Changer d'édition

Dans la famille Cactus, je demande Lallange
Luxembourg 11.02.2020 Cet article est archivé

Dans la famille Cactus, je demande Lallange

Voilà à quoi ressemblaient les dernières esquisses présentées.

Dans la famille Cactus, je demande Lallange

Voilà à quoi ressemblaient les dernières esquisses présentées.
Grafique: Atelier d'architecture Bohdan Paczowski & Paul Fritsch Associés
Luxembourg 11.02.2020 Cet article est archivé

Dans la famille Cactus, je demande Lallange

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Le projet d'ouvrir une galerie commerciale resurgit sur l'ancien site du magasin Hobbi, à Esch-sur-Alzette. En plus des magasins, les trois ans de chantiers annoncés devraient permettre de créer également près de 200 appartements.

Cette année, l'enseigne Cactus devrait disposer de deux nouveaux points de vente. Portant à 60 le nombre de ses magasins (15 Cactus supermarchés, 9 Cactus marchés, 2 Cactus hobbi, 34 Cactus shoppi). Mais le groupe a déjà le regard fixé à l'horizon 2023. C'est à ce moment que devrait ouvrir le «fameux» Cactus Lallange. Fameux car le centre commercial figure depuis plus de dix ans dans les projets du groupe.

Un grand pas vient en tout cas d'être fait avec l'annonce conjointe par la chaîne de grande distribution et la Ville d'Esch-sur-Alzette que les travaux du nouveau «centre multifonctionnel» débutaient dès cette semaine. S'il n'est pour l'heure uniquement question de mettre en place une clôture de chantier antibruit, le gros du chantier devrait être entamé dès mars prochain. Ensuite pas moins de trois ans d'attente seront nécessaires avant l'arrivée des premiers clients.


 Le premier supermarché Cactus ouvre ses portes le jeudi 19 octobre 1967 à Bereldange. Les frères Paul et Alfred Leesch en sont à l'initiative. Cinquante ans plus tard, un jeudi aussi, leur fils et neveu Max Leesch leur rendra hommage.
Retour sur son parcours: Cactus fête ses 50 ans: un demi-siècle de succès
Le premier supermarché Cactus a ouvert ses portes à Bereldange le 19 octobre 1967. 50 ans plus tard, le groupe est devenu le deuxième employeur privé et dispose de 47 points de vente. Retrouvez les principales dates et la carte des magasins.

Avare en commentaire sur la future réalisation, l'enseigne fondée en 1967 indique seulement que le site comprendra un supermarché Cactus, une galerie marchande, un centre de fitness ainsi qu'une crèche. Soit quelque 200 emplois attendus.

Le tout devrait être entouré de logements. Ainsi, près de 200 nouveaux appartements pourraient être bâtis, là où par le passé trônait un magasin Hobbi. Si le dossier présenté à l'administration communale n'a pas changé, l'ensemble couvrirait près de 35.000 m2. 

Ainsi, Cactus disposerait de trois magasins à son nom à Esch-sur-Alzette.


Sur le même sujet

Le blocage reste total chez Cactus
Une fois de plus, les négociations entre la direction de l'enseigne de grande distribution et les syndicats ont échoué, lundi matin à Windhof. Le conflit social se prolonge, et la pierre d'achoppement principale reste les conditions salariales.
En marge de la réunion de ce lundi matin, les syndicats OGBL et LCGB avaient organisé en front commun un piquet de protestation devant les locaux de la direction de Cactus à Windhof.
«On gère un centre commercial comme un village»
Laurent Schonckert est arrivé à La Belle Étoile en 1984. A l'heure où le centre commercial fête ses 45 ans, celui qui le dirige parle des évolutions passées, à venir et de ce paysage commercial qui ne cesse de voir naître des mastodontes.
Laurent Schonckert, administrateur de La Belle Étoile, regrette que les nouveaux centres soient portés par des promoteurs immobiliers.