Changer d'édition

Ces trois nouvelles règles qui s'inviteraient à l'école
Luxembourg 3 min. 20.11.2020

Ces trois nouvelles règles qui s'inviteraient à l'école

Parmi les nouveautés imaginées par Claude Meisch dans les écoles, la règle harmonisée du «dès que je bouge, je mets mon masque».

Ces trois nouvelles règles qui s'inviteraient à l'école

Parmi les nouveautés imaginées par Claude Meisch dans les écoles, la règle harmonisée du «dès que je bouge, je mets mon masque».
Photo: Lex Kleren/archive
Luxembourg 3 min. 20.11.2020

Ces trois nouvelles règles qui s'inviteraient à l'école

Jean-Michel HENNEBERT
Jean-Michel HENNEBERT
En cas de mise en oeuvre de restrictions supplémentaires destinées à lutter contre la pandémie, le milieu scolaire ne sera pas épargné. Vendredi, Claude Meisch a précisé les «adaptations» au dispositif déjà en place.

Alors que le Premier ministre doit s'exprimer ce vendredi à 14h à la sortie du Conseil de gouvernement, certaines des nouvelles mesures envisagées à l'école contre le covid-19 ont été présentées ce matin. En commission parlementaire, Claude Meisch (DP), ministre de l'Education nationale, a levé le voile sur les trois «adaptations» imaginées pour assurer le fonctionnement des établissements scolaires. 


Lokales, Lycée Michel Lucius, , Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort
Le retour des systèmes A et B dans les écoles ?
Au lendemain des vacances de Toussaint, le lycée Michel Lucius de Luxembourg a décidé de réinstaurer la division des classes pour mieux lutter contre le covid-19.

A savoir : l'harmonisation des règles pour le port du masque, le passage d'un rythme trimestriel à un rythme semestriel pour les examens et le retour de la répartition des élèves en groupe A et B. Une mesure qui ne concernerait toutefois que les classes supérieures du secondaire, de la 4ème à la seconde, à l'exception toutefois des classes terminales. Concrètement, cette mesure, qui entrerait en vigueur entre le 30 novembre et les vacances de Noël, serait synonyme du retour à l'enseignement en alternance pour les élèves concernés. 

Divisés en deux groupes, les élèves pourraient donc suivre les cours une semaine au sein de leur établissement, une autre à domicile. Fidèle à sa volonté d'accorder de l'autonomie aux établissements, Claude Meisch envisage de laisser le choix aux directions «de mettre en place une autre alternance, de quelques jours par exemple», précise le site de la Chambre des députés. Seule contrainte imposée: l'obligation pour les élèves de «garantir la continuité des cours pour tout le monde».


Students arrive for school at St. Joseph Catholic School  in La Puente, California on November 16, 2020, where pre-kindergarten to Second Grade students in need of special services returned to the classroom today for in-person instruction. - The campus is the second Catholic school in Los Angeles County to receive a waiver approval to reopen as the coronavirus pandemic rages on.  The US surpassed 11 million coronavirus cases Sunday, adding one million new cases in less than a week, according to a tally by Johns Hopkins University. (Photo by Frederic J. BROWN / AFP)
719 cas covid en une semaine à l'école
Du 9 au 15 novembre, le virus n'a pas fait de détails contaminant écoliers, lycéens, professeurs et personnels scolaires. Sur la semaine, les 0-19 ans représentaient près de 18% des nouveaux cas positifs.

Autrement dit, les deux groupes progresseront au même rythme, les enseignants ne devant pas répéter pendant deux semaines les mêmes informations contrairement à ce qui s'était passé au printemps dernier. Le passage d'une évaluation trimestrielle à des examens semestriels vise à «enlever une certaine pression du calendrier». Notamment du fait du retard déjà accumulé par les mesures appliquées lors du confinement.

Selon le ministre, les enseignants resteront libres de définir les périodes pendant lesquelles se dérouleront les examens. Enfin, une seule et même règle pour le port du masque entrerait en vigueur. A savoir: «dès que je bouge, je mets mon masque». Appliquée à tous, à l'exception des élèves du cycle 1, cette règle sera aussi valable lors des cours de sport. Du moins, jusqu'à ce que l'activité sportive en elle-même débute.

Aucun autre changement n'est envisagé, le concept du «Stufeplang» restant en vigueur. En clair, le maintien des autres mesures instaurées basées sur les analyses indiquant que le virus est plus présent dans le secondaire que dans le fondamental. Pour mémoire, entre le 9 et le 15 novembre, 719 cas ont officiellement été recensés en milieu scolaire. Pour pouvoir réagir plus rapidement, douze équipes ont été formées pour traquer le covid-19 dans les classes. Soit quelque 70 personnes capables de tester jusqu'à 800 élèves et enseignants par jour.

A noter que selon le ministre, les activités péri et parascolaires comme les cours de musique, les activités au sein des maisons de jeunes ou des scouts seraient maintenues sous le nouveau régime. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

719 cas covid en une semaine à l'école
Du 9 au 15 novembre, le virus n'a pas fait de détails contaminant écoliers, lycéens, professeurs et personnels scolaires. Sur la semaine, les 0-19 ans représentaient près de 18% des nouveaux cas positifs.
Students arrive for school at St. Joseph Catholic School  in La Puente, California on November 16, 2020, where pre-kindergarten to Second Grade students in need of special services returned to the classroom today for in-person instruction. - The campus is the second Catholic school in Los Angeles County to receive a waiver approval to reopen as the coronavirus pandemic rages on.  The US surpassed 11 million coronavirus cases Sunday, adding one million new cases in less than a week, according to a tally by Johns Hopkins University. (Photo by Frederic J. BROWN / AFP)
L'école se veut plus réactive face au virus
Reconnue comme l'un des défis en milieu scolaire, la détection plus rapide des nouvelles infections doit être améliorée, indique vendredi le ministère de l'Education nationale qui prévoit un envoi accéléré des ordonnances de test et la présence d'équipes de testing mobile.
A medical worker wearing protective equipment puts on gloves at a drive-through COVID-19 test centre on August 27, 2020, in Zagreb. - Croatia recorded its highest number of daily coronavirus infections on August 26 as a tricky summer tourism season brings a resurgence of COVID-19 to the Adriatic country. The nation of 4.2 million braved the first few months of the pandemic without strict lockdown measures, recording less than 100 cases daily for several months and then almost no new infections by mid-May. But new cases have spiked since Croatia opened its borders to tourists for the summer season, hitting more than 200 daily in late August and a record 358 on August 26. (Photo by DENIS LOVROVIC / AFP)
Les cours de soutien scolaire déjà décriés
Le ministre de l'Education souhaite que les élèves en difficulté, au fondamental et dans les lycées, puissent bénéficier d'un rattrapage scolaire avant la rentrée. Ce sera sans les enseignants du SEW-OGBL.
Lokales,  Schule, Erneuter,  Fieldgen, Schüler, Schülkinder, Coronavirus, Covid-19, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Les classes à nouveau réunies dès le 29 juin
«Un pas de plus vers la normalité». C'est en ces termes que Claude Meisch a qualifié ce vendredi le rassemblement des groupes A et B dans chaque classe d'ici dix jours et jusqu'au 15 juillet. Un retour «justifié», selon le ministre de l'Éducation nationale, dans l'optique de la rentrée de septembre.
Lokales, Schoulrentrée Ribeschpont Besuch Claude Meisch, Maske, Maskenpflicht, Schule, Covid-19, Corona, Grundschule, Fondamental, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort