Changer d'édition

La piste de la 3ème dose anti-covid à l'étude
Luxembourg 2 min. 09.06.2021
Covid-19

La piste de la 3ème dose anti-covid à l'étude

Le prochain conseil de gouvernement devrait statuer sur la vaccination, ou non, des adolescents luxembourgeois.
Covid-19

La piste de la 3ème dose anti-covid à l'étude

Le prochain conseil de gouvernement devrait statuer sur la vaccination, ou non, des adolescents luxembourgeois.
Photo : AFP
Luxembourg 2 min. 09.06.2021
Covid-19

La piste de la 3ème dose anti-covid à l'étude

Luc Feller, en charge d'organiser la campagne vaccinale au Grand-Duché, n'exclut pas de prolonger le dispositif jusque fin 2021. Cela afin d'assurer un éventuel 2ème rappel d'injection anti-covid.

(pj) Au Luxembourg, déjà 157.846 personnes peuvent se targuer d'un «schéma vaccinal complet». Autrement dit avoir reçu une ou deux injections (selon leur état et le vaccin employé) les prévenant de tout risque d'infection a priori. Mais alors que la campagne vaccinale a débuté voilà six mois, le haut-commissaire à la protection nationale, Luc Feller, vient d'évoquer pour la première fois la possibilité de devoir procéder à une troisième injection «d'ici la fin de l'année».


La question de la priorité vaccinale bientôt tranchée
Le gouvernement décidera «la semaine prochaine» si certaines professions pourront être désignées comme prioritaires à la vaccination. De son côté la CGFP s'impatiente, d'autant que les conditions préalables ont été remplies d'après elle.

Ainsi, alors que le rythme de contamination a sérieusement régressé depuis un mois, voilà qu'une nouvelle phase commence à être envisagée. Certes, résidents et personnels soignants répondent bien aux appels à la vaccination (plus de 70% d'acceptation), certes le ministère de la Santé injecte un maximum des doses reçues au pays (88%), mais Luc Feller reconnait aussi auprès de nos collègues de L'Essentiel que les avis scientifiques évoluent vers la nécessité de lancer une nouvelle vague de vaccination.

Maintenir ouverts les six centres de vaccination actuels pourrait aussi faire sens au-delà de la rentrée pour accueillir celles et ceux qui auraient changé d'avis sur la vaccination et souhaiteraient se voir administrer l'un ou l'autre des sérums recommandés. Mais alors que la campagne vaccinale a déjà permis de distribuer quasiment 400.000 doses, le haut-commissaire ne cache pas que l'organisation peine à disposer des flacons tant attendus.


A medical worker poses with a negative test at the laboratory and testing centre for Covid-19 antigen testing of hauliers bound for France via Dublin Port, at Dublin Airport, Ireland on January 29, 2021. (Photo by Paul Faith / AFP)
Le Sud du pays se révèle plus sensible au covid
Quatrième par la population, le canton d'Esch-sur-Alzette a été et reste le secteur du Luxembourg le plus concerné par l'épidémie. Au mieux, l'intensification des mesures préventives aura permis d'éviter des flambées de contamination.

De fait, trouver un créneau pour un rendez-vous s'est compliqué ces derniers jours. Et cela alors que Luc Feller affirme que plus de 70 lignes de vaccination sont actuellement à l'oeuvre. Mais l'espoir est grand de voir, dans les jours à venir, les laboratoires accélérer considérablement les livraisons de doses. Et donc de pouvoir répondre aux attentes alors que l'intérêt pour la vaccination a été relancé ces derniers temps. Pression des nouveaux assouplissements, la mise en place du covid check ou la volonté de voyager à l'étranger encouragent encore un peu plus chacun à pouvoir justifier d'une vaccination en bonne et due forme.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Une soixantaine de personnes sans domicile fixe ont été vaccinées contre le covid dans les locaux de la Wanteraktioun. Si le ministère de l'Intégration affirme que «tous les volontaires» ont pu recevoir une dose, la démarche se heurte à plusieurs problèmes.
Avec 45.000 personnes âgées ou vulnérables à vacciner durant la phase 2, le Luxembourg doit augmenter sa capacité d'action. D'où l'ouverture des 3e et 4e centres à Mondorf et Ettebrück ce jeudi. Mais la crainte persiste sur les livraisons de flacons.
(FILES) In this file photo taken on February 12, 2021 a healthcare worker fills a syringe with the AstraZeneca Covid-19 vaccine at the university hospital in Halle/Saale, eastern Germany, at the start of the inoculation with the vaccine at the hospital. - Doctors and public health officials pleaded with Germans on February 18, 2021 to take up AstraZeneca vaccines against the coronavirus after muddled communication about the efficacy of the British-made jabs hit demand. (Photo by JENS SCHLUETER / AFP)
Alors que les premiers flacons du sérum anti-covid arrivent ce samedi 26 décembre, voilà des mois que le Luxembourg élabore sa campagne de vaccination. Explications avec Luc Feller, haut-commissaire à la Protection nationale.
An employee works on a production line at the factory of British multinational pharmaceutical company GlaxoSmithKline (GSK) in Saint-Amand-les-Eaux, northern France, on December 3, 2020, where the adjuvant for Covid-19 vaccines will be manufactured. - Canada's Medicago and British pharmaceutical giant GlaxoSmithKline (GSK) announced on December 3, 2020 the launch of phase 2 and 3 clinical trials on a Covid-19 vaccine, one of a series of candidates being developed worldwide. Final phase 3 trials of the plant-derived vaccine candidate will begin by year's end and will be tested on 30,000 volunteers in North America, Latin America and Europe, according to a joint statement. (Photo by FRANCOIS LO PRESTI / AFP)
Les cinq sites prévus pour administrer le vaccin anti-covid sont en cours d'aménagement. Et ce n'est pas une mince affaire à mettre en place pour ces structures qui devraient fonctionner plusieurs longs mois.
AURORA, CO - DECEMBER 16: (EDITORIAL USE ONLY) Rocky Mountain Regional VA Medical Center ICU nurse Margaret Zito receives a dose of the Pfizer-BioNTech COVID-19 vaccine from registered nurse Salek Walker at the hospital on December 16, 2020 in Aurora, Colorado. The Eastern Colorado VA Health Care System was chosen as one of 37 VA centers around the country to receive a shipment of the vaccine because of their ability to store the vaccine at extremely cold temperatures and vaccinate a large number of people.   Michael Ciaglo/Getty Images/AFP
== FOR NEWSPAPERS, INTERNET, TELCOS & TELEVISION USE ONLY ==