Changer d'édition

Il n'y a plus qu'une personne sur cinq qui fume
Luxembourg 2 min. 17.11.2014 Cet article est archivé
Cigarette: les nouveaux chiffres au Luxembourg

Il n'y a plus qu'une personne sur cinq qui fume

Luxembourg 2 min. 17.11.2014 Cet article est archivé
Cigarette: les nouveaux chiffres au Luxembourg

Il n'y a plus qu'une personne sur cinq qui fume

Le nombre de fumeurs a encore baissé au Luxembourg. L'étude d'impact de la nouvelle loi antitabac menée par TNS-Ilres révèle qu'il y a 20% de fumeurs au Luxembourg. Les jeunes de 16 à 24 ans sont les plus touchés mais ce sont aussi ceux qui fument le moins de cigarettes par jour.

Le nombre de fumeurs a encore baissé au Luxembourg. L'étude d'impact de la nouvelle loi antitabac menée par TNS-Ilres révèle qu'il y a 20% de fumeurs au Luxembourg. Les jeunes de 16 à 24 ans sont les plus touchés mais ce sont aussi ceux qui fument le moins de cigarettes par jour.

Selon l'étude commandée par le ministère de la Santé et menée au cours de la première quinzaine de septembre auprès d'un échantillon représentatif de la population résidente -soit 509 personnes âgées de plus de 16 ans- «20% de la population se déclare elle-même comme fumeuse. Soit25% des hommes et 15% des femmes», résume Lydia Mutsch.

La ministre de la Santé rappelle qu'«en 2006, nous avions encore 25% de fumeurs au Luxembourg». En d'autres termes, une personne sur quatre fumait alors. Ces nouveaux chiffres confirment la tendance baissière du phénomène dans la population résidente depuis dix ans:

En se référant aux sondages annuels menés par TNS-Ilres pour le compte de la Fondation luxembourgeoise contre le cancer, il apparaît que l'an passé, il y avait 21% de fumeurs au sein de la population luxembourgeoise. Ils étaient 23% en 2012 et 22% en 2001.

Rappelons qu'en 2003, il y avait encore 33% de fumeurs au sein de la population résidente.

Parmi toutes les catégories d'âges, ce sont les 16-24 ans qui compte le plus grand nombre de fumeurs en 2014 (27%), suivis des 25-34 ans (26%), des 35-49 ans (20%), des 50-64 ans (16%) et des 65 ans et + (11%).

Combien un fumeur allume-t-il de cigarettes par jour?

S'ils sont plus nombreux à fumer, les 16-24 ans sont, par contre, ceux qui déclarent fumer le moins de cigarettes dans la journée. 72% des jeunes fumeurs fument moins de dix cigarettes par jour.

Ils ne sont plus que 41% à fumer moins de dix cigarettes par jour chez les 25-34 ans. Catégorie d'âge où se trouve le plus grand nombre de «gros fumeur» puisque 29% avouent fumer un paquet, voire plus dans la journée.

Chez les 35-49 ans, 55% disent fumer entre 11 et 20 cigarettes par jour et 21% fument plus d'un paquet par jour.

Parmi les 65 ans et +, seuls 32% disent griller moins de dix cigarettes par jour. Ils sont 41% à fumer entre11 et 20 cigarettes par jour et 18% à fumer plus d'un paquet.

Maurice Fick


Sur le même sujet

Le gouvernement américain veut interdire l’utilisation d’arômes dans les cigarettes électroniques. Au Grand-Duché, pareille mesure ne figure pas à l'ordre du jour. Mais le Luxembourg reste vigilant sur la toxicité de la «vapoteuse».
(FILES) In this file photo taken on October 02, 2018 a man exhales smoke from an electronic cigarette in Washington, DC. - British American Tobacco on September 12, 2019 said it planned to cut 2,300 jobs globally by January as its new boss seeks to drive revenues in controversial e-cigarettes. (Photo by EVA HAMBACH / AFP)
Selon une étude de la Fondation Cancer au Luxembourg, les jeunes de 18 à 24 ans fument de plus en plus, alors que leurs aînés au contraire, délaissent de plus en plus la cigarette.
Toujours autant de fumeurs au Luxembourg
98.490 Luxembourgeois fument presque quotidiennement. Un chiffre qui se stabilise depuis plusieurs années et qui inquiète la fondation Cancer qui souhaiterait voir les prix des produits de tabac augmenter au Luxembourg.
Tabagisme au Luxembourg
24% des jeunes entre 18 et 24 ans fument, une augmentation de 4 points en un an qui préoccupe la Fondation Cancer.
Les jeunes varient les plaisirs puisqu'ils ne se bornent plus à la traditionnelle cigarette: la shisha a de plus en plus d'adeptes, un jeune sur cinq s'y adonne.
La loi antitabac en vigueur depuis 9 mois
«12% des fumeurs déclarent que leur consommation a baissé» et «les non-fumeurs se sont réappropriés cafés, bars et pubs», de sorte que la baisse de fréquentation tant redoutée n'a pas eu lieu, a assuré la ministre de la Santé. Elle a présenté, lundi, le bilan de la nouvelle loi antitabac entrée en vigueur il y a neuf mois au Luxembourg.
L'étude menée par TNS-Ilres sur demande du ministère de la Santé montre que ni la fréquentation, ni les dépenses dans les bars et cafés n'ont réellement été impactés neuf mois après l'entrée en vigueur de la nouvelle loi antitabac.