Changer d'édition

Cette pétition qui demande la vaccination obligatoire
Luxembourg 3 min. 11.08.2021
Opinion

Cette pétition qui demande la vaccination obligatoire

Pour l'heure, sur seule base du volontariat, le Luxembourg a déjà pu administrer 735.000 doses anti-covid.
Opinion

Cette pétition qui demande la vaccination obligatoire

Pour l'heure, sur seule base du volontariat, le Luxembourg a déjà pu administrer 735.000 doses anti-covid.
Sina Schuldt/dpa
Luxembourg 3 min. 11.08.2021
Opinion

Cette pétition qui demande la vaccination obligatoire

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Pour l'heure, la proposition a recueilli un peu moins de 400 soutiens. Mais elle vient relancer le projet d'une contrainte sanitaire qui s'imposerait à certains professionnels, comme les soignants, les policiers, les enseignants voire fonctionnaires au contact du public.

Mercredi matin, Romain Nati a jeté un pavé dans la mare. En indiquant que le Centre hospitalier de Luxembourg allait exiger de ses futures recrues l'obligation d'être vaccinées contre le covid, le directeur du CHL a fait le pas qu'aucun employeur luxembourgeois n'avait osé jusqu'alors : faire se croiser milieu professionnel et exigence vaccinale.


WO fr , Monnerich , ITV Paul Philipp , Presdeint Federation Luxembourgeoise de Football , FLF , Foto: Guy Jallay/Luxemburger Wort
Pas de vaccination obligatoire pour les footballeurs
La question s'est posée pour le président de la Fédération luxembourgeoise de foot mais le patron de la FLF met chacun face à ses responsabilités, sans rien imposer. Paul Philipp revient sur la nouvelle saison marquée par le covid mais aussi les prochains matches des Lions Rouges.

Pourtant, nul doute que ce débat est dans l'air du temps. Le sujet avait déjà pointé quand, au printemps dernier, le débat sur la (plus ou moins) bonne gestion de la crise sanitaire dans les maisons de retraite du pays avait été lancé. 

Il revient sur le devant de la scène cet été, notamment parce que d'autres Etats ont fait le choix de rendre l'injection anti-covid contrainte pour certaines professions. En France notamment. Au Luxembourg, jusqu'à présent, ce choix restait volontaire, au libre choix de chacun quelle que soit son activité.

N'empêche, Alain Kinn de Sanem a déposé une pétition publique réclamant que cette obligation s'impose «pour l'exercice de toute activité professionnelle comportant un contact régulier et inévitable avec le public». Voilà qui représente un vaste champ de métiers. Avec, pêle-mêle, professions médicales, de santé, enseignants et autres professions éducatives, fonctionnaires publics, policiers, pompiers, ambulanciers, professionnels du commerce, de l'hôtellerie et de la restauration, de l'événementiel, professionnels du nettoyage, professionnels des salles de sport. Une liste qui ne demande qu'à être complétée indique même le requérant.

D'ailleurs, la proposition d'une vaccination obligatoire pourrait même concerner les scolaires et les étudiants, ou les encadrants associatifs ou sportifs. Alain Kinn voit même au-delà si, à l'horizon fin 2020, l'immunité collective de 80% de la population totale (enfants et jeunes inclus) n'est pas atteinte. Alors, selon lui, il faudrait étendre possiblement l'obligation à l'ensemble des habitants.

Pour l'heure, la suggestion en ligne sur le site de la Chambre, ne pourrait pas faire l'objet d'un débat public à la Chambre. Seuls 394 signataires ont approuvé l'idée, quand il en faut 4.500 pour la tenue d'une réflexion partagée avec les députés. Chose qui s'est déjà produite à six reprises durant cette année parlementaire. Mais nul doute que l'idée va rebondir dans les prochains jours, prochaines semaines. 


Lokales, Rentrée Scolaire, Erster Schultag, Schule, Schulbücher, Schüler Grundschule Sassenheim, Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort
Profs et policiers devront patienter pour être vaccinés
Alors qu'il s'y était jusque-là refusé, le Premier ministre a donné son accord pour que certaines professions soient placées en priorité dans le plan vaccinal, sous certaines conditions. Le Conseil d'éthique doit notamment donner son avis.

Déjà, au tout début de la pandémie, certaines professions ou groupes (pompes funèbres, donneurs de sang et autres) avaient demandé à bénéficier d'une vaccination prioritaire. Réclamation repoussée. Il est vrai que la vaccination de masse entreprise depuis décembre 2020 au Luxembourg (par âge et vulnérabilité) et la nouvelle réorganisation de la campagne d'immunisation a permis à la très grande partie de la population d'être ''protégée''. A voir si, pour la partie restante, la contrainte s'impose.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les députés luxembourgeois évoqueront l'épineux sujet de l'obligation vaccinale, à l'occasion d'un débat de concertation ce mercredi à 14h. Tour d'horizon sur la mise en œuvre de cette mesure.
18.01.2022, Brandenburg, Potsdam: Ursula Nonnemacher (2.v.l, Bündnis90/Die Grünen), Brandenburgs Gesundheitsministerin, sieht dabei zu, wie die Apothekerin Barbara Oberüber (2.v.r) einer Frau in der Impfstelle Metropolishalle eine Corona-Impfung erklärt, während die Ärztin Bushra Malik ihr beratend zur Seite steht. In Brandenburg starten in dieser Woche die Schulungen von Apothekerinnen und Apotheker zur Corona-Impfung. Foto: Joerg Carstensen/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
En deux jours à peine, la pétition publique demandant à ce que la vaccination anti-covid obligatoire soit proscrite et les restrictions quotidiennes levées pour les non-vaccinés a dépassé les 5.800 soutiens. Il y aura donc débat à la Chambre.
Businesswoman showing her mobile phone with corona tracking app on display. Female professional showing she is safe from corona infection.
Face à la progression de la vaccination au Luxembourg, les experts de la direction de la Santé estiment qu'un changement de stratégie sanitaire est nécessaire face à la pandémie. Cette dernière pourrait perdre de sa superbe dans les prochains mois, en cas d'absence de nouveau(x) variant(s).
Pour son premier arrêt, à Echternach, le «Impf-Bus» du ministère de la Santé a permis de vacciner 110 personnes ce weekend. Maintenant, le voilà en tournée pour l'été.
Les nom, prénoms et lieu de résidence de plusieurs dizaines de milliers de personnes ayant soutenu une pétition sur le site de la Chambre des députés ont été rendus visibles pendant plusieurs semaines, indique jeudi l'institution. Un signalement à la CNPD a été effectué.
Le gouvernement décidera «la semaine prochaine» si certaines professions pourront être désignées comme prioritaires à la vaccination. De son côté la CGFP s'impatiente, d'autant que les conditions préalables ont été remplies d'après elle.