Changer d'édition

Comment se déroule la mission économique en Corée
Luxembourg 5 min. 27.11.2022
Arrivée du Luxembourg à Séoul

Comment se déroule la mission économique en Corée

Le grand-duc héritier Guillaume et l'ambassadeur Pierre Ferring en route pour le plus grand des temples de Séoul.
Arrivée du Luxembourg à Séoul

Comment se déroule la mission économique en Corée

Le grand-duc héritier Guillaume et l'ambassadeur Pierre Ferring en route pour le plus grand des temples de Séoul.
Photo: SIP
Luxembourg 5 min. 27.11.2022
Arrivée du Luxembourg à Séoul

Comment se déroule la mission économique en Corée

Uwe HENTSCHEL
Uwe HENTSCHEL
La délégation luxembourgeoise est arrivée en Corée du Sud. Outre le ministre de l'Économie et le grand-duc héritier, de nombreuses entreprises sont du voyage.

Le vol a été long, et même un peu plus long cette fois-ci que lors des missions précédentes en Corée du Sud. Ce qui s'explique par le fait que les compagnies aériennes doivent actuellement faire un détour en raison de l'interdiction de vol au-dessus de la Russie. 


«Le Luxembourg prêt à travailler davantage avec la Chine»
Le président de la Chine et le grand-duc Henri se sont adressé plusieurs échanges afin d'évoquer le lien qui unit les deux pays. Plusieurs projets de développement des relations bilatérales sont d'ailleurs en cours.

Samedi midi, l'avion a d'abord quitté le Findel pour Munich, puis il a fait le grand écart jusqu'à Séoul, où la délégation est finalement arrivée dimanche matin, heure locale sud-coréenne. Un peu épuisée, mais de bonne humeur, la délégation s'attaquait dimanche après-midi au premier point du programme : la visite d'un temple à Séoul. Avant que le lundi ne soit plus technique. 

87 participants

«Nous sommes heureux de pouvoir refaire ce voyage malgré le Covid», explique Carlo Thelen dès la préparation du voyage. Le directeur général de la Chambre de Commerce forme la tête de la délégation avec le grand-duc héritier Guillaume et le ministre de l'Économie Franz Fayot (LSAP). Et parmi les participants à la mission figurent, outre des représentants d'institutions telles que Luxembourg Space Agency, Luxinnovation et LuxProvide, près de 40 directeurs ou collaborateurs d'entreprises luxembourgeoises. Au total, la mission compte 87 participants, ce qui constitue un nouveau record. 

Le voyage est organisé à l'occasion du 60e anniversaire des relations diplomatiques entre la Corée du Sud et le Grand-Duché. 

Prendre pied sur le marché 

Pour l'économie luxembourgeoise, il s'agit déjà de la troisième mission de ce type en Corée du Sud après celles de 2014 et 2019, mais pour Felix Steiner de la start-up Yuri Lux, c'est la première. «Pour nous, il s'agit avant tout de prendre pied sur le marché asiatique», explique Steiner, qui participe à la mission économique avec son patron et fondateur de Yuri, Christian Bruderrek.


Nicolas Bagory wird mit der Heirat von Prinzessin Alexandra im Frühjahr 2023 offiziell zum Mitglied der großherzoglichen Familie.
Qui est Nicolas Bagory, futur prince de Luxembourg?
Les Luxembourgeois ont découvert son visage et son sourire la semaine dernière. Nicolas Bagory est l'homme aux côtés de la princesse Alexandra. Voici ce que l'on sait pour l'instant du futur gendre du grand-duc Henri.

L'entreprise a développé des mini-laboratoires qui permettent de réaliser des expériences biologiques, comme par exemple la culture de cellules dans l'espace et donc en apesanteur. Ces petits laboratoires de la taille d'un paquet de cigarettes peuvent ainsi être transportés lors de missions spatiales vers l'ISS. Il sera également question de telles applications à Séoul. 

À Séoul, l'histoire et le progrès se côtoient.
À Séoul, l'histoire et le progrès se côtoient.
Photo: SIP

C'est là que se tiendra lundi et mardi le Korea Space Forum, au cours duquel Yuri Lux fera une présentation, tout comme Marc Serres, CEO de la Luxembourg Space Agency, sans oublier le ministre de l'Économie Fayot, qui sera l'un des principaux orateurs du Space Forum. Un pays à fort potentiel : «Depuis les années 1960, la Corée du Sud est passée du statut de pays en développement à celui de pays à haute performance», a déclaré Fayot lors d'un point de presse à son arrivée à Séoul, faisant référence au volume des échanges commerciaux entre les deux pays, qui est passé de 82 millions d'euros en 2020 à 110 millions d'euros l'année dernière. 


Prinzessin Alexandra - hier neben der emeritierten japanischen Kaiserin Michiko - vertrat 2017 ihre Mutter, Großherzogin Maria Teresa, beim Staatsbesuch in Japan.
La princesse Alexandra va se marier au printemps prochain
Le Grand-Duc et la Grande-Duchesse annoncent avec une «très grande joie» les fiançailles de leur fille, son altesse royale la princesse Alexandra.

Si la Corée du Sud ne fait donc pas encore partie, et de loin, des principaux partenaires commerciaux du Grand-Duché, elle est pour le ministre de l'Économie «un pays avec un très grand potentiel». Et cela vaut surtout pour le domaine des technologies spatiales, raison pour laquelle le Korea Space Forum est également très important pour le Luxembourg. 

Les autres points au programme de ce voyage d'une semaine en Corée du Sud sont la visite du LG Science Park, du Korea Advanced Institute of Science & Technology, l'inauguration d'un nouveau site de production de l'entreprise luxembourgeoise Rotarex et la visite de plusieurs projets de smart city et de smart mobility. 

La numérisation est une compétence clé 

«En ce qui concerne les technologies telles que la Smart Mobility ou encore la 5G, nous avons beaucoup à apprendre de nos partenaires», explique Thelen. «En même temps, en tant que Chambre de commerce, nous allons bien sûr essayer de créer de nouveaux partenariats avec les entreprises». Cliff Konsbruck, directeur de Post-Telecom, espère également de telles synergies. 

La mission économique est l'occasion idéale de présenter l'importance peut-être sous-estimée de l'entreprise postale dans l'écosystème économique du Luxembourg, explique-t-il. «La numérisation est sans aucun doute l'un des domaines de compétence de Post Luxembourg et nous sommes heureux de représenter le savoir-faire du Grand-Duché dans ce domaine avec les autres participants de la délégation économique», ajoute Konsbruck.

Nouer de nouveaux contacts 

La délégation de plus de 50 personnes partie pour l'Asie comprend également des représentants de l'Université du Luxembourg, dont Raphaël Frank, professeur d'informatique au Centre for Security, Reliability and Trust (SnT). Il est surtout intéressé par le domaine de la Smart Mobility et par la possibilité de nouer de nouveaux contacts. «Peut-être que cela débouchera sur de nouveaux partenariats», dit-il. 

Il n'a toutefois pas d'attentes concrètes quant à ce qui pourrait en résulter au final : «Nous allons simplement voir ce qui nous attend». Alors que la délégation économique elle-même restera en Corée du Sud jusqu'à samedi, le grand-duc héritier Guillaume rentrera chez lui dès mercredi.

Le ministre de l'Économie Franz Fayot attend beaucoup de ce voyage en Asie.
Le ministre de l'Économie Franz Fayot attend beaucoup de ce voyage en Asie.
Photo: SIP

Fayot, quant à lui, s'envolera mercredi pour le Japon, où plusieurs rencontres avec des homologues japonais sont prévues, ainsi qu'une rencontre avec le président de l'agence spatiale japonaise Jaxa. Pendant son séjour au Japon, le ministre visitera également les installations de Paul Wurth IHI, la coentreprise créée il y a dix ans par Paul Wurth et IHI Corporation, ainsi que celles d'ispace, la société mère d'ispace Europe, basée au Luxembourg.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le couple grand-ducal héritier est en voyage aux Etats-Unis du 9 au 13 avril, au côté du ministre Etienne Schneider et d'une délégation d'affaires. Il s'agit d'une mission économique dans le contexte du secteur spatial.
(de g. à dr.) Chris Lewicki, président et CEO de Planetary Resources ; S.A.R. la Grande-Duchesse héritière ; S.A.R. le Grand-Duc héritier
Le grand-duc héritier Guillaume, la princesse Stéphanie et le Vice-Premier ministre Etienne Schneider sont en mission économique au Maroc et en Tunisie. Retrouvez les premières images de cette visite officielle.
Der Erbgroßherzog ließ sich Tee und getrocknete Feigen nicht entgehen.
Mission économique en Asie
Entrevues politiques, visites d'entreprises,  séminaires économiques...le grand-duc héritier Guillaume est arrivé à Séoul dimanche. Il accompagnera toute la semaine à venir une mission économique luxembourgeoise en Corée du Sud et au Japon.
La mission économique a débuté dimanche par un dîner offert par le consul honoraire du Grand-Duché de Luxembourg à Séoul, Young-Chul Hong, auquel a participé le grand-duc héritier Guillaume, Etienne Schneider, la délégation officielle et la délégation économique.