Changer d'édition

Conseil de gouvernement: Réforme du congé parental
Luxembourg 2 min. 16.12.2015 Cet article est archivé

Conseil de gouvernement: Réforme du congé parental

6 mois, 4 mois ou un jour par semaine: le congé parental est devenu beaucoup plus flexible.

Conseil de gouvernement: Réforme du congé parental

6 mois, 4 mois ou un jour par semaine: le congé parental est devenu beaucoup plus flexible.
Photo:
Luxembourg 2 min. 16.12.2015 Cet article est archivé

Conseil de gouvernement: Réforme du congé parental

L'annonce faite de la réforme du congé parental, mercredi, va réjouir de nombreux parents: le congé parental est désormais assoupli et la compensation financière pourra atteindre 3.200 euros par mois.

(BB/AF) - La ministre de la Famille avait annoncé au printemps que des améliorations seraient apportées au "congé parental". L'annonce faite lors de ce dernier conseil de Gouvernement, juste avant Noël, devrait réjouir de nombreux parents: le congé parental est désormais assoupli et la compensation financière pourra atteindre 3.200 euros par mois.

L'annonce a été faite pendant le conseil de Gouvernement mercredi. Cette réforme du congé parental veut «favoriser la conciliation entre vie familiale et vie professionnelle; créer une relation solide entre l'enfant et ses parents; mieux répondre aux besoins des parents; augmenter la proportion de pères qui en profitent afin de favoriser l'égalité des chances; augmenter le nombre de personnes en général qui y ont recours».

Concrètement, cela signifie que les parents peuvent soit prendre six mois complets avec leur bébé ou, ce qui est nouveau, opter pour une coupure plus courte de quatre mois. Un congé parental à temps partiel s'étalait jusqu'à présent sur 8 à 12 mois.

Le premier congé parental  sera pris juste après le congé maternité. Le second congé parental peut maintenant être pris jusqu'aux 6 ans de l'enfant.

Autre nouveauté: le temps de travail flexible. Le congé parental peut être réparti en une journée par semaine ou par mois selon deux modes:

Pendant 20 mois, un parent peut consacrer un jour par semaine à l'enfant. Le temps de travail sera ainsi de 80%.

Le parent prend quatre jours par mois sur une période maximale de 20 mois.

Les congés parentaux flexibles dépendent naturellement du bon vouloir de l'employeur. Si le travail à temps partiel est trop contraignant, le congé parental à temps complet reste une solution.

L'indemnité revue à la hausse

De 1.778 euros par mois, l'indemnité passe à un plafond de 3.200 euros, montant déterminé bien sûr en fonction des revenus des parents. Celui dont le salaire est inférieur à 3.200 euros perçoit 100% de son salaire mensuel. Celui qui gagne plus de 3.200 euros touchera donc 3.200 euros par mois. Enfin, l'indemnité minimum est de 1.922 euros, équivalent au salaire des employés non-qualifiés.

Après l'annonce de cette réforme faite au conseil de Gouvernement mercredi, il faudra patienter quelques mois avant la mise en application. Le Gouvernement communiquera à la presse la date de mise en œuvre de la réforme.


Sur le même sujet