Changer d'édition

Comparaison faite par un journal suisse: Juncker mis sur le même piédestal qu'Hitler et Mussolini
Luxembourg 12.06.2014 Cet article est archivé

Comparaison faite par un journal suisse: Juncker mis sur le même piédestal qu'Hitler et Mussolini

Comparaison faite par un journal suisse: Juncker mis sur le même piédestal qu'Hitler et Mussolini

Screenshot: Die Weltwoche
Luxembourg 12.06.2014 Cet article est archivé

Comparaison faite par un journal suisse: Juncker mis sur le même piédestal qu'Hitler et Mussolini

Les attaques des eurosceptiques envers Jean-Claude Juncker n'en finissent plus.

(vb) - Après le quotidien britannique "The Sun", au tour du journal suisse "Die Weltwoche" de tirer à boulets rouges sur l'ancien Premier ministre luxembourgeois.

Le journal conservateur de droite tente de faire un lien entre deuxsiècles de grandsfantasmesde toute-puissanceeuropéenneetl'actuelle Union européenne. L'article sous-entend que Jean-Claude Juncker, au même titre qu'Adolf Hitler ou encore Benito Mussolini, fait partie des sources empoisonnées de l'Union européenne.

Le candidat de tête du PPE est décrit comme le représentant typique de ce qui ne tourne pas rond à Bruxelles. Il est dépeint comme un menteur et un dissimulateur, qui forme avec le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy, le président de la Commission européenne, Manuel Barroso et le président de la Banque centrale européenne, Mario Draghi, un gang de jésuites.

L'antagonisme entre la Suisse et Jean-Claude Juncker ne date pas d'hier. Il y a trois ans, l'ancien Premier ministre avait qualifié ce pays de tâche blanche sur la carte de l'Europe. Une affirmation qui a abouti à un débat télévisé en Suisse pour calmer le jeu.

Trop c'est trop

Le parti chrétien-social luxembourgeois (CSV) a violemment critiqué les attaques "gratuites" dont fait l'objet Jean-Claude Juncker. Le CSV ne peut rester muet face à cette comparaison totalement "absurde" d'un homme qui a œuvré pour l'Europe face à deux "bouchers de l'Histoire".

"Le CSV ne peut que s'indigner face à ce genre de journalisme et condamne fermement ce type de diffamation", conclut le parti dans un communiqué.