Changer d'édition

«Le covid a montré que la pauvreté existe au Luxembourg»
Luxembourg 2 min. 09.06.2021
Covid-19

«Le covid a montré que la pauvreté existe au Luxembourg»

L'asbl a notamment noté une hausse de fréquentation de ses épiceries solidaires, preuve selon elle que le covid a creusé les inégalités.
Covid-19

«Le covid a montré que la pauvreté existe au Luxembourg»

L'asbl a notamment noté une hausse de fréquentation de ses épiceries solidaires, preuve selon elle que le covid a creusé les inégalités.
Photo: Anouk Antony
Luxembourg 2 min. 09.06.2021
Covid-19

«Le covid a montré que la pauvreté existe au Luxembourg»

Marie DEDEBAN
Marie DEDEBAN
La pandémie a mis en lumière les écarts de richesse du Grand-Duché, analyse Caritas. Dans la 15e édition de son almanach social présentée ce mercredi, l'asbl recommande au gouvernement d'en tirer les leçons et d'asseoir sa relance économique sur la justice sociale.

Pour Caritas, le monde post-covid devra mener le Luxembourg vers plus de justice sociale. Car, données à l'appui, l'asbl démontre dans la 15e édition de son almanach social que la pandémie a encore creusé les inégalités au Grand-Duché. Un discours tenu «depuis des années», mais accéléré par les effets de la crise sanitaire.


ACHTUNG: SPERRFRIST 21. JANUAR 01:01 UHR. FREI F‹R MONTAGSUASGABEN UND E-PAPER - ARCHIV - 04.07.2017, Sachsen, Dresden: ILLUSTRATION - Eine Bettlerin sitzt am Eingang der Katholischen Hofkirche und bittet um Almosen. Zur Bek‰mpfung der Ungleichheit in Deutschland fordert die Organisation Oxfam einen hˆheren Mindestlohn sowie eine st‰rkere Belastung von Vermˆgenden, Konzernen, Erbschaften und hohen Einkommen. (zu dpa ´Oxfam fordert hˆheren Mindestlohn und st‰rkere Belastung von Reichenª vom 20.01.2019) Foto: Sebastian Kahnert/dpa-Zentralbild/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Caritas dénonce la hausse des inégalités
L'association a dressé le bilan de son opération helpline mise en place durant le confinement. Mais au-delà des chiffres, Marie-Josée Jacobs et son équipe lancent un appel au gouvernement pour qu'il redouble d'efforts pour lutter contre la pauvreté.

«Le covid a montré que la pauvreté existe au Luxembourg», insiste Marie-Josée Jacobs. Pour preuve, le succès de la hotline lancée par l'asbl dès le début de la crise pour apporter un soutien psychologique, matériel et financier aux plus démunis. Depuis son lancement en avril 2020, 860 personnes auraient fait appel à Caritas par ce biais. «Les deux tiers sont des personnes qui n'avaient jamais eu besoin d'associations comme la nôtre», précise Robert Urbé, rédacteur de l'almanach. 

Parmi ces nouveaux venus, les barmans, serveurs, videurs et autres acteurs du secteur Horeca ont notamment été les plus touchés. «Faute d'avoir un salaire complet ou des pourboires, beaucoup ont dû choisir entre manger et payer leur loyer», note Marie-Josée Jacobs. Ce besoin d'aide se traduit également par une croissance de la fréquentation des épiceries solidaires, qu'elles soient gérées par Caritas, la Croix-Rouge ou Cent Buttek.


Prime Minister of Luxembourg Xavier Bettel speaks the press as he arrives to attend the second day of the EU summit at the European Council building in Brussels on May 25, 2021. - European Union leaders take part in a two day in-person meeting to discuss the coronavirus pandemic, climate and Russia. (Photo by JOHANNA GERON / POOL / AFP)
Dans l'espoir des 93 millions du plan de relance
Autriche et Pologne ont enfin validé le dispositif de soutien européen devant reverser 672 milliards d'euros d'aides aux Etats membres de l'Union européenne. Le Luxembourg attend sa part.

