Changer d'édition

Corinne Cahen demande la convocation du conseil d'éthique
Luxembourg 2 min. 11.11.2019

Corinne Cahen demande la convocation du conseil d'éthique

La ministre de la Famille, Corinne Cahen (DP) cherche par sa demande au Premier ministre à «objectiver la discussion actuelle qui est entachée d'intérêts partisans et d'attaques personnelles insensées».

Corinne Cahen demande la convocation du conseil d'éthique

La ministre de la Famille, Corinne Cahen (DP) cherche par sa demande au Premier ministre à «objectiver la discussion actuelle qui est entachée d'intérêts partisans et d'attaques personnelles insensées».
Photo: Guy Jallay
Luxembourg 2 min. 11.11.2019

Corinne Cahen demande la convocation du conseil d'éthique

Maurice FICK
Maurice FICK
Au cœur de la polémique déclenchée par son mail envoyé à l'UCVL et alors qu'elle est la cible de tous les partis d'opposition, la ministre de la Famille a finalement demandé ce lundi au Premier ministre de réunir le conseil d'éthique.

L'attaque en ligne du CSV, de l'adr, déi Lenk et Piraten qui reprochent dans un courrier commun -fait rare au Luxembourg- à Corinne Cahen des «conflits d'intérêts potentiels» vient de trouver une réponse. Ce n'est pas, contrairement aux attentes, Xavier Bettel qui réagit à la lettre ouverte qui lui a été adressée vendredi par les quatre partis d'opposition, mais l'intéressée elle-même.


IPO , Koalitionsverhandlungen Wahlen 2018 , Aussenministerium , LSAP-DP-Dei Greng , Corinne Cahen , DP  Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
Toute l'opposition s'en prend à Corinne Cahen
CSV, Adr, déi Lenk et Piraten demandent à Xavier Bettel de revoir sa position et de saisir le comité d'éthique au sujet du courriel personnel envoyé avec sa signature de ministre de la Famille.

«Au vu de la polémique autour de mon courriel du 11 avril 2019 à l'adresse de l'Union commerciale de la Ville de Luxembourg (UCVL), et la location d'une partie de ma maison dont je suis propriétaire, je vous demande de bien vouloir saisir pour avis le comité d'éthique», demande ce lundi matin la ministre de la Famille et présidente du DP au Premier ministre (DP). Xavier Bettel qui avait pris la défense de sa ministre mardi dernier, n'a maintenant d'autre choix. 

Dans une lettre adressée ce 11 novembre au chef du gouvernement et qu'elle a rendue publique via les réseaux sociaux, Corinne Cahen précise son intention. Elle souhaite «objectiver la discussion actuelle qui est entachée d'intérêts partisans et d'attaques personnelles insensées».

Rappelons que le lièvre avait été levé par les jeunes chrétiens-sociaux il y a une semaine. Dans un communiqué daté du 4 novembre, le comité national du CSJ avait fait état du conflit d'intérêts en soulignant qu'«une nouvelle fois Corinne Cahen a défendu son propre commerce de chaussures dans sa fonction de ministre de la Famille».

Dans la lettre adressée à Xavier Bettel ce lundi, elle répond directement à la requête de la CSJ de savoir dans quelle mesure elle intervient encore dans la gérance de sa boutique, Chaussures Léon. Elle écrit que la gestion de l'entreprise est assurée par une gérante depuis qu'elle est entrée au gouvernement. Avant de rajouter: «Même si je ne suis que propriétaire et que je ne suis plus active dans la gestion journalière et opérationnelle de l'entreprise, je peux vous assurer que je continue à rester sensible au bien-être des employés et à la pérennité de leurs emplois, une attitude que je n'ai jamais cachée depuis mon entrée au gouvernement ».

Quant à la location d'une partie de sa maison sur Airbnb. «il ne s'agit pas d'une activité commerciale, mais d'une simple location pendant une période limitée», précise Corinne Cahen.





Sur le même sujet

Le comité d'éthique classe l'affaire Cahen
Corinne Cahen (DP) n'a pas enfreint le code de conduite des membres du gouvernement, d'après l'avis rendu par le conseil d'éthique, mardi. Pour autant, l'envoi de son courrier à l'Union des commerçants de la Ville de Luxembourg n'était pas correct.
Les trois membres du conseil ont dédouané la ministre dans l'affaire portant son nom.
Bettel fait volte-face dans le cas Cahen
Le Premier ministre a renvoyé la question du courrier de la ministre de la Famille pour examen devant le comité d'éthique, jeudi. Le groupe composé de trois personnes pourrait se réunir pour la première fois la semaine prochaine.
La volte-face du Premier ministre remet l'affaire Cahen dans les mains du comité d'éthique.
Toute l'opposition s'en prend à Corinne Cahen
CSV, Adr, déi Lenk et Piraten demandent à Xavier Bettel de revoir sa position et de saisir le comité d'éthique au sujet du courriel personnel envoyé avec sa signature de ministre de la Famille.
IPO , Koalitionsverhandlungen Wahlen 2018 , Aussenministerium , LSAP-DP-Dei Greng , Corinne Cahen , DP  Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
Xavier Bettel au secours de Corinne Cahen
Le Premier ministre a pris la défense de la ministre de la Famille sur la controverse du courriel privé envoyé à l'Union commerciale de la capitale depuis sa boîte mail officielle. Où l'on reparle de l'application du code d'éthique.
La ministre Corinne Cahen (DP)a bénéficié d'un soutien rapide et franc du chef du gouvernement.
«Pas très correct d'utiliser mon compte professionnel»
Au cœur d'une polémique initiée par le CSJ dénonçant un possible «conflit d'intérêts», Corinne Cahen, la ministre de la Famille et de l'Intégration (DP) a réagi ce lundi matin sur sa page Facebook. Elle regrette d'avoir utilisé son adresse ministérielle, mais assume le contenu de son message.
Malgré les critiques du CSJ, Corinne Cahen assume le contenu de son message envoyé en avril à l'UCVL
Corinne Cahen au centre d'un «conflit d'intérêts»
La ministre de la Famille et de l'Intégration (DP) se retrouve au cœur d'une polémique initiée par la CSJ, suite à un courrier adressé à l'UCVL concernant des préoccupations d'ordre privé et rédigé à partir de son adresse au ministère.
Corinne Cahen, la ministre de la Famille et de l'Intégration a utilisé son adresse ministérielle pour évoquer une situation privée