Changer d'édition

Comment Dudelange veut donner plus de place aux jeunes
Luxembourg 3 min. 03.04.2022
De nouvelles voies

Comment Dudelange veut donner plus de place aux jeunes

Le conseil échevinal ainsi que les responsables de la maison des jeunes et du service communal de la jeunesse et de la famille veulent explorer de nouvelles voies en matière de politique de la jeunesse.
De nouvelles voies

Comment Dudelange veut donner plus de place aux jeunes

Le conseil échevinal ainsi que les responsables de la maison des jeunes et du service communal de la jeunesse et de la famille veulent explorer de nouvelles voies en matière de politique de la jeunesse.
Photo: Raymond Schmit
Luxembourg 3 min. 03.04.2022
De nouvelles voies

Comment Dudelange veut donner plus de place aux jeunes

Avec le covid, les jeunes ont pris de nouvelles habitudes. A Dudelange, on veut s'adapter aux souhaits des jeunes.

(MKa avec Raymond SCHMIT) - «Nous prenons la jeunesse au sérieux», a assuré l'échevin Loris Spina (LSAP) lors de la présentation d'un nouveau concept pour la future politique de la jeunesse à Dudelange. Et l'échevine Josiane Di Bartolomeo-Ries (LSAP) a ajouté: «Nous misons sur la collaboration avec les jeunes». Le concept prévoit de répondre davantage aux souhaits et aux besoins des jeunes. Mais en même temps, ils doivent assumer davantage de responsabilités.

La maison des jeunes et le conseil communal des jeunes ont fait leurs preuves à Dudelange. Cependant, ils ne correspondent pas toujours aux attentes du groupe cible. C'est pourquoi le conseil échevinal est prêt à emprunter de nouvelles voies.

De nouvelles habitudes

Le fait que l'on veuille désormais sortir des sentiers battus dans la quatrième plus grande commune du Luxembourg est également lié à la pandémie de coronavirus, qui a laissé des traces évidentes, notamment chez les jeunes, et qui les a amenés à changer leurs habitudes. Le virus a contribué à ce que les jeunes ne se rencontrent plus aussi souvent à l'intérieur, par exemple dans la maison des jeunes, mais qu'ils se livrent davantage à des activités communes à l'extérieur.


Drogen, Dreck und Dauerlärm: Viele Anwohner des Parc Gerlache wollen nur noch weg.
«La ville de Differdange a échoué»
Drogue, saleté et bruit permanent : les riverains du parc Gerlache n'en peuvent plus. Beaucoup veulent s'en aller au plus vite.

Le travail avec les jeunes a «extrêmement changé» pendant la pandémie, explique Tess Malano, la responsable de la maison des jeunes. Malgré cela, on a toujours essayé de maintenir le contact avec les visiteurs de l'établissement au cours des deux dernières années, ceci surtout par le biais des médias sociaux.

Une autre constatation a été faite: les jeunes ne restent pas forcément dans le centre-ville, mais cherchent de nouveaux espaces qu'ils veulent aménager selon leurs propres idées. C'est justement là que l'on veut aller les chercher, dans le but d'entrer en contact avec eux. «Nous avons en tout cas de nombreux projets», souligne Tess Malano.

La maison des jeunes a maintenant 27 ans. Il y a quelques années, le programme «Outreach» a été mis en place à Dudelange: il s'agit d'aller à la rencontre des jeunes dans les lieux qu'ils fréquentent le plus afin de mieux répondre à leurs besoins et à leurs préoccupations. De son côté, le conseil municipal des jeunes a certes fait ses preuves en tant qu'instrument, mais il a pris de l'âge. Il doit désormais être remplacé par le nouveau concept «Act for your City». «Nous nous adaptons à la jeunesse», commente le bourgmestre Dan Biancalana (LSAP).


Politik, Dan Biancalana, LSAP, Foto: Luxemburger Wort/Anouk Antony
Dan Biancalana ambitionne de rester président du LSAP
Les délégués du parti socialiste voteront début mars pour une nouvelle organisation interne. Dan Biancalana assurant actuellement la présidence par intérim du parti se dit intéressé pour poursuivre cette fonction.

On veut également tenir compte de l'évolution des habitudes des jeunes. Ainsi, les friches industrielles sur lesquelles un nouveau quartier doit être érigé dans les années à venir sont devenues un espace de sport et de culture pour les jeunes. Outre un terrain de streetball, le «Free Art Wall Dudelange» y a été installé. Le mur est repeint chaque mois afin que de nouvelles œuvres d'art puissent y être créées par de jeunes artistes. Toutes les œuvres seront documentées et présentées lors d'une exposition à la fin de l'année.

Première pour la fête de la jeunesse

L'été et l'hiver de la jeunesse ont depuis longtemps leur place dans le calendrier des manifestations de la maison des jeunes. La nouveauté de cette année est l'organisation d'une fête de la jeunesse. Le programme doit s'orienter entièrement sur les souhaits des jeunes. Il est prévu entre autres de la musique, du sport et de la culture. La première édition aura lieu le 16 juillet.

Parmi les objectifs à long terme figure la création d'un centre de jeunes dans le nouveau quartier sur le site de l'ancienne cabane. Les premiers entretiens avec les ministères compétents pour lancer ce projet pilote sont prévus, indique le conseil échevinal. Il reconnaît toutefois que ce projet est encore à l'état embryonnaire.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet