Alzette Richtung Rond Point Jean Paul 2. Photo: Guy Wolff
25 morts sur les routes luxembourgeoises l'année dernière
Vingt-cinq personnes ont été tuées dans des accidents de la circulation l'année dernière, 256 ont été grièvement blessées. Le Luxembourg est encore loin de la "Vision zéro", mais le nombre de morts sur les routes en 2017 atteint un niveau historiquement bas.