Changer d'édition

La vaccination anti-covid s'ouvre aux 12-15 ans
Luxembourg 3 min. 11.06.2021
Covid-19

La vaccination anti-covid s'ouvre aux 12-15 ans

«Nous ne voulons pas de stock, mais vacciner» a encore insisté le Premier ministre, vendredi.
Covid-19

La vaccination anti-covid s'ouvre aux 12-15 ans

«Nous ne voulons pas de stock, mais vacciner» a encore insisté le Premier ministre, vendredi.
Photo : Guy Jallay
Luxembourg 3 min. 11.06.2021
Covid-19

La vaccination anti-covid s'ouvre aux 12-15 ans

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Ce choix ne devrait toutefois pas se concrétiser immédiatement par l'envoi d'invitations aux adolescents. Ces derniers devront certainement patienter jusqu'à la mi-juillet avant de recevoir leur première injection.

C'est peu dire que Paulette Lenert et Xavier Bettel étaient attendus, ce vendredi, sur la question de la vaccination des plus jeunes. La Commission supérieure des maladies infectieuses ayant rejoint l'avis de l'Agence européenne des médicaments, c'est acté : les 12-15 ans feront bien partie de la campagne vaccinale au Luxembourg (jusque-là ouverte aux plus de 16 ans). Sachant que le dispositif, engagé depuis le 28 décembre, a déjà permis l'administration de 423.000 doses.


Wi , Pompes Funebres , Maison Platz , Thierry Graul , Corona , Covid-19 , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
Le covid a bien pesé sur la mortalité
Si 2020 a été une année noire au Luxembourg, avec 326 décès de plus qu'un an auparavant, le Statec estime que cela est principalement dû à l'épidémie virale. Avec un «excès de mortalité» constaté notamment chez les plus de 75 ans.

«Aujourd'hui, 52% de la population concernée a d'ailleurs déjà reçu au moins une dose», se satisfait le Premier ministre. Mais, comme l'a encore répété Paulette Lenert, «vacciner plus encore reste le moyen de sortir plus rapidement de la crise». Aussi le gouvernement ouvre en grand l'accès au précieux sérum. Sauf que compte tenu des aléas dans la livraison des flacons, il faut adapter la campagne d'injection.

En effet, les 12-16 ans (qui se porteront volontaires) ne se verront proposer que du Pfizer pour le moment. Même si le laboratoire allemand est le plus sûr des fournisseurs, cela signifie toutefois qu'il faut tenter de disposer de suffisamment de doses pour la nouvelle tranche d'âge entrant dans le jeu. Aussi, afin de disposer de Pfizer en quantité suffisante, rien de tel que d'encourager l'usage des autres formules disponibles aux autres parts de la population. Et c'est ainsi que dès le samedi 12 juin, tout majeur de plus de 18 ans aura la possibilité de s'inscrire sur impfen.lu pour demander à recevoir prioritairement soit de l'AstraZeneca soit du Johnson & Johnson. 

Dans les prochaines semaines, la gestion des stocks de vaccin va donc être la clé de la bonne poursuite de la campagne d'immunisation collective. Clairement, le rythme des injections va crescendo. Le record de vaccination enregistré fin mai-début juin, est d'ores et déjà battu cette semaine «avec plus de 50.000 injections faites». 

Et si cela est rendu possible, c'est notamment parce que les autorités acceptent de mettre bien plus de doses à disposition. «Nous ne voulons pas de stock, mais vacciner : 91% de ce qui arrive est immédiatement délivré sur le terrain», confirme ainsi Xavier Bettel.

Reste qu'entre les incertitudes de livraison, la gestion des personnels des centres de vaccination en période estivale et les attentes des résidents qui voudront être ''protégés'' avant de partir en vacances, la pression risque de grandir dans les semaines à venir. En tout cas la course continue pour prendre de vitesse le virus, avec toujours aux trousses une possible reprise des infections dues notamment à la progression de variants plus contagieux que la souche initiale. A l'image de ce variant indien qui gagne du terrain au Luxembourg.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Au vu des assouplissements de la loi covid, le collège des échevins de Luxembourg-Ville a décidé de prolonger la distribution de bons pour des kits de dépistages rapides. Une offre qui s'adresse aussi bien aux professionnels de l'Horeca qu'à leurs clients.
15.03.2021, Nordrhein-Westfalen, Bergisch Gladbach: Eine Schüler der Städtischen Integrierten Gesamtschule Paffrath führt einen Corona-Schnelltest durch. Trotz steigender Infektionszahlen sollen wieder alle Schüler in Nordrhein-Westfalen zumindest tageweise in die Klassenräume zurückkehren. In Bergisch-Gladbach beginnt einen Tag vor anderen Schulen bereits die Verteilung von Spucktests an Schüler. Foto: Federico Gambarini/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Sur appli ou en version papier, le nouveau certificat va devenir l'outil indispensable pour bien des activités de loisirs. Au Grand-Duché mais aussi pour les séjours en Europe.
Pandémie au Luxembourg
Dans son dernier rapport hebdomadaire, le Laboratoire national de santé note que la mutation Delta du covid représente 16,3% des cas analysés entre le 24 et le 30 mai. Soit deux fois plus que la semaine précédente.
Lokales, ADN-Labo am LNS, Laboratoire national de santé, ADN,DNA, foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Luc Feller, en charge d'organiser la campagne vaccinale au Grand-Duché, n'exclut pas de prolonger le dispositif jusque fin 2021. Cela afin d'assurer un éventuel 2ème rappel d'injection anti-covid.
A medic prepares a syringe with a dose of the Sputnik V vaccine against the COVID-19 coronavirus in Bratislava, Slovakia on June 7, 2021. - Sputnik V has sown division among former Eastern Bloc countries, with some seeing it as a godsend and others as a Kremlin propaganda tool. (Photo by VLADIMIR SIMICEK / AFP)
L'apparition du covid a, temporairement, interrompu toute activité de prélèvement au Grand-Duché, mais l'élan des donneurs n'a pas faibli avec la crise. Tant mieux car la liste des personnes en attente d'un organe sain s'allonge.