Changer d'édition

Conseil de gouvernement: Un Plan d’action national «prostitution»

Conseil de gouvernement: Un Plan d’action national «prostitution»

Photo: Shutterstock
Luxembourg 27.05.2016

Conseil de gouvernement: Un Plan d’action national «prostitution»

Maurice FICK
Maurice FICK
Le modèle luxembourgeois de lutte contre la prostitution prend forme. Dans les semaines à venir un nouveau Plan d'action national (PAN) contre l'exploitation sexuelle sera présenté avec des ajustements juridiques.

(MF) - Le modèle luxembourgeois de lutte contre la prostitution prend forme. Dans les semaines à venir un nouveau Plan d'action national (PAN) contre l'exploitation sexuelle sera présenté avec des ajustements juridiques.

Ainsi les personnes qui forcent des mineurs à se prostituer, seront punis plus sévèrement dorénavant a expliqué le Premier ministre Xavier Bettel, vendredi lors de la conférence de presse d'après Conseil des ministres. La réintégration des personnes désireuses de se sortir de la prostitution et celle des anciennes prostituées sera également encouragée.

Comme aucun «modèle» étranger en matière d'encadrement de la prostitution n'est réellement transposable au Luxembourg, le gouvernement a décidé d'élaborer un modèle propre pour le pays en se basant sur certains piliers.

Le PAN «Prostitution» propose une amélioration de l'encadrement psychosocial des personnes se livrant à la prostitution, la stratégie dite d'«EXIT» pour les concernées souhaitant quitter le milieu de la prostitution, l'éducation sexuelle et affective à travers la mise en œuvre du programme «Éducation sexuelle et affective» mais également  le renforcement de la coopération dans la lutte contre la prostitution, le proxénétisme et la traite des êtres humains à des fins sexuelles avec le comité de suivi de la lutte contre la traite des êtres humains (comité de suivi «Traite»).

Mais le PAN prévoit également de renforcer le cadre législatif en partie discuté par la plateforme «Prostitution» et ce comité de suivi « Traite». Pour cela des modifications du code pénal et du code d'instruction criminelle sont nécessaires.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Prostitution : Pourquoi le Luxembourg a opté pour son propre modèle
Renforcement de la législation, stratégies de "sortie": la prostitution n'est pas un sujet tabou au Luxembourg mais un phénomène de société dont le gouvernement se préoccupe. Lydia Mutsch, ministre de l'Égalité des chances, nous explique pourquoi le pays a opté pour son propre modèle en matière de prostitution, loin de ceux de l'Allemagne et de la Suède.
Prostitution,Strassenstrich,Quartier de la Gare,Foto:Gerry Huberty