Changer d'édition

«Cette crise est loin d'être finie»
Luxembourg 2 min. 08.07.2020

«Cette crise est loin d'être finie»

Pour Xavier Bettel, seule l'application des gestes barrières permettra de maintenir à un niveau faible le nombre de nouvelles infections au covid-19.

«Cette crise est loin d'être finie»

Pour Xavier Bettel, seule l'application des gestes barrières permettra de maintenir à un niveau faible le nombre de nouvelles infections au covid-19.
Photo: Guy Jallay
Luxembourg 2 min. 08.07.2020

«Cette crise est loin d'être finie»

Jean-Michel HENNEBERT
Jean-Michel HENNEBERT
Lors d'une déclaration réalisée mercredi à la Chambre, Xavier Bettel a réaffirmé sa volonté de protéger la population contre un virus «qui continue de faire des victimes». Et pour cela, le Premier ministre compte avant tout sur l'application stricte, par tous, des gestes barrières.

Face à la hausse notable du nombre de nouvelles infections au covid-19 ces derniers jours, la réponse que souhaite mettre en place Xavier Bettel (DP) était attendue de pied ferme. Présentée mercredi à la Chambre, cette dernière s'inscrit avant tout dans la continuité de la philosophie mise en oeuvre jusqu'à présent. A savoir l'application stricte des gestes barrières, que ce soit le port obligatoire du masque dans les commerces et les transports publics ou le respect de la distanciation sociale.


Politik, ITV Xavier Bettel für Europa Tag, Foto. Lex Kleren/Luxemburger Wort
Dr Bettel doit remettre sa blouse d'urgentiste
L'inquiétante reprise des infections covid-19 de ces derniers jours sera au cœur du discours du Premier ministre à la Chambre, ce mercredi à 14h. Le diagnostic est clair: il faut revoir les textes qui régissent le quotidien pour éviter la deuxième vague qui pointe.

Considérée par le Premier ministre comme «loin d'être finie», cette crise ne devrait prendre fin qu'avec la mise en oeuvre à grande échelle d'un vaccin qui permettrait «un retour définitif à la normale». Une hypothèse qui ne figure, à l'heure actuelle, pas encore à l'ordre du jour. Raison pour laquelle le chef du gouvernement réitère sa volonté de «faire preuve de prudence» mais aussi un appel à «la responsabilité de chacun». Car si «l'effort demandé pour conserver notre bien commun n'est pas énorme, les conséquences pourraient l'être», en référence à un potentiel nouveau confinement. 

Un scénario fermement écarté et contre lequel le gouvernement «fait tout son possible» pour qu'il n'ait pas lieu, en raison de ses répercussions  sur les finances du pays mais aussi sur la population. Selon les données livrées mercredi par Xavier Bettel, le covid-19 a engendré, «pour le seul mois de mai», une perte de recettes de 900 millions d'euros et a mis à mal la santé mentale d'un tiers des résidents, selon les conclusions d'une récente étude du Statec. 


Wirtschaft, Wiedereröffnung Terrassen und Restaurants, Luxemburg, Covid-19, Corona, Horesca, Foto:Lex Kleren/Luxemburger Wort
Les clients des bars directement dans le viseur
Face à la hausse du nombre des nouvelles infections, de nouvelles restrictions sont envisagées pour tenter de juguler l'arrivée d'une potentielle deuxième vague. Notamment pour éviter les rassemblements devant les cafés ou certaines fêtes privées. A l'inverse, la nouvelle loi covid-19 prévoit l'ouverture de certaines foires et salons.

Conformément à l'esprit de la nouvelle loi covid en discussion à la Chambre, le chef de l'exécutif annonce que de nouvelles restrictions sont envisagées. Que ce soit des règles plus strictes dans l'espace public mais aussi dans la sphère privée ou la possibilité de nouvelles limitations pour le passage des frontières. Une option «qui ne peut être exclue», assure le Premier ministre. 

En revanche, le recours à une application de traçage au Grand-Duché reste exclue, les résultats émanant d'autres pays montrant que «trop peu de personnes téléchargent ces applications». Mais pour parer à toute éventualité, des discussions sont actuellement en cours avec le Robert-Kock-Institut pour, en cas d'urgence, permettre au Luxembourg d'avoir accès aux données collectées par l'application lancée en Allemagne.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

«Faire moins de tests n'est pas une option»
Face à la hausse «importante mais non exponentielle» du nombre de nouvelles infections au covid-19, le gouvernement n'annonce pas, mercredi, de nouvelles mesures spécifiques. Ces dernières pourraient toutefois intervenir d'ici dimanche, en fonction de l'évolution de la situation.
IPO , PK Regierungsrat , Xavier Bettel und Paulette Lenert  , Sars-Cov-2 , Covid-19 , Coronakrise , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
Dr Bettel doit remettre sa blouse d'urgentiste
L'inquiétante reprise des infections covid-19 de ces derniers jours sera au cœur du discours du Premier ministre à la Chambre, ce mercredi à 14h. Le diagnostic est clair: il faut revoir les textes qui régissent le quotidien pour éviter la deuxième vague qui pointe.
Politik, ITV Xavier Bettel für Europa Tag, Foto. Lex Kleren/Luxemburger Wort
Les clients des bars directement dans le viseur
Face à la hausse du nombre des nouvelles infections, de nouvelles restrictions sont envisagées pour tenter de juguler l'arrivée d'une potentielle deuxième vague. Notamment pour éviter les rassemblements devant les cafés ou certaines fêtes privées. A l'inverse, la nouvelle loi covid-19 prévoit l'ouverture de certaines foires et salons.
Wirtschaft, Wiedereröffnung Terrassen und Restaurants, Luxemburg, Covid-19, Corona, Horesca, Foto:Lex Kleren/Luxemburger Wort
«Tout ne se passe pas comme prévu»
La ministre de la Santé, Paulette Lenert, reconnaît que la brusque reprise des infections ne faisait pas partie du scénario espéré. Le pire serait de voir le nombre d'hospitalisations bondir d'ici quelques jours.
online.fr, Paulette Lenert, lsap, Politik, Gesundheitsministerin,  Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort