Changer d'édition

Ces vaccins qui ont manqué au Luxembourg
Luxembourg 2 min. 31.08.2020

Ces vaccins qui ont manqué au Luxembourg

Si pour la fourniture du futur vaccin anti-covid, le Luxembourg passera par une commande groupée avec l'Union européenne, le ministère de la Santé passe autrement commande directement auprès des fournisseurs.

Ces vaccins qui ont manqué au Luxembourg

Si pour la fourniture du futur vaccin anti-covid, le Luxembourg passera par une commande groupée avec l'Union européenne, le ministère de la Santé passe autrement commande directement auprès des fournisseurs.
Photo : AFP
Luxembourg 2 min. 31.08.2020

Ces vaccins qui ont manqué au Luxembourg

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
C'est notamment le cas du sérum préventif contre le méningocoque C dont la commande vient tout juste d'être passée. Le ministère de la Santé fait le point sur ces défauts d'approvisionnement.

Contrairement à d'autres produits de santé, le Luxembourg n'a pas de réserve nationale de vaccins. Pas en ce qui concerne les sérums administrés dans le cadre du programme de vaccination financé par l'Etat. Et cette année, accaparés par la crise du covid-19, il apparaît que certains services administratifs ont oublié de passer commande. Paulette Lenert (LSAP) l'avait reconnu  dernièrement, les services du ministère de la Santé viennent de détailler ce hic.

Alors que le pays a décidé de prendre les devants concernant l'achat en nombre de vaccins anti-grippe et se rapprocher de l'Union européenne pour disposer d'un possible vaccin anti-covid, le réassort n'a pas été de mise sur l'ensemble des 16 marchés à reconduire cette année. L'administration avoue ainsi que des retards ont été pris dans la commande de divers vaccins utilisés dans le cadre du rattrapage vaccinal, ou lorsqu’une protection sélective contre seulement certaines maladies est recherchée.


asdf
Le vaccin anti-grippe plus indispensable que jamais
De nombreux infectiologues craignent que la combinaison des épidémies de covid à celle attendue de la grippe ne provoque un engorgement des services de soins. Pour parer à ce risque, le ministère de la Santé luxembourgeois tente d'acheter 110.000 doses de sérum.

Certes, dans ces cas précis, il ne s'agit pas de volume important mais cela a tout de même impacté l'approvisionnement du Luxembourg en vaccins combinés contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (hors varicelle), ou le vaccin isolé contre la varicelle. Idem pour le sérum contre la poliomyélite ou l’hépatite B. Sur l'ensemble de ces cas, le ministère de la Santé est formel : «Les retards sont à ce jour résolus».

Problème de timing également dans les marchés relatifs à la fourniture  des vaccins du schéma universel contre les infections invasives à méningocoques du groupe C et contre la gastro-entérite à rotavirus. «Retard d'exécution» dans les deux domaines. Si pour l'injection contre le rotavirus, «une solution de remplacement temporaire a été conclue», le produit préventif au méningocoque C a dû être commandé en dehors des délais.


(FILES) In this file photo taken on January 31, 2020, a man gets a flu shot at a health facility in Washington, DC. - Global influenza vaccine makers have produced a record number of doses for the coming flu season, as authorities try to ease the burden on hospitals ahead of an expected COVID-19 resurgence. In the US, pharmaceutical companies plan to make around 196 million doses to serve the population of 330 million, according to the Centers for Disease Control and Prevention (CDC). (Photo by EVA HAMBACH / AFP)
Le Grand-Duché ne négocie aucun vaccin
Le Luxembourg bénéficiera des doses achetées via l'Union européenne et n'a entamé aucun contact avec des laboratoires pour disposer de ses propres sérums anti-covid.

Plus rassurant, les 4 marchés recouvrant la fourniture en vaccins dits «universels», ou de routine (administrés aux âges de 2, 3, 4 mois, 12 et 13 mois, 15 à 24 mois, 5-6 ans, 15-16 ans et tous les 10 ans chez l’adulte) ont eux pu être affectés dans les délais habituels. Une chance car ils concernent les volumes les plus demandés. A savoir : protection contre le tétanos, la diphtérie, la coqueluche, la poliomyélite, l’hépatite B, les infections invasives à Haemophillus type b, la rougeole, les oreillons, la rubéole et la varicelle.

Même chose pour la négociation de vaccins contre les infections invasives à pneumocoques et anti-papilloma virus. A noter pour ce dernier que, depuis janvier 2019 au Grand-Duché, la vaccination concerne autant les filles que les garçons, âgés de 9 à 13 ans.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le Grand-Duché ne négocie aucun vaccin
Le Luxembourg bénéficiera des doses achetées via l'Union européenne et n'a entamé aucun contact avec des laboratoires pour disposer de ses propres sérums anti-covid.
(FILES) In this file photo taken on January 31, 2020, a man gets a flu shot at a health facility in Washington, DC. - Global influenza vaccine makers have produced a record number of doses for the coming flu season, as authorities try to ease the burden on hospitals ahead of an expected COVID-19 resurgence. In the US, pharmaceutical companies plan to make around 196 million doses to serve the population of 330 million, according to the Centers for Disease Control and Prevention (CDC). (Photo by EVA HAMBACH / AFP)
340 millions de vaccins réservés pour le Royaume-Uni
Alors qu'aucun vaccin ne se trouve encore sur le marché, le gouvernement britannique prend les devants. Vendredi, il a annoncé avoir passé des accords avec les laboratoires américains Johnson & Johnson et Novavax afin de sécuriser la fourniture de doses vaccinales.
A health worker prepares a vaccine during the Saban Community Clinic Vaccine Drive Up for LA Children first day event, August 12, 2020, in Los Angeles, California. - Vaccines are still required to enroll for school. Every family, including those without health insurance insurance, can get their school-vaccinations at the Saban Community Clinic drive up. (Photo by VALERIE MACON / AFP)
N'oubliez pas de vacciner vos enfants
Non, il n'existe toujours pas de piqure préventive contre le covid-19, mais le ministère de la Santé invite les parents à respecter le calendrier de vaccination. Histoire, notamment, d'éviter une autre épidémie.
Mise en garde du ministère contre la rougeole à Val Thorens
Un foyer épidémique de rougeole a été identifié à Val Thorens, une station de ski particulièrement appréciée des Luxembourgeois. La Direction de la santé lance un appel à la population, de veiller à ce que la vaccination contre la rougeole soit à jour.
Deux résidents belges ont contracté la rougeole à leur retour de Méribel et Val Thorens.
Santé-Médecine: Penser à vérifier ses vaccins
La «Semaine européenne de la vaccination» se déroule dès ce lundi 20 avril et dure jusqu'au vendredi 25 avril. Elle a pour objectif de rappeler l’importance des vaccinations pour se protéger contre des maladies infectieuses graves.