Changer d'édition

Correspondance loupée? Vous n'aurez plus à repayer
Luxembourg 26.10.2022
Accord entre les compagnies

Correspondance loupée? Vous n'aurez plus à repayer

Cette solution a été développée par le Comité international des transports ferroviaires (CIT), regroupant donc une bonne partie des compagnies ferroviaires européennes.
Accord entre les compagnies

Correspondance loupée? Vous n'aurez plus à repayer

Cette solution a été développée par le Comité international des transports ferroviaires (CIT), regroupant donc une bonne partie des compagnies ferroviaires européennes.
Photo : AFP
Luxembourg 26.10.2022
Accord entre les compagnies

Correspondance loupée? Vous n'aurez plus à repayer

Simon MARTIN
Simon MARTIN
Une quinzaine d'entreprises ferroviaires européennes ont accepté que les voyageurs ferroviaires qui manquent leur correspondance n'auront pas à repasser à la caisse.

Bonne nouvelle pour les retardataires du rail! Dans le cadre d'un «Accord sur la continuité des trajets (AJC)», 15 entreprises ferroviaires européennes, dont les CFL, la SNCF, la SNCB, et la Deutsche Bahn, ont accepté que les voyageurs ferroviaires qui loupent leur train de correspondance et perdent, dans certains cas, leur siège réservé, soient déplacés sur le prochain train possible, sans frais supplémentaires! À condition toutefois que ces derniers présentent une attestation de retard.  


Davantage de trains CFL pour les frontaliers belges?
L'idée de prolonger des trains CFL jusqu'à Stockem (Arlon), Marbehan (Habay) et même jusqu'à Libramont est sur la table. Une bonne nouvelle pour les frontaliers belges.

Cette solution a été développée par le Comité international des transports ferroviaires (CIT), regroupant donc une bonne partie des compagnies ferroviaires européennes. Celui-ci n'a pu que se réjouir de cette décision, évoquant un «nouveau pas vers l'amélioration de l'expérience du passager dans le transport ferroviaire international». «L'objectif est que tous les chemins de fer concernés adoptent cet accord», note le comité dans un communiqué. 

Un service sans faille d'ici à 2025

Toutefois, pour que les voyageurs concernés puissent profiter de cette initiative, il faudra se montrer patient. «En septembre 2021, tous les membres de la CER se sont mis d'accord pour offrir aux passagers, d'ici à 2025, une expérience sans faille lors de la recherche, de la sélection, de l'achat et de l'utilisation des services ferroviaires, du premier au dernier kilomètre. Avec l'accord CIT sur la continuité des trajets, le secteur ferroviaire franchit une étape concrète. D'autres suivront, notamment en termes d'investissements.»   


Voici à quoi ressemblent les trains du futur des CFL
Commandé fin 2018, ce nouveau matériel doit permettre d'augmenter, d'ici 2025, de 50% le nombre de places assises du rail luxembourgeois, tout en offrant des nouveautés technologiques aux utilisateurs.

On vous l'accorde cependant, en raison de la gratuité des transports publics, les navetteurs utilisant exclusivement le réseau luxembourgeois ne sont pas vraiment concernés par cette mesure. Toutefois, pour les travailleurs frontaliers français, belges ou allemands qui se rendent de manière quotidienne au Luxembourg via des lignes internationales et desservies par la compagnie de leur pays de résidence, l'initiative est accueillie avec plaisir.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les douze rames promises pour circuler sans encombre entre la France et le Luxembourg n'ont pu être toutes équipées du système ERTMS indispensable pour rouler au Grand-Duché. De fait, la SNCF doit (encore) revoir son plan de circulation
la voix du luxembourg
Les aléas climatiques contraignent chacun à s’interroger sur son bilan carbone. Lorsqu’on sait que près de 70% du transport terrestre de marchandises en Europe se fait par la route, pollution et congestion sont deux soucis majeurs. L’alternative du rail semble donc s’imposer…
CFL multimodal, Dudelange - Photo : Pierre Matgé
La grève «perlée» que la SNCF a entamée mardi jusqu'à fin juin sera suivie cet été par les travaux des CFL à Bettembourg et en gare de Luxembourg. Une longue séquence compliquée s'ouvre pour les utilisateurs et les acteurs du transport... au Luxembourg.
A la grève française succèderont les travaux à Bettembourg et dans la gare de Luxembourg
Tant que les circonstances de l'accident ne sont pas connues, les cheminots français refusent de conduire au Luxembourg. Après une reprise difficile ce mardi matin, la SNCF annonce davantage de cars de substitution dès ce mardi soir.