Changer d'édition

Ces ponts en construction dans la capitale
Insgesamt zehn Jahre dauerte der komplizierte Ausbau des Viadukts Pulvermühle an.

Ces ponts en construction dans la capitale

Foto: Pierre Matgé
Insgesamt zehn Jahre dauerte der komplizierte Ausbau des Viadukts Pulvermühle an.
Luxembourg 21 5 min. 13.06.2019

Ces ponts en construction dans la capitale

Nadine SCHARTZ
Nadine SCHARTZ
Alors que le viaduc de Pulvermühle a été inauguré ce mardi, plusieurs autres ponts sont actuellement en cours de rénovation ou en construction dans Luxembourg. Petit tour des principaux à connaître.

Traduction Sophie Wiessler

D'innombrables chantiers de construction façonnent actuellement l'image de la capitale. Outre l'extension du viaduc ferroviaire de Pulvermühle, qui a été inaugurée mardi 11 juin dernier, des travaux sont également en cours pour étendre la ligne de tramway sur une grande partie de la ville. Plusieurs ponts aux quatre coins de Luxembourg sont ainsi concernés.

137 mètres pour relier le Ban de Gasperich et Kockelscheuer

Bien que le nouveau pont, qui relie le Ban de Gasperich par l'autoroute A6 à Kockelscheuer, ne sera ouvert à la circulation qu'en octobre, il a déjà considérablement modifié la situation sur place.

La structure de 137 mètres de long a d'abord été construite le long de l'autoroute, près du futur stade, puis installée à son emplacement définitif.

La dalle de chaussée est constituée d'éléments préfabriqués en béton armé. Avec une largeur de 27,3 mètres, l'espace est suffisant pour toutes les formes de mobilité.

Au milieu du pont, il y aura deux voies pour le tramway. Deux autres voies de circulation individuelle seront aménagées de chaque côté du pont. Les piétons et les cyclistes partageront une passerelle. Selon les Ponts et Chaussées, des travaux sont actuellement en cours sur le garde-corps, les joints, la chaussée et les glissières de sécurité.

Mais il faudra du temps avant que le tramway n'atteigne Kockelscheuer. S'il était initialement prévu que la ligne entre la gare centrale et la Cloche d'Or soit achevée en 2021, on suppose maintenant que la ligne s'étendra à cet endroit davantage vers la fin 2022 voir début 2023. L'une des raisons de ce délai n'est autre que la réparation du Pont Buchler.

Un accès à la gare centrale d'ici 2021

Le réaménagement de ce pont dans le quartier de la gare bat actuellement son plein. Afin de préparer cette infrastructure pour le tramway, il faut en effet l'élargir et l'étendre, avec notamment une piste cyclable et plusieurs voies. Les rails du tramway seront également posés.

Les travaux ont commencé au début de l'année, du côté sud. La dalle de chaussée existante a été enlevée et remplacée par une nouvelle en acier. En automne, place au béton.

Le côté nord devrait enfin être abordé d'ici la mi-2020. L'ensemble du pont devrait être achevé au cours du second semestre de 2021.

L'Al Bréck en reconstruction

La reconstruction du viaduc - communément appelé Al Bréck ou Passerelle - provoque également des perturbations. Afin d'améliorer la circulation dans ce secteur, le pont, construit en 1859, sera prolongé de 2,40 à 17,70 mètres.

Cela permettra de créer une voie de bus de trois mètres de large menant au quartier de la gare. Les voies adjacentes pour le trafic individuel seront également prolongées de 2,90 mètres à trois mètres. Les dalles de béton, sur lesquelles une structure métallique sera ultérieurement fixée, sont en cours de préparation.

Une fois de plus, les piétons et les cyclistes doivent repenser leur façon de se déplacer. D'ici la fin de l'année, une piste cyclable et piétonnière bidirectionnelle de 4,50 mètres de large sera construite d'un côté, tandis que la chaussée de l'autre côté sera prolongée de 20 centimètres.  

Mais d'ici là, les cyclistes doivent prendre leur mal en patience. L'ancienne piste cyclable n'est en effet pas accessible pendant la durée des travaux. Elle le sera à nouveau à l'automne ou à l'hiver prochain. Tous les travaux sur le pont devraient être terminés d'ici octobre 2020.

Le viaduc de Pulvermühle

Depuis 2009, les travaux d'extension du viaduc de Pulvermühle, du «Perré» derrière celui-ci et du tunnel sous le boulevard d'Avranches sont en cours. Un deuxième pont a été construit parallèlement à la structure existante, doublant ainsi le nombre de voies de deux à quatre.

Le «Perré» au niveau de l'Institut national des sports était une source de préoccupation: les recherches ont montré que la pente en contrebas se déplaçait et s'appuyait contre le pont. Il y avait un réel danger qu'elle puisse s'abaisser et qu'elle doive être stabilisée.

Mais ce n'est pas la seule raison pour laquelle les coûts ont augmenté. D'après les découvertes archéologiques, un mur de forteresse a été découvert et relié au circuit Wenzel. De plus, la piste cyclable le long de l'Alzette a été déviée.

Alors qu'en 2004, les coûts devaient s'élever à 110 millions d'euros, ce chiffre avait grimpé à 246 millions d'euros en 2014. En ce qui concerne le calendrier, tout ne s'est pas non plus déroulé comme prévu, en raison de travaux imprévus.

Le Luxemburger Wort n'a pas pu, malgré des demandes répétées, obtenir des informations précises sur les coûts définitifs, l'achèvement du chantier et l'ouverture de la ligne. Au lieu de cela, les CFL ont fait référence à l'inauguration du viaduc et de la ligne ferroviaire à double voie entre Luxembourg et Sandweiler/Contern.

Liaison entre Cents et Hamm

Fin septembre 2018, le nouveau point de passage reliant les districts de Cents et de Hamm a été ouvert, même si tous les travaux n'ont pas encore été achevés. L'ancien passage à niveau de la rue des Pommiers fait partie de l'histoire depuis lors.

La plate-forme de transfert qui y a été créée permet aux usagers de la route d'accéder plus facilement aux transports publics et de se déplacer de Cents vers le centre-ville ou d'autres villes et villages. Pour ce faire, il y a deux arrêts de bus, un M-Box, qui sera opérationnel à partir du 14 juin, et des supports à vélos sur le pont.

Mais alors que l'Administration des routes a terminé sa partie du chantier de construction, le travail des CFL se poursuit. Le garde-corps du pont, par exemple, se compose encore en partie de grilles de chantier mal fixées. Des rampes devraient être installées très prochainement, assurent les CFL.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.