Changer d'édition

Le variant Delta présent dans 9 contaminations sur 10
Luxembourg 20.08.2021
Covid-19 au Luxembourg

Le variant Delta présent dans 9 contaminations sur 10

Le LNS a analysé 221 spécimens sur 404 cas repérés durant la première semaine d'août.
Covid-19 au Luxembourg

Le variant Delta présent dans 9 contaminations sur 10

Le LNS a analysé 221 spécimens sur 404 cas repérés durant la première semaine d'août.
Photo : AFP
Luxembourg 20.08.2021
Covid-19 au Luxembourg

Le variant Delta présent dans 9 contaminations sur 10

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Le Laboratoire national de Santé a pu repérer la souche "indienne" dans 94% des nouvelles infections répertoriées entre le 2 et le 8 août dernier.

Depuis six semaines maintenant, le Luxembourg voit le nombre d'infections au covid diminuer. Mais ce qui augmente, c'est bien la présence du variant Delta dans les derniers tests positifs analysés par le Laboratoire national de Santé. Ainsi, dans son dernier rapport, le LNS indique que le variant Gamma (qui avait dominé au lendemain de la Fête nationale) ne représente plus que 4,4% des nouvelles contaminations, et l'ensemble des autres variants à peine plus qu'1%.


Pas «d'effet vacances» sur les infections
Bien que les contaminations liées aux voyages à l'étranger représentent la deuxième origine pour les nouveaux cas covid pour la quatrième semaine consécutive, les dépistages positifs n'explosent pas au retour de lointains séjours. Le ministère de la Santé invite toutefois à la prudence.

Dominant dans 94% des échantillons séquencés (contre 81% la semaine précédente), le variant Delta confirme donc sa propagation au sein de la population. Et le phénomène devrait s'accélérer à l'issue des congés et notamment la rentrée scolaire. 

En effet, cette déclinaison du virus (déjà à l'origine de 74.918 cas d'infection au pays) s'avère particulièrement rapide dans sa diffusion, notamment parmi les plus jeunes générations. Si la vaccination a été proposée aux 12 ans et plus au Luxembourg, l'immunité ne devrait pas concerner les plus petits enfants. D'où bien des inquiétudes parmi les autorités sanitaires.

C'est d'ailleurs pour faciliter le dépistage des cas positifs au SARS-CoV2 en milieu scolaire que le Luxembourg teste actuellement l'efficacité des tests salivaires. Cette forme de prise d'échantillon et d'analyses est ainsi proposée à quiconque se rend à la station Large scale testing à Howald. Si son utilité est reconnue, le dispositif devrait être déployé auprès des scolaires.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Pétange, Wiltz ou Troisvierges : tels sont les trois sites de prélèvements où le LIST a enregistré les plus hautes concentrations de coronavirus ces derniers jours. Mais la hausse est généralisée à tout le pays.
Lokales, Visite Kläranlage Schifflingen - Coronastep, List, Labor, Laboratoire, Coronavirus, Covid-19, Sivec, Gewässeranalyse, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Présente dans 73,7% des échantillons testés par le laboratoire national de santé au cours de la semaine écoulée, la mutation indienne du covid prévaut à nouveau sur la souche brésilienne, selon les analyses publiées vendredi.
Cette souche dite brésilienne a concerné 72% des nouvelles infections constatées du 4 au 10 juillet dernier. Le dernier rapport du Laboratoire national de santé ayant analysé 540 échantillons sur les 637 tests positifs covid de cette semaine.
Handout picture released by the Austral University of Chile showing scientists working at the universiy laboratory in the development of antibodies in Valdivia, Chile, on May 26, 2021. - Scientists from Chile and Bolivia are working separately on the development of antibodies obtained from alpacas and donkeys to treat patients with COVID-19. (Photo by Yorka CHEUQUEMILLA / Austral University of Chile / AFP) / RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY CREDIT "AFP PHOTO / UNIVERSIDAD AUSTRAL / YORKA CHEUQUEMILLA" - NO MARKETING - NO ADVERTISING CAMPAIGNS - DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS
Le Laboratoire national de Santé n'a toujours pas trouvé de traces de cette souche dans les tests covid analysés par ses soins. Par contre, le variant britannique est bien devenu majoritaire dans le pays.
(FILES) In this file photo taken on January 25, 2021 a biochemist prepares samples as she works on a XAV-19 anti covid treatment as part of a clinical trial run at the Xenothera Biotech laboratory at Nantes University hospital, western France. - The Nantes-based biotech company Xenothera, created in 2014, is conducting a clinical trial in around twenty hospitals to test the therapeutic effectiveness of a Covid-19 treatment based on polyclonal antibodies, which is intended for patients at the beginning of their hospitalisation, the company announced on February 24, 2021. (Photo by LOIC VENANCE / AFP)