Changer d'édition

Dans les entreprises au Luxembourg: La langue française domine
Luxembourg 16.07.2015 Cet article est archivé

Dans les entreprises au Luxembourg: La langue française domine

 55.8% des entreprises interrogées utilisent le français comme langue principale

Dans les entreprises au Luxembourg: La langue française domine

55.8% des entreprises interrogées utilisent le français comme langue principale
Photo: Shutterstock
Luxembourg 16.07.2015 Cet article est archivé

Dans les entreprises au Luxembourg: La langue française domine

L'Université du Luxembourg a réalisé une étude sur les langues dans les offres d'emploi au Luxembourg: le français arrive en tête des langues employées dans les entreprises luxembourgeoises.

L'Université du Luxembourg a réalisé une étude sur les langues dans les offres d'emploi au Luxembourg.

Le français est ainsi la langue de communication de l’économie luxembourgeoise, demandée par les recruteurs de tous les secteurs d’activité. 

Le luxembourgeois est, pour sa part, très sollicité dans l’administration publique ou les transports et communications. 

Sur le site web Jobs.lu, qui s’oriente à l’international et concerne surtout la finance et les activités scientifiques, 88.6 % des annonces, au contraire, font référence à l’anglais. 

De plus en plus de frontaliers

Cette présence de plus en plus forte de la langue française tient sans aucun doute au fait que les travailleurs frontaliers se sont vus multipliés par 3,5 sur les 20 dernières années. Les trois-quarts viennent de France et de Belgique. 

Les travailleurs de nationalité luxembourgeoise représentent moins de trois salariés sur dix. Une minorité luxembourgeoise et un manque de contact direct avec la population locale, font que ces travailleurs frontaliers n'apprennent pas d'autres langues et ne s’accommodent pas du trilinguisme du pays.

Un sondage réalisé auprès de "265 chefs et dirigeants d'entreprises actives dans l'ensemble des secteurs économiques du Luxembourg" place ainsi le français en tête des langues au Luxembourg.

En effet, 55.8% des entreprises interrogées utilisent le français comme langue principale. Le luxembourgeois arrive en deuxième place avec 20%, puis suivent l'anglais à 17.7% et l'allemand à 4.9%.

Le français se trouve, avec 68,2% en tête des langues parlées au travail par les résidents, suivi du luxembourgeois, à 60.5%. 


Sur le même sujet

Le défenseur de la langue luxembourgeoise
Depuis octobre 2018, Marc Barthelemy est le commissaire de la langue luxembourgeoise. Sa tâche principale est d'élaborer un plan sur vingt ans afin de développer le luxembourgeois.
Marc Barthelemy ist seit etwas mehr als fünf Monaten Kommissar für die luxemburgische Sprache.
Emile Eicher: «Il y a une lourdeur administrative au Luxembourg»
De ses jeunes années au Lycée de Garçons du Limpertsberg, Emile Eicher a conservé le sentiment que l'apprentissage du français devrait se faire moins rigoureux et plus vivant. Député CSV depuis neuf ans, il dénonce aujourd'hui une lourdeur administrative qui, selon ses mots, pèserait sur le Grand-Duché, à tous niveaux.
10.7.2018 Luxemboug, ville, CSV, Emile Eischer,   photo Anouk Antony
Luxembourgeois: trois quarts de la population le parle
Qui parle le luxembourgeois? Comment cette langue est-elle utilisée en privé, en public? Le trilinguisme est-il une réalité palpable dans la société? Une étude montre comment la langue de Dicks évolue dans la société et quel rôle, elle remplit.