Changer d'édition

Cinq changements pour les enseignants à la rentrée
Luxembourg 2 min. 12.07.2019

Cinq changements pour les enseignants à la rentrée

Cinq changements pour les enseignants à la rentrée

Photo: Gerry Huberty
Luxembourg 2 min. 12.07.2019

Cinq changements pour les enseignants à la rentrée

Sophie WIESSLER
Sophie WIESSLER
Les députés ont adopté, jeudi 11 juillet, le projet de loi visant à réformer le stage du personnel enseignant dans la fonction publique. Des mesures qui seront effectives dès septembre prochain.

Le projet de loi réformant le stage du personnel enseignant a été validé ce jeudi 11 juillet, par les membres du gouvernement.

Après plusieurs mois de négociation, la majorité gouvernementale, ainsi que deux députés Déi Lénk, ont adopté ce texte, qui sera mis en oeuvre dès la rentrée prochaine. Mais que prévoit-il concrètement?

Réduction de la durée des stages

Un premier point concerne la réduction de la durée du stage pour les enseignants du secondaire de trois à deux ans. Ceux du fondamental sont également concernés puisque leur stage devra désormais durer un an seulement.

Les enseignants-stagiaires devront passer un examen de législation (législation scolaire et statut du fonctionnaire), fixé au cours de la première année de stage.

Pour les autres aspects de la formation, l’accent sera mis sur une évaluation formative, qui oriente individuellement le stagiaire vers son insertion professionnelle. Le ministre, Claude Meisch, a également souligné que les parcours de formation seront individualisés. Ainsi, l’enseignant-stagiaire pourra choisir – selon certaines modalités – les formations qu’il juge utiles.

Période d'approfondissement

Une autre nouveauté de ce projet de loi est l’introduction d’une année de période d’approfondissement (enseignement fondamental et secondaire) après la nomination de l’enseignant.

Durant cette période, l’enseignant pourra approfondir ses compétences professionnelles en participant à un ensemble de formations et sera accompagné par un conseiller pédagogique.

Abolition de la règle 80/80/90  

Finies les réductions des indemnités de stage, introduites par la règle dite du  «80-80-90». Cette règle, introduite lors de la réforme de 2015, concernait les stagiaires de la fonction publique: ils touchaient 80% du salaire complet de fonctionnaire lors des deux premières années de stage et 90% lors de la troisième année.

Le projet de loi adopté jeudi prévoit un retour au système en vigueur avant la réforme de 2015. Ainsi, les nouveaux fonctionnaires devraient toucher à nouveau un salaire complet dès le début de leur carrière.

Cette disposition sera rétroactive au 1er janvier 2019. Cette mesure est également valable pour les stagiaires fonctionnaires ayant débuté leur stage avant le 1er janvier 2019 et qui sont donc encore en période de stage.

Congé parental

Les stagiaires fonctionnaires devraient pouvoir profiter du congé parental à temps partiel ainsi que du congé parental fractionné. Jusqu’à présent, les fonctionnaires stagiaires ne pouvaient prendre qu’un congé parental entier.

Secteur privé / public

Dernière nouveauté de ce projet de loi, la facilitation du passage du secteur privé au secteur public: le stagiaire fonctionnaire ayant travaillé dans le secteur privé ne devra plus faire une demande spéciale pour que l’administration de la fonction publique lui reconnaisse les années travaillées dans le privé.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les nouveaux enseignants bougeront en 2020
Contrairement aux années précédentes, les personnels éducatifs de l'enseignement secondaire nommés cet été sont restés affectés à leur établissement de formation. Une décision liée à l'entrée en vigueur d'une nouvelle loi. Explications.
04.12.07 ecole , enseignement secondaire, ici 9 ieme, professeur, schueler, sekundarunterricht, photo: Marc Wilwert