Changer d'édition

Cinq rentrées pour recruter 1.275 enseignants
Luxembourg 2 min. 13.07.2021 Cet article est archivé
Enseignement

Cinq rentrées pour recruter 1.275 enseignants

Les effectifs dans les écoles et lycées doivent suivre l'augmentation du nombre d'élèves.
Enseignement

Cinq rentrées pour recruter 1.275 enseignants

Les effectifs dans les écoles et lycées doivent suivre l'augmentation du nombre d'élèves.
Photo : AFP
Luxembourg 2 min. 13.07.2021 Cet article est archivé
Enseignement

Cinq rentrées pour recruter 1.275 enseignants

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
L'Education nationale ne manquera pas d'élèves à l'avenir, mais peut-être de professeurs. Aussi, le ministère de Claude Meisch a-t-il déjà établi son programme d'embauches. Avec déjà 300 nouvelles têtes à la rentrée de septembre 2021.

A court terme, le ministère de l'Education avait un problème majeur à gérer : la crise covid. Mais à moyen terme, c'est bien la question du recrutement de nouveaux professeurs qui préoccupe les services de Claude Meisch (DP). Une inquiétude partagée dernièrement par la députée Martine Hansen (CSV) à l'occasion d'une question parlementaire. Avec en guise de réponse, cette assurance : il est bien prévu de signer des contrats pour renforcer les équipes en place ou occuper les futurs postes à pourvoir. D'ici à la rentrée 2025, pas moins de 1.275 nouveaux enseignants sont ainsi attendus, «à politique inchangée».


Lehrer, Lehrerin, Grundschule, Schule (Foto: Shutterstock)
Très chers enseignants luxembourgeois
Les quelque 10.800 professeurs du Grand-Duché ont de quoi faire des envieux. Non seulement dans le restant de la population active mais aussi aux yeux de leurs homologues européens. Ce sont eux qui sont les mieux payés de toute l'UE.

Mais la mission s'annonce ardue. Car même si la rémunération reste particulièrement attractive, les vocations manquent. Autant que les bons profils acceptant de rejoindre les rangs de l'enseignement au pays. Aussi, le ministère a-t-il mis au point tout un plan d'action pour atteindre ses objectifs en matière d'embauches et/ou de formation des futurs professeurs.

Dans sa réponse, Claude Meisch indique que les recrutements déclinés sur cinq ans n'ont pas seulement fonction à compenser les départs naturels en retraite ou les postes à mi-temps. Il convient aussi de s'adapter à l'augmentation attendue du nombre d'élèves à prendre en charge.

L'Education nationale n'est pas la seule administration luxembourgeoise d'Etat qui s'apprête à gagner en effectifs. Ainsi, entre police, armée, CGDIS et autres administrations, la fonction publique ne restera pas longtemps à son niveau actuel. Soit 31.000 fonctionnaires en poste aujourd'hui. 

Lundi encore, le ministre de la Sécurité intérieure confirmait l'engagement de la police grand-ducale à gagner de l'ordre de 600 nouveaux agents sur les trois, quatre ans à venir. Nouvelle rassurante : pour endosser l'uniforme, les postulants se pressent cette fois.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

En discussion depuis 2008, l'idée de transférer une partie des missions actuellement aux policiers aux fonctionnaires communaux va se concrétiser. Ces derniers verront leurs compétences s'élargir pour gérer 17 infractions et dresser des amendes comprises entre 25 et 250 euros.
04.02.10 Pecherten,Protokoll, avertissement taxe,contractuel.Foto:Gerry Huberty
Pandémie oblige, l'accord salarial signé ce jeudi entre l'Etat et la CGFP ne prévoit pas «d'augmentation financière structurelle» d'ici la fin de l'année prochaine, mais entend mettre l'accent sur «les conditions de travail des agents», notamment dans le cadre du télétravail.
Illustration Fonction Publique -  Staatsbeamten - Photo : Pierre Matge
Au lendemain d'un accord avec le CGFP, les députés se sont exprimés au sujet de la privatisation rampante du système éducatif public. Mais de son côté, le ministre de l'Education s'est voulu rassurant, affirmant n'avoir aucune intention en ce sens.
Marc Hansen a présenté mercredi les grandes lignes de son projet visant notamment à revoir l'organisation du temps de travail dans la fonction publique, ainsi que les traitements et l’avancement.
Illustration Fonction Publique -  Staatsbeamten - Photo : Pierre Matge