Changer d'édition

Cour de justice européenne: Feu vert pour une troisième tour au Kirchberg
Luxembourg 1 30.04.2015

Cour de justice européenne: Feu vert pour une troisième tour au Kirchberg

Le Conseil de gouvernement a donné jeudi son feu vert au projet de loi permettant la construction d'une troisième tour pour la Cour de justice de l'Union européenne au Kirchberg.


Le gouvernement vient de donner son feu vert pour que la Cour de Justice européenne prenne place dans trois tours au Kirchberg, à l'avenir.
Le gouvernement vient de donner son feu vert pour que la Cour de Justice européenne prenne place dans trois tours au Kirchberg, à l'avenir.
Photo: CJUE

(DN et MF) - Le Conseil de gouvernement a donné ce jeudi son feu vert au projet de loi permettant la construction d'une troisième tour pour la Cour de justice de l'Union européenne au Kirchberg. Elle sera un peu plus haute que ses deux sœurs jumelles et sera élevée avec un budget maximum de 168,7 millions d'euros. Elle doit être inaugurée en 2019.

La Cour de justice de l'Union européenne (CJUE) est de plus en plus active et compte de plus en plus de membres. Pour héberger tout ce monde, et mettre fin à des hébergements provisoires d'une partie de ses services, la CJUE a décidé d'entreprendre la construction d'une troisième tour au Kirchberg.

Cette «cinquième extension» de la CJUE au Kirchberg est validée : le Conseil de gouvernement vient d'adopter ce jeudi le projet de loi.

La troisième tour sera construite dans le prolongement de ses deux soeurs jumelles (dans l'espace qui sera libéré par le bâtiment Jean Monnet) et sera légèrement plus haute qu'elles.
La troisième tour sera construite dans le prolongement de ses deux soeurs jumelles (dans l'espace qui sera libéré par le bâtiment Jean Monnet) et sera légèrement plus haute qu'elles.
Photo: Guy Jallay

Cette troisième tour «sera construite dans le prolongement des deux tours existantes», indique Gilles Despeux en charge de la communication à la Cour.

Il précise que «cette troisième fera quelques mètres de plus que les autres, sans excéder les 110 mètres de haut. Elle sera également plus large que les deux tours actuelles». L'architecte, Dominique Perrault, qui avait repensé l'ancien palais et dessiné les deux premières tours, a conçu la troisième. «L'idée était de rompre l'effet domino en proposant un bâtiment différent», ajoute M. Despeux.

L'Etat luxembourgeois assurera la maîtrise d'ouvrage des travaux. Un contrat-cadre, signé le 21 février 2013, précise les modalités de collaboration entre l'Etat et la Cour. Cette dernière doit payer à l’Etat une indemnité de location-achat permettant le remboursement de l'investissement.

C'est au plus tard en 2036 que la propriété du bâtiment sera transférée à la Cour de justice de l'UE. 

Ci-dessus : vidéo extraite d'un reportage réalisé au printemps 2014 où Francis Schaff, directeur général des infrastructures à la Cour, dévoilait les détails liés au projet de construction de cette troisième tour.


Sur le même sujet

La plus haute tour de tout le Luxembourg
Jusqu'à présent, les deux tours jumelles dorées de la Cour de justice de l'Union européenne marquaient de leur silhouette le panorama du Kirchberg, le quartier des affaires à Luxembourg. Petit à petit, une troisième tour, noire et or, s'impose dans le paysage.
Cour de justice , europäischer Gerichtshof, Foto:Gerry Huberty