Changer d'édition

Chaos à la gare pour les autos, ça passe mieux à vélo
Luxembourg 5 2 min. 13.05.2019

Chaos à la gare pour les autos, ça passe mieux à vélo

Chaos à la gare pour les autos, ça passe mieux à vélo

Photo: Pierre Matgé
Luxembourg 5 2 min. 13.05.2019

Chaos à la gare pour les autos, ça passe mieux à vélo

Maurice FICK
Maurice FICK
Gros bouchon ce lundi matin du côté de la gare où la circulation a été modifiée pour cause de chantier du tram. Les cyclistes s'en sortent mieux que les automobilistes, une piste bidirectionnelle a été ouverte avenue de la gare.

Ce n'est pas chose courante mais ce lundi 13 mai 2019 à l'heure de pointe du matin, il était plus aisé de circuler à vélo entre la gare centrale et la Ville-Haute à Luxembourg. En particulier dans l'avenue de la gare. Et pour cause: «La piste cyclable bidirectionnelle qui passe devant la gare puis l'avenue de la gare jusqu'à la rue du Fort Bourbon est ouverte», avait annoncé dès dimanche via Facebook, Patrick Goldschmidt, échevin en charge de la circulation à Luxembourg-Ville.

Depuis ce dimanche 12 mai 2019 l'avancée du chantier du tram, plus chère que prévu initialement, a entraîné une profonde réorganisation de la circulation entre la place de la gare de Luxembourg et la Ville-Haute. Un chantier qui avait déjà engendré le déplacement de 33 lignes de bus depuis le dimanche 5 mai 2019.


ILLUSTRATION REAMENAGEMENT GARE DE LUXEMBOURG CFL. Vendredi 2 Septembre 2011. PHOTO/NICOLAS BOUVY
Du changement pour les bus à la gare
En raison de l'extension du réseau tram autour de la gare centrale à Luxembourg, 33 lignes de bus seront déplacées à compter de ce dimanche 5 mai.

La Ville de Luxembourg avait bien annoncé fin février que le démarrage des travaux dans la partie inférieure de l'avenue de la Liberté - c'est-à-dire entre la place de Paris et la place de la gare - aurait des conséquences sur l'organisation du trafic.

Les bus venant de la gare vers le centre-ville passent désormais par l'avenue de la gare et la rue Jean Origer pour rejoindre ensuite leur itinéraire classique à la place de Paris. Mais au vu du chaos observé ce lundi matin, une information est moins bien passée: l'interdiction de circuler entre la place de la gare et la rue Jean Origer pour tous les automobilistes et motards. Qui n'ont plus d'autres solutions que de passer par le pont Buchler et  la rocade de Bonnevoie où de se faufiler par une rue adjacente à la place de la gare.


Un tram passera toutes les 3 minutes devant la gare
En décembre 2020, le tram circulera de Luxexpo jusqu'à la gare centrale à raison d'une rame toutes les 3 minutes. C'est deux fois plus qu'aujourd'hui. Le 13 mai débuteront les travaux sur la partie étroite de l'avenue de la Liberté.

Au final, la mobilité douce est devenue, en l'espace d'un week-end, la meilleure façon de «marcher» avenue de la gare. La nouvelle liaison cyclable en site propre entre gare et Ville-Haute sera valable pour toute la durée des travaux qui s'achèveront avec la mise en service du tram devant la gare à l'horizon décembre 2020.

La nouvelle piste bidirectionnelle est dessinée sur le large trottoir dans le sens montant de l'avenue de la gare. En juin 2018, la circulation illégale de cyclistes sur la même avenue avait donné lieu à une vive polémique sur les réseaux sociaux suite à la publication de photos de verbalisation sur Facebook. Ciblant les cyclistes qui empruntaient le trottoir, la police grand-ducale avait sanctionné 35 cyclistes. Avec un PV de 74 euros à la clef.



Sur le même sujet

«Serrer les dents» face aux difficultés de circulation
Les nerfs des cyclistes et automobilistes qui circulent dans le quartier de la gare et dans la capitale en général sont mis à rude épreuve à cause des travaux du tram comprend Lydie Polfer. Mais la bourgmestre de Luxembourg assure qu'il n'y a «pas d'autre choix».
Plus de 100 bus se croisent aux abords de la gare centrale en période de pointe.
«Les pistes cyclables autour de la gare sont idiotes»
S'ils apprécient la nouvelle piste bidirectionnelle de l'avenue de la gare, les cyclistes chevronnés restent très critiques sur le réseau cyclable entre Ville-Haute et quartier de la gare. En cause: la dangerosité et les morceaux manquants du puzzle.