Changer d'édition

Couvre-feu décrété pour un mois
Luxembourg 23.10.2020

Couvre-feu décrété pour un mois

«Si la situation est encore gérable dans les hôpitaux, il est important de réagir maintenant», a précisé Xavier Bettel.

Couvre-feu décrété pour un mois

«Si la situation est encore gérable dans les hôpitaux, il est important de réagir maintenant», a précisé Xavier Bettel.
Photo: Chris Karaba
Luxembourg 23.10.2020

Couvre-feu décrété pour un mois

Xavier Bettel (DP) a annoncé ce vendredi que le gouvernement allait instaurer une interdiction de se déplacer entre 23h et 6h du matin. Cela fait partie des mesures mises en place pour tenter de limiter la hausse des contaminations covid au Luxembourg.

Avec plus de 1.000 nouveaux cas identifiés en deux jours, la donne a changé au Luxembourg depuis la dernière intervention attentiste du Premier ministre samedi passé. «Les paramètres ont changé au cours des derniers jours, nous étions obligés de réagir» a reconnu le Premier ministre.

L'intervention du Premier ministre Xavier Bettel est à suivre sur notre Liveticker à partir de 16 heures.


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le covid pousse le gouvernement dans les cordes
Le «wait and see» adopté depuis samedi par le ministère de la Santé a sans doute vécu. Ce vendredi, à 16h, un point presse se tiendra à l'issue du Conseil de gouvernement. Difficile d'imaginer qu'aucune nouvelle décision sanitaire ne soit prise face à la recrudescence des contaminations et hospitalisations.
Coronavirus - Hôpital Kirchberg - COVID-19 Stock  - Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Maintenant, à chacun de s'auto-isoler...
Débordée, la cellule de traçage des personnes contact? Comment ne le serait-elle pas alors que le Luxembourg bat tous ses records de cas positifs au covid. Aussi, le ministère de la Santé invite la population à déterminer par elle-même si elle doit se placer en retrait.
Lokales, Contact Tracing, foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
«Nous ne devons pas céder à la panique»
En conférence de presse, Paulette Lenert a tiré la sonnette d'alarme face à la progression de nouvelles infections. De semaine à semaine, l'augmentation est de +50% avec 1.280 cas positifs en sept jours
Le Luxembourg avance à contre-courant
Si de nouvelles mesures restrictives ont été mises en place en Allemagne, en Belgique ou en France, le gouvernement fait le choix de ne pas imposer de nouvelles règles à la population. Mais émet tout de même une série de «recommandations».
«Une nouvelle fermeture serait une catastrophe»
Alors que le Premier ministre Xavier Bettel évoque à demi-mots de nouvelles mesures pour endiguer la pandémie, Alain Rix, le président des hôteliers, cafetiers et restaurateurs, lance un nouveau cri d'alarme.
Lokales, Wiedereröffnung Terrassen und Restaurants, Luxemburg, Covid-19, Corona, Horesca, Grand Café place d'armes Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
La hausse des infections inquiète au sommet de l'Etat
Avec 214 nouveaux cas positifs enregistrés pour la seule journée de jeudi et huit morts au cours des deux dernières semaines, l'ampleur de la deuxième vague amène l'exécutif à envisager la tenue d'un Conseil de gouvernement extraordinaire dans les prochains jours. Avec à la clé, d'éventuelles nouvelles mesures.
Luxembourg Prime Minister Xavier Bettel arrives ahead of a two days European Union (EU) summit at the European Council Building in Brussels, on October 15, 2020. - European leaders meet to re-examine the post-Brexit talks under pressure from English Prime Minister to give ground or see Britain walk away with no trade deal. (Photo by Olivier HOSLET / POOL / AFP)
«La situation est alarmante»
Dans son intervention ce mercredi, Paulette Lenert a fait part de son inquiétude face à la recrudescence de la pandémie. En particulier, la ministre de la Santé pointe une hausse de 71% des infections par rapport à la semaine dernière, avec 806 nouveaux cas.
Briefing Bettel + Lenert Corona - Foto : Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Le covid remet la pression sur l'hôpital
Avec des chiffres en progression préoccupante, l'épidémie de covid-19 vient à nouveau bouleverser les prises en charge hospitalières. Jusqu'à présent les services font face.
A patient infected with COVID-19 is transferred back to intensive care from an especially created Post Resuscitation Unit (Unité Post Réanimation Respiratoire) after his condition went worse on April 17, 2020 at the Emile Muller hospital in Mulhouse, eastern France, as France is on the 32nd day of a strict lockdown aimed at curbing the spread of the COVID-19 pandemic caused by the novel coronavirus. (Photo by PATRICK HERTZOG / AFP)