Changer d'édition

Cinq choses à savoir sur la Schueberfouer
Luxembourg 5 min. 17.08.2022
Fête populaire

Cinq choses à savoir sur la Schueberfouer

La foire s'étend sur un site de 4 hectares.
Fête populaire

Cinq choses à savoir sur la Schueberfouer

La foire s'étend sur un site de 4 hectares.
Photo d'archive: Claude Windeshausen
Luxembourg 5 min. 17.08.2022
Fête populaire

Cinq choses à savoir sur la Schueberfouer

Sarita RAO
Sarita RAO
La Schueberfouer existe depuis 681 ans. Au départ, il s'agissait d'un marché, mais aujourd'hui, c'est devenu la plus grande fête foraine de la Grande Région. Découvrez cinq choses incontournables sur la plus grande foire populaire du Luxembourg.

La seconde moitié du mois d'août marque généralement le début de trois semaines de plaisir et d'adrénaline à la Schueberfouer. Fréquentée par environ deux millions de personnes de la Grande Région, la foire regorge de stands forains, de carrousels, de montagnes russes et de délices gastronomiques.


Online.fr, Aufbau der Schueberfouer, Aufbauarbeiten,  Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
«Participer à la Schueberfouer, c'est magique !»
Les préparatifs de la Schueberfouer vont bon train au Limpertsberg. Les forains, dont 40% de Français, se réjouissent de retrouver le public dans des conditions normales et s'attendent à une grosse affluence pendant 15 jours.

L'édition de cette année se déroule du 19 août au 7 septembre. Les festivités vont à nouveau se dérouler normalement, pour la première fois depuis le début de la pandémie.

1. Comment cela a commencé

Jean l'Aveugle, comte de Luxembourg et roi de Bohême, a fondé la foire en octobre 1340. Il s'agissait d'un marché de huit jours pour marquer la Saint-Barthélemy (24 août). Il s'agissait d'un événement d'une grande importance économique pour la région, le Luxembourg occupant une place centrale sur la route reliant l'Italie à la Flandre. À l'origine, c'était l'endroit où l'on achetait de la poterie et de la porcelaine, des tissus et des articles ménagers, ainsi que des produits agricoles et du bétail.

À partir du XVIe siècle, c'est devenu l'un des plus grands marchés aux bestiaux de la région, où l'on pouvait acheter des porcs, des chèvres, des moutons et même des chevaux. La foire se tenait à l'origine sur le plateau du Saint-Esprit, près des vestiges de la forteresse de la ville «Schuedbuerg», mais comme l'endroit était étroit, elle a été déplacée en 1610 au Limpertsberg, au nord de l'allée Scheffer, après qu'une zone boisée a été défrichée pour offrir le grand espace idéal pour la tenue d'un tel événement.

À partir du 18e siècle, la foire est devenu plus qu'un simple marché, avec des concerts, des danses et des jeux d'adresse. Vers 1840, les premiers carrousels ont été installés. En 1893, lorsque le Limpertsberg s'est urbanisé et que le démantèlement des murs de la forteresse de la ville a commencé, la Schueberfouer a déménagé dans le Champ du Glacis. Au début du XXe siècle, une grande roue et des montagnes russes ont rejoint la foire, et en 1929, une braderie (marché de rue) a également été ajoutée.

2. Le nom

Il existe deux théories sur l'origine du nom Schueberfouer. Certains disent qu'il dérive de l'emplacement original à Schuedbuerg, qui lui a donné le nom de Schuedebergermesse, qui est devenu plus tard Schueberfouer («Fouer» signifie «foire» en luxembourgeois). D'autres disent qu'il dérive du mot allemand Schober, qui peut signifier grange ou tas, symbolisant l'endroit où la récolte serait conservée, la Schueberfouer étant à l'origine une fête agricole.

La tradition veut que des musiciens se promènent dans la ville en marchant, accompagnés de bergers et de plusieurs moutons.
La tradition veut que des musiciens se promènent dans la ville en marchant, accompagnés de bergers et de plusieurs moutons.
Photo: D. R.

3.  Fouersonndeg

Le 4 septembre, à l'occasion du Fouersonndeg (dimanche de la fête), il est de tradition que des musiciens parcourent la ville de Luxembourg et jouent la Hämmelsmarsch ou marche du mouton. Ils sont accompagnés d'un berger et de plusieurs moutons. Dans la vieille ville, une fontaine représentant cette scène a été réalisée par le sculpteur local Wil Lofy, décédé l'été dernier.

La chanson est également jouée à l'ouverture de la foire, au milieu du troupeau de moutons. Les paroles de la Hämmelsmarch ont été écrites par le poète luxembourgeois Michel Lentz. La cérémonie d'ouverture réunit les musiciens, les moutons et le bourgmestre de la ville de Luxembourg, ainsi que de nombreux hommes politiques qui sont invités à une visite suivie du Kiermesham (jambon) et du Kiermeskuch (gâteau).

4. Lämmy, la mascotte

La mascotte de la Schueberfouer s'appelle Lämmy, un mouton vêtu des habits bleus traditionnels des paysans du XIXe siècle. Elle a été créée par le dessinateur et artiste Emile Schlesser (ou Milli) et orne une grande partie des emballages des produits que vous pouvez acheter à la foire.

5. Les plaisirs de la foire

Le Fouerfësch est un poisson frit dans une pâte à la bière, mais les fêtards apprécient également les gromperekichelcher (gâteaux de pommes de terre frits), les churros, les amandes grillées et le nougat, avec un verre de Crémant ou de bière.

Le poisson frit avec une pâte à la bière est l'une des spécialités de la foire.
Le poisson frit avec une pâte à la bière est l'une des spécialités de la foire.
Photo: Guy Wolff/Luxemburger Wort

Il y a plus de 200 étals, stands et carrousels, y compris certaines des montagnes russes les plus impressionnantes. La foire se termine généralement par un spectacle de feux d'artifice.

Quelles sont les nouveautés cette année?

La plus grande fête foraine du Luxembourg se déroulera quotidiennement de fin août à début septembre sur le Champ du Glacis, sur un site de plus de quatre hectares.

L'ouverture officielle a déjà lieu ce vendredi 19 août, à 17 heures, lorsque tout le monde est invité à suivre la Hämmelsmarsch (marche des moutons) autour des stands et des carrousels. La journée de la famille aura lieu le 24 août et les tickets pour les attractions seront à moitié prix le 7 septembre, de 12h à 20h, le dernier jour de la foire, qui se terminera par le traditionnel feu d'artifice.

La foire sera ouverte sept jours sur sept, de 12 heures à 1 heure du matin. Infos: www.fouer.lu

Cet article a été publié pour la première fois sur luxtimes.lu

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les préparatifs de la Schueberfouer vont bon train au Limpertsberg. Les forains, dont 40% de Français, se réjouissent de retrouver le public dans des conditions normales et s'attendent à une grosse affluence pendant 15 jours.
Online.fr, Aufbau der Schueberfouer, Aufbauarbeiten,  Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
Du 19 août au 7 septembre
Plus de 220 forains participeront cette année à la fête foraine qui comprendra de nombreuses nouveautés.
2022 scheint Schluss zu sein mit den Fouer-Alternativen. Im Spätsommer dürfen sich wieder die Massen auf dem Glacis tummeln.