Changer d'édition

Davantage de contrôles pour réduire les infections
Luxembourg 2 min. 08.07.2021
Pandémie au Luxembourg

Davantage de contrôles pour réduire les infections

Pour tenter de réduire le nombre de nouvelles infections, le gouvernement mise notamment sur un respect strict des mesures sanitaires via un dispositif de contrôle plus important.
Pandémie au Luxembourg

Davantage de contrôles pour réduire les infections

Pour tenter de réduire le nombre de nouvelles infections, le gouvernement mise notamment sur un respect strict des mesures sanitaires via un dispositif de contrôle plus important.
Photo: Guy Jallay
Luxembourg 2 min. 08.07.2021
Pandémie au Luxembourg

Davantage de contrôles pour réduire les infections

Jean-Michel HENNEBERT
Jean-Michel HENNEBERT
Face à la hausse des contaminations observées «aux alentours de la Fête nationale», la nouvelle version de la loi covid mise sur une responsabilisation plus importante des résidents, notamment des plus jeunes, mais aussi des acteurs de l'Horeca. Et sur «des opérations coup de poing» de la police.

Obligé de réagir après la hausse spectaculaire du nombre de nouvelles infections enregistrées depuis la fin juin, le gouvernement entend répondre en jouant sur deux tableaux. Sur la responsabilisation des résidents d'un côté et sur le renforcement des contrôles de l'autre. Avec en ligne de mire directe de ce tour de vis les 15-34 ans, principale catégorie d'âge concernée par les quelque 800 contaminations observées «aux alentours de la Fête nationale», selon les données présentées jeudi par Paulette Lenert (LSAP). 

«Dans 307 cas, nous savons parfaitement que ces infections ont eu lieu à une heure tardive et dans un contexte où les effets de l'alcool se sont fait ressentir», indique la ministre de la Santé. La plupart des autres cas répertoriés sont liés quant à eux «à des situations où les règles sanitaires n'ont pas été respectées dans certains établissements ou au sein de fêtes privées», précise la locataire de la Villa Louvigny.


Le virus s'invite bien en soirées
La reprise de la vie nocturne au Luxembourg s'avère être l'une des raisons de la remontée du nombre d'infections au coronavirus. Le ministère de la Santé le reconnait, chiffres en mains.

Résultat: à compter du 16 juillet prochain, date d'entrée en vigueur de la future version de la loi covid, les personnes présentes dans les bars, cafés et restaurants uniquement avec un autotest ne pourront profiter que d'une partie de la soirée. «Au-delà de minuit, ce type de test ne sera plus autorisé dans les établissements du secteur Horeca», précise Dan Kerch (LSAP). Autrement dit, seules les personnes disposant d'un certificat Covidcheck valable - schéma vaccinal complet, test PCR de moins de 72 heures ou guérison au covid-19 - seront autorisées à rester.

Et le vice-Premier ministre, qui remplace Xavier Bettel (DP) à peine sorti de l'hôpital, d'indiquer également que cette interdiction sera doublée «d'opérations coup de poing de la police» dont le détail sera dévoilé vendredi matin par Henri Kox (Déi Gréng), ministre de la Sécurité intérieure. A noter que le nouveau dispositif prévoit que les gérants d'établissement devront «prendre une part de responsabilité» en veillant au respect de cette nouvelle consigne. Et Paulette Lenert de préciser que le montant des amendes prévues en cas de non-respect de la loi sera «revu à la hausse», passant de 4.000 à 6.000 euros pour une première infraction relevée. 


Une future loi covid au goût particulier
Jeudi, le prochain Conseil de gouvernement décidera du nouveau régime sanitaire qui sera appliqué à compter de la mi-juillet. Des nouvelles règles à venir dans un contexte marqué par le regain des infections ces derniers jours mais le maintien à un niveau faible des hospitalisations.

Officiellement, la future version de la loi doit prendre fin le 14 septembre prochain, «date pas choisie au hasard puisque fixée la veille de la rentrée scolaire», précise Dan Kersch en notant que «cela permettra au gouvernement d'éventuellement ajuster le tir si nécessaire». Interrogé sur la possibilité de voir une modification anticipée des règles sanitaires en cas d'aggravation de la situation, le vice-Premier ministre assure que «le gouvernement se tient prêt à cette éventualité, tout comme la Chambre qui devra alors se réunir pour voter un nouveau texte».

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La nouvelle version de la loi covid qui entrera en vigueur vendredi a reçu le soutien non seulement des élus de la majorité DP-LSAP-Déi Gréng mais aussi d'une grande partie de l'opposition puisque seul l'ADR a voté contre, jeudi. déi Lénk s'est abstenu.
Politik, Chambre des Députés - Débat Budget, Pierre Gramegna. Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
A compter de la mi-juillet, date d'entrée en fonction de la nouvelle version de la loi covid, la police aura pour consigne de veiller davantage au respect des règles sanitaires, indique vendredi le ministre de la Sécurité intérieure. Ce qui se traduira par plus de contrôles aléatoires notamment.
Nachbarschaftskommissariate - Photo : Pierre Matgé
Majoritaire dans les nouvelles infections depuis la fin du mois de juin, la mutation indienne du covid-19 représente désormais six nouveaux cas sur dix, selon le bilan publié mercredi par le ministère de la Santé.
Wirtschaft, Gerichtsmediziner und Forensiker, LNS, Département Médecine Légale, forensische Toxikologie und DNA, Laboratoire, Analyse, Test, Covid-19, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Pandémie au Luxembourg
La reprise de la vie nocturne au Luxembourg s'avère être l'une des raisons de la remontée du nombre d'infections au coronavirus. Le ministère de la Santé le reconnait, chiffres en mains.
Jeudi, le prochain Conseil de gouvernement décidera du nouveau régime sanitaire qui sera appliqué à compter de la mi-juillet. Des nouvelles règles à venir dans un contexte marqué par le regain des infections ces derniers jours mais le maintien à un niveau faible des hospitalisations.
Face à une situation sanitaire jugée stable «depuis plusieurs semaines», le gouvernement annonce, mercredi, la mise en place de nouveaux allègements. Parmi eux, le plus spectaculaire tient dans la réouverture des tables en intérieur. A condition que les clients prouvent qu'ils sont négatifs.
People have lunch at the restaurant La Coupole in Paris, on June 15, 2020, as cafes and restaurants are allowed to serve customers inside, as well as on terraces, as part of the easing of lockdown measures taken to curb the spread of the COVID-19 pandemic, caused by the novel coronavirus. (Photo by ALAIN JOCARD / AFP)