Changer d'édition

Consulter son médecin via internet durant la crise
Luxembourg 1 2 min. 26.03.2020

Consulter son médecin via internet durant la crise

Depuis jeudi, la plateforme eConsult permet de prendre rendez-vous à distance avec les professionnels de santé.

Consulter son médecin via internet durant la crise

Depuis jeudi, la plateforme eConsult permet de prendre rendez-vous à distance avec les professionnels de santé.
Photo: Gerry Huberty
Luxembourg 1 2 min. 26.03.2020

Consulter son médecin via internet durant la crise

Maurice FICK
Maurice FICK
Pour faciliter l'accès aux soins médicaux et éviter les risques de contamination dans les salles d'attente, la Caisse nationale de Santé a mis en ligne ce jeudi eConsult. Comment fonctionne la nouvelle plateforme et quels sont ses avantages ? Réponses.

Le Luxembourg continue de combattre le coronavirus et comme annoncé ce jeudi par Christian Oberlé, directeur de la Caisse nationale de santé (CNS), la plateforme de téléconsultation eConsult est opérationnelle depuis le début de la journée. 

  • A quoi sert la nouvelle plateforme ?

eConsult permet de prendre directement un rendez-vous via internet avec son médecin, sa sage-femme ou son dentiste. Ainsi le patient évite tout déplacement, évite de propager le virus et le médecin - même s'il est en quarantaine - peut aider ses patients à distance.


«Il ne faut pas paniquer face à la maladie»
Pascale, Stefano et Catherine ont tous les trois contracté le covid-19. Une nouvelle expérience et une épreuve qu'ils ont abordées différemment. Entre doutes et espoirs.

  • Concrètement comment ça marche ? 

Le patient et le médecin s'enregistrent sur la plateforme en y créant leur compte personnel. Un lien transmis au patient lui permet de demander un rendez-vous  en consultant un agenda. Médecin et patient (qui reçoit un rappel SMS de son rendez-vous) entrent alors en contact par téléconsultation.   

Celle-ci se déroule par audio ou vidéo grâce à une connexion internet à une plateforme sécurisée. Elle est mise en ligne via le portail de CNS en collaboration avec e-santé, mandatée par le gouvernement pour créer ce système global de téléconsultation.

Les personnes qui ne peuvent faire de consultation vidéo peuvent bien sûr continuer à prendre leurs rendez-vous chez le médecin par téléphone.

Les vidéo 360 ne sont pas supportées. Voir la vidéo 360 dans l'app Youtube.
  • Comment me sont transmis les documents ?

eConsult, c'est zéro papier ! Les ordonnances du médecin sont envoyées directement par courrier électronique à une pharmacie proche du patient et celui-ci en reçoit une copie par la poste.    

Les patients qui bénéficieront d'une téléconsultation médicale n'auront pas de prescription à venir chercher chez leur médecin. L'ordonnance leur sera envoyée par mail, et même chose à destination de leur pharmacien ou du laboratoire impliqué. En cas d'arrêt de travail, le document officiel sera directement transmis à l'employeur.

  • Et ça coûte plus cher ?

La téléconsultation sera facturée «au même prix qu'une visite en cabinet médical», assure le directeur de la CNS. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

L'hydroxychloroquine utilisée au CHL
Les responsables du centre hospitalier ont présenté, ce jeudi, les contours de l'essai clinique européen Discovery. Des patients hospitalisés au CHL et qui reçoivent déjà de l'hydroxychloroquine, médicament qui présente un intérêt dans le traitement du covid-19, seront intégrés dans l'étude.
(FILES) In this file photo taken on February 26, 2020, medical staff shows o at the IHU Mediterranee Infection Institute in Marseille, packets of a Nivaquine, tablets containing chloroquine and Plaqueril, tablets containing hydroxychloroquine, drugs that has shown signs of effectiveness against coronavirus. - Hydroxychloroquine, an antimalarial drug dubbed a "gift from God" by US President Donald Trump for its potential ability to fight the new coronavirus, was found to be no more effective than standard treatment in a small Chinese study. The paper, which was published in the Journal of Zhejiang University on March 6, 2020, looked at 30 COVID-19 patients, half of whom received the medicine. (Photo by GERARD JULIEN / AFP)
«Pratiquer le principe de la pensée positive»
Nous ne sommes pas tous égaux face au confinement. Si certains le supportent tant bien que mal, d'autres éprouvent plus de difficultés à le supporter. La sophrologue Désirée Ottaviani nous livre quelques secrets pour faire face à une situation particulière.
Reportage - Sophrologie (Beraterin für Entspannungstechnik), Désirée Ottaviani, Foto Lex Kleren
Le Luxembourg déploie ses capacités d'accueil des malades
Le Luxembourg n'a pas compté de mort supplémentaire endéans 24 heures mais se prépare au pic de la pandémie d'ici deux semaines. Si les hôpitaux sont «loin d'être saturés» pour l'heure, la ministre de la Santé a annoncé l'ouverture de six nouvelles structures.
Pressekonferent Paulette Lenert, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort