Changer d'édition

D'Esch à Rome sur un Vël'OK de 25 kg
Luxembourg 9 3 min. 05.07.2019 Cet article est archivé

D'Esch à Rome sur un Vël'OK de 25 kg

D'Esch à Rome sur un Vël'OK de 25 kg

Photo: Sébastien Cayotte
Luxembourg 9 3 min. 05.07.2019 Cet article est archivé

D'Esch à Rome sur un Vël'OK de 25 kg

Maurice FICK
Maurice FICK
Le tour du pays en trottinette, Luxembourg-Paris en Vel'OH!, la traversée de la Corse à pied... Sébastien Cayotte aime les défis insolites. Samedi il partira d'Esch-sur-Alzette pour rejoindre Rome sur un vélo de 25 kg. Mais quelle est sa motivation profonde?

«Un Luxembourg-Paris à Vél'OH! c'est un défi plus insolite que sportif. Cette fois, je me lance dans un défi de taille et qui durera bien plus d'une semaine», sourit Sébastien Cayotte, 24 ans. Ce samedi 6 juillet il s'élance à 14 heures de la place de l'Hôtel de Ville d'Esch en direction de Rome. «Ça va être plus physique et plus mental car c'est plus loin et qu'il me faudra traverser les Alpes», se prépare le jeune homme de 24 ans.


Luxembourg-Amsterdam sur un bon gros vélo
Sébastien Cayotte a réussi son défi de rallier Luxembourg à Amsterdam à Vél'Oh, soit un peu plus de 500 kilomètres. Un véritable exploit sur une machine de 23 kilos, pour aider les enfants malades.

Une balade de près de 1.500 km qu'il va parcourir sur un Vël'OK de la ville de 25 kg! Dans le panier surdimensionné pour l'occasion par le CIGL Esch, il transportera sa tente, son sac de couchage et son matelas. Sur son dos, Sébastien portera 10 kg d'affaires personnelles.

Sébastien Cayotte:  «Ce qui me plaît en fait, c'est d'avoir un truc à raconter à mes petits-enfants plus tard».
Sébastien Cayotte: «Ce qui me plaît en fait, c'est d'avoir un truc à raconter à mes petits-enfants plus tard».
Photo: Maurice Fick

Via sa page Facebook «Challenging for smile», l'étudiant en master de sciences de l'éducation qui n'a aucun souci à se mettre en scène, compte partager son expérience au jour le jour. Il pédale pour la bonne cause puisque tous les fonds collectés durant son périple seront reversés à la Fondation Kriibskrank Kanner qui prend en charge les enfants atteints d'un cancer.

Ne pas avoir de regrets plus tard


"Je ne pensais pas que c'était si grand, le Luxembourg!"
Avez-vous croisé un fou à trottinette sur les routes du pays? Avec un gros sac à dos. Il a passé ses nuits sous la tente, dans des jardins pendant une semaine. Sébastien Cayotte "trottine" sur près de 400 km pour sensibiliser le public au sort des enfants atteints d'un cancer. Il faisait 1°C ce mercredi matin.

En août 2015, lorsqu'il est parti rejoindre la capitale française à vélo libre-service - au départ une simple blague entre amis - il avait un autre moteur dans sa tête. Les souvenirs avec son grand-père, décédé cette année-là.

Très à l'aise lors de l'interview, plutôt humble, le jeune homme laisse un grand blanc lorsque vient la question de la motivation profonde. Sa petite amie est dans la pièce et sourit. «Ce qui me plaît en fait, c'est d'avoir un truc à raconter à mes petits-enfants plus tard et de ne pas être une personne ordinaire», pose Sébastien sur la table. Car il a une peur au fond de lui: «Atteindre un certain âge et me dire que j'ai raté un truc».

Pour sûr, le jeune homme qui rêve d'être instituteur et de se surpasser , se donne les moyens d'avoir une vie pleine de souvenirs. Sa nouvelle aventure va le transporter à Esch - Mercy - Sarrebrück - Strasbourg - Mulhouse - Bâle - Aarau - Emmen - Stans - Altdorf - Andermatt - Bellinzone - Côme - Milan - Plaisance - Massa - Pise - Livourne - Cecina - Grosseto - Viterbe et enfin, Rome. 

C'est son sixième défi. Outre ses escapades à vélo à Paris et Amsterdam et sa traversée de la Corse à pied, il a effectué un Tour du Luxembourg à trottinette (400 km !) et un Tour du Luxembourg exact le long de ses frontières. Il a rapporté de belles photos:



Sur le même sujet

Sébastien Cayotte a réussi son défi de rallier Luxembourg à Amsterdam à Vél'Oh, soit un peu plus de 500 kilomètres. Un véritable exploit sur une machine de 23 kilos, pour aider les enfants malades.