Changer d'édition

Comment le prix du gaz au Luxembourg est-il plafonné?
Luxembourg 3 min. 07.10.2022
Energie

Comment le prix du gaz au Luxembourg est-il plafonné?

Pour le moment, la hausse du prix du gaz reste limitée pour les consommateurs.
Energie

Comment le prix du gaz au Luxembourg est-il plafonné?

Pour le moment, la hausse du prix du gaz reste limitée pour les consommateurs.
Photo: Marc Wilwert
Luxembourg 3 min. 07.10.2022
Energie

Comment le prix du gaz au Luxembourg est-il plafonné?

Uwe HENTSCHEL
Uwe HENTSCHEL
À l'origine, les tarifs devaient augmenter drastiquement en octobre. Une réalité dont les clients s'aperçoivent dans une mesure limitée.

Cela aurait pu coûter très cher. Ce sera le cas, mais pas pour tout le monde. Si quelqu'un doit bel et bien s'acquitter de frais d'achat élevés, les consommateurs restent pour le moment épargnés par une hausse drastique des prix. Dans le cas présent, c'est l'État luxembourgeois qui prend le relais. Et qui veille à ce que les augmentations de tarifs annoncées par les fournisseurs de gaz pour le mois d'octobre ne soient pas aussi violentes qu'on le craignait.


Politik, PK , zesummen spueren ,  Turmes Claude Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
L'économie d'énergie devient l'affaire de tous
Afin de suivre les objectifs fixés début août par l'Union européenne, l'exécutif luxembourgeois lance une campagne nationale de réduction de la demande d'énergie.

Il y a quelques semaines, la tripartite a mis en place un programme d'aide de plusieurs milliards, qui prévoit entre autres un plafonnement du prix du gaz. Jusqu'à fin 2023, les clients devront payer au maximum 15% de plus qu'en septembre, contre les 90% de hausse prévisionnelle annoncée par le Statec. La majeure partie de la différence entre l'ancien et le nouveau tarif fera donc l'objet d'une aide gouvernementale.

Dans le cas de Sudenergie, le prix du tarif classique se compose de telle sorte que le client ne doit payer lui-même que 83 centimes sur les quelque 1,84 euro par mètre cube dus actuellement. Le reste est pris en charge par l'État. Et cette somme comprend toujours les coûts du réseau, qui sont déjà entièrement subventionnés depuis mai.

La subvention est directement déduite

Comme l'explique Steve Schneiders de Sudenergie, le tarif en vigueur depuis octobre a été adapté en conséquence. La subvention de l'État est déjà directement déduite des acomptes qui seront versés à partir de maintenant. «Si, par exemple, un ménage payait jusqu'à présent 200 euros par mois et qu'à partir du mois d'octobre, l'augmentation nécessaire du tarif aurait correspondu à une facture totale de 500 euros, le foyer n'a en réalité qu'à s'acquitter d'une facture de 220 à 230 euros par mois», explique Steve Schneiders.

L'exemple de calcul du fournisseur Enovos, qui gère l'application du plafonnement du prix du gaz presque de la même manière que Sudenergie, est similaire. Chez Enovos aussi, le montant pris en charge par l'État est directement déduit de l'acompte, «mais en fonction de la date de la dernière adaptation des acomptes, cela variera pour les clients», explique le fournisseur sur demande.


ARCHIV - 19.08.2010, Sachsen, Leipzig: Ein Stromzähler zeigt in einem Mietshaus die verbrauchten Kilowattstunden an. (zu dpa «Vergleichsportal: Zu wenig Geld für Strom in Hartz-IV-Satz») Foto: Jan Woitas/dpa-Zentralbild/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Que se passe-t-il si on ne paie pas l'électricité ou le gaz?
Les prix de l'énergie augmentent rapidement et, avec eux, les factures d'énergie. Que se passe-t-il si l'on ne paie pas sa facture ?

Cela s'explique par une précédente adaptation des tarifs, qui a eu lieu à plusieurs reprises depuis l'automne dernier. Et plus un contrat a été conclu tard, plus la réduction convenue était élevée. La différence avec le tarif actuel varie donc en fonction des clients, explique un porte-parole d'Enovos. Mais le prix à payer à partir d'octobre sera finalement similaire pour tous les clients.

En ce qui concerne ce dernier point, selon Steve Schneiders, le fournisseur auprès duquel on achète le gaz ne fait pratiquement aucune différence. Le collaborateur de Sudenergie explique que la valeur de base pour l'augmentation maximale de 15% a été calculée sur la base de la moyenne des tarifs des fournisseurs de gaz luxembourgeois. Par conséquent, les tarifs standard des fournisseurs sont pratiquement identiques.

Cet article a été publié pour la première fois sur wort.lu/de

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La Commission européenne est prête à «examiner» un plafonnement des prix du gaz sur le marché européen, comme le réclame une majorité d'Etats membres pour faire face à la hausse des factures énergétiques.
European Commission President Ursula von der Leyen holds a press conference at the EU headquarters in Brussels, on September 28, 2022. - The EU is proposing a new sanctions package against Russia, including an oil price cap, in response to the ongoing conflict in Ukraine and the recent referendum in occupied territories which President Ursula von der leyen qualified as a "sham". (Photo by Kenzo TRIBOUILLARD / AFP)
Au Luxembourg et chez ses voisins
Plafonnement du prix du gaz au Luxembourg, augmentation des titres-restaurants en France,... Plusieurs changement interviennent en ce début de mois.
Entretien avec Claude Turmes
Le ministre de l'Énergie Claude Turmes évoque dans un entretien avec le Wort les perspectives pour l'hiver, la crise énergétique actuelle et les moyens de la surmonter.
Die aktuelle Krise dürfe nicht dazu führen, dass der Klimaschutz vernachlässigt wird, sagt der Energieminister.
Les ministres européens de l'Energie se retrouvent ce vendredi 9 septembre à Bruxelles pour évoquer l'épineuse question de la taxation de ces gains exceptionnels réalisés par les géants du secteur.
Le torchage de gaz naturel est «très mauvais pour l'environnement», rappelle Kadri Simson.