Face à une situation qualifiée de «préoccupante», les auteurs de l'almanach exhortent le gouvernement à «faire preuve de solidarité», notamment en termes de relance économique. Avec une hausse de 6% du PIB en 2021 puis de 3,5% en 2022, une «exception» dans l'Union européenne selon le Statec, celle-ci doit être mieux répartie afin de «profiter à tous», selon Caritas.

Une meilleure distribution des richesses qui passera notamment par le logement, «clé de voûte des inégalités», selon Robert Urbé, mais aussi par une réforme fiscale. «Il est inacceptable que des personnes qui gagnent de l'argent en travaillant soient plus imposées que ceux qui profitent du système financier», affirme le responsable de l'almanach. Pour rappel, le ministre des Finances Pierre Gramegna (DP) a annoncé le report de la réforme fiscale prévue en 2021 dans le projet de coalition, à 2023 en raison de l'impact de la crise covid.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Déjà prolongée de six mois, la mesure ne doit pas durer au-delà du 30 juin selon les textes actuellement en vigueur. L'OGBL réclame pourtant une prolongation jusqu'au 31 décembre afin de protéger d'une hausse subite les ménages les moins aisés.
x
Le PIB du Luxembourg devrait connaître une hausse de 6% en 2021. Une situation inédite au sein de l'Union européenne selon le Statec, qui, dans sa note de conjoncture publiée mardi, prévoit un retour à la normale en 2022.
Wirtschaft,Beilage Classement des Banques.Banken,Finanzplatz,Kirchberg,BNP BGL Paribas.Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort. Kirchberg, Luxemburg, Drohne, Drohnenfoto, Vogelperspektive, Bank, Banken, Bankensektor, Finanzplatz, classement des banques, banking
Comme l'ensemble des acteurs de la construction au Luxembourg, la SNHBM et le Fonds du logement se voient contraints de s'adapter à la pénurie et à la hausse de prix des matériaux de construction. Avec pour conséquence directe une hausse potentielle des prix de vente et des délais de livraison.
Fonds du Logement. Sozialer Wohnungsbau. Logement. Wohnen. Résidence Differdange,  Grand Rue. Photo: Guy Wolff
Avec une hausse de 14,5% du prix des logements en 2020, le Luxembourg poursuit sa progression à deux chiffres dans l'immobilier, entamée depuis 2018. Visible ailleurs en Europe, ce phénomène prend toutefois une ampleur spécifique au Grand-Duché et pourrait impacter l'attractivité du pays.
Bauen in Luxemburg, Bauboom,Immobilien,Baustellen,Place Guillaume. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
L'association a dressé le bilan de son opération helpline mise en place durant le confinement. Mais au-delà des chiffres, Marie-Josée Jacobs et son équipe lancent un appel au gouvernement pour qu'il redouble d'efforts pour lutter contre la pauvreté.
ACHTUNG: SPERRFRIST 21. JANUAR 01:01 UHR. FREI F‹R MONTAGSUASGABEN UND E-PAPER - ARCHIV - 04.07.2017, Sachsen, Dresden: ILLUSTRATION - Eine Bettlerin sitzt am Eingang der Katholischen Hofkirche und bittet um Almosen. Zur Bek‰mpfung der Ungleichheit in Deutschland fordert die Organisation Oxfam einen hˆheren Mindestlohn sowie eine st‰rkere Belastung von Vermˆgenden, Konzernen, Erbschaften und hohen Einkommen. (zu dpa ´Oxfam fordert hˆheren Mindestlohn und st‰rkere Belastung von Reichenª vom 20.01.2019) Foto: Sebastian Kahnert/dpa-Zentralbild/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Une semaine avant le discours très attendu sur l'état de la Nation, l'almanach social de Caritas dresse un état des lieux d'un Luxembourg ne semblant que jurer par la croissance économique. Des voix tirent la sonnette d'alarme et préconisent d'oser le changement.
Lokales- Kirchberg Place de l’Europe, Chantier, Baustelle, construction, cran, Arbeiter, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort