Changer d'édition

Comment mieux se protéger chez soi: Cambriolage: les 8 erreurs à ne pas faire
Un geste anodin à éviter: mettre la clef sous le paillasson.

Comment mieux se protéger chez soi: Cambriolage: les 8 erreurs à ne pas faire

Chris Karaba
Un geste anodin à éviter: mettre la clef sous le paillasson.
Luxembourg 3 min. 18.12.2014

Comment mieux se protéger chez soi: Cambriolage: les 8 erreurs à ne pas faire

Compter sur son chien, installer un système de caméras autour de la maison ou laisser un petit mot sur la porte... ce ne sont pas forcément de bonnes idées pour éviter un cambriolage. Un expert explique pourquoi.

PAR MAURICE FICK

Compter sur son chien, installer un système de caméras autour de la maison ou laisser un petit mot sur la porte... ce ne sont pas forcément de bonnes idées pour éviter un cambriolage. Notre expert, le commissaire en chef Guy Holcher, qui travaille depuis vingt ans à la Section prévention des crimes de la Police, explique pourquoi.

Voici les 8 réflexes ou fausses idées à gommer pour éviter la visite d'un cambrioleur:

1. Laisser un petit message sur la porte d'entrée à l'attention d'un membre de la famille, du livreur ou d'un voisin pour lui signifier que vous vous êtes momentanément absenté et que vous allez revenir dans peu de temps. C'est une erreur car le petit bout de papier renseigne directement le cambrioleur. Même s'il ne sait pas quand vous avez accroché le message, les spécialistes de la section Prévention des crimes de la Police comme Guy Holcher savent très bien qu'«un cambriolage dure en moyenne entre 3 et 10 minutes au maximum». Tout juste le temps de sortir votre chien.

2. Compter sur votre chien. D'autant qu'il est toujours sur ses gardes dès qu'un intrus ou le facteur approche de la maison. Alors que certains chiens feront effectivement fuir le cambrioleur qui tenterait d'entrer, de manière générale, estime le commissaire en chef Guy Holcher, «le chien n'est pas une solution. Il ne garantit pas la sécurité. Et puis le chien doit aussi sortir». Des anecdotes sur des cambriolages avec des chiens à l'intérieur du logement, il en connaît un paquet.

3. Penser: «De toute façon il n'y a rien à prendre chez moi». C'est peut-être vrai mais ce n'est pas écrit sur la façade! Le cambrioleur voit la maison, son aspect extérieur, «il ne sait pas ce qu'il y a à l'intérieur», répète le commissaire en chef Guy Holcher lors des soirées de prévention du cambriolage qu'il anime et qui sont fréquentées par des centaines de personnes.

4. Se dire qu'«une bonne assurance suffit». Ça ne suffit pas, en tout cas, pour dissuader le cambrioleur qui rôde. «Les gens pensent être bien couverts et que tout sera remboursé. Peut-être. Mais bien souvent ils ne mesurent pas le prix psychologique d'un cambriolage, ses conséquences, qui peuvent être désastreuses», sait bien le commissaire en chef. Lors de ses enquêtes, il a croisé des propriétaires qui ont été jusqu'à vendre leur maison après une intrusion chez eux. Lui préconise de se prémunir en commençant par s'équiper de fenêtres et de portes équipées avec une quincaillerie de sécurité.

5. Mettre des caméras. Contrairement à ce qu'on pourrait croire de prime abord, les caméras ne sont pas "la" solution. Aux yeux du commissaire en chef Holcher «elles n'apportent rien à l'intérieur. En revanche, si une alarme se déclenche quand le cambrioleur entre, il s'en va. Quant à l'extérieur, les caméras sont connectées à un détecteur de mouvement. Cela signifie qu'elles se mettent en route quand s'approchent un chat, le facteur ou un ami. Alors imaginez lorsque vous recevez à chaque fois une notification sur votre GSM quand vous êtes à la plage... et l'inquiétude qui s'en suit. On risque de devenir un esclave du système installé».

6. Laisser les volets fermés. Ce n'est pas une bonne idée si vous vous absentez longtemps. Au contraire, «si vous partez trois semaines mieux vaut les laisser ouverts que fermés», conseille clairement le commissaire en chef. L'idéal serait de les ouvrir et les fermer normalement, même quand vous vous absentez. Mais pour cela, il faut avoir de bons rapports avec ses voisins. C'est l'une des "clefs" anti-cambriolage aux yeux de notre expert.

7. Laisser une échelle dehors. A ne pas faire. De façon plus générale, il faut éviter de laisser à portée de main d'un cambrioleur «les échelles, des chaises, le bac à ordure, bref tout ce qui permet de grimper», résume le commissaire en chef.

8. Laisser les portes ouvertes ou... la clef sous le paillasson. Encore deux choses à éviter qui peuvent tomber sous le sens alors que ce n'est pas toujours évident dans la réalité. «Et quand vous travaillez à l'extérieur de la maison, pensez à fermer la porte du garage...», glisse Guy Holcher.


Sur le même sujet