Changer d'édition

Ces jobs en quête de candidats
Luxembourg 6 11.11.2019

Ces jobs en quête de candidats

Les possibilités de formation sont de plus en plus nombreuses. Pas toujours évident pour les futurs étudiants de s'y retrouver.

Ces jobs en quête de candidats

Les possibilités de formation sont de plus en plus nombreuses. Pas toujours évident pour les futurs étudiants de s'y retrouver.
Photo: Chris Karaba
Luxembourg 6 11.11.2019

Ces jobs en quête de candidats

Alors que la 33e édition du salon de l'étudiant s'est clôturée vendredi soir, certaines filières restent des valeurs sûres en matière de débouchés comme les métiers de la place financière et les nouvelles technologies.

(ER) - Durant deux jours près de 10.000 personnes ont participé au salon de l'étudiant qui s'est tenu dans les locaux de Lux Expo. Plus de 230 exposants, issus de 14 pays, ont mis en valeur leur savoir faire et leurs compétences, une occasion pour les lycéens de choisir leur future orientation mais aussi d'avoir une idée sur les tendances du marché de l'emploi.  

Selon les derniers chiffres de l'Adem, la probabilité de trouver un emploi à la fin de sa formation est plus grande dans les métiers qui sont liés au fonctionnement de la place financière. Sans surprise la comptabilité arrive en tête. D'autres métiers en rapport avec la finance composent le top 10 comme Audit et contrôle comptable financier (4e) ou encore Front office des marchés financiers (8e). 

Autre tendance de fonds, le fort développement du secteur IT et de manière générale les supports en entreprise. Toujours selon l'Adem, près de 2500 postes sont à pourvoir dans ce secteur. «Les filières économie, droit, comptabilité restent des valeurs sûres», estime Jean Ries, chef du service statistiques et études de l'Adem.  

Face à l'augmentation globale de la population active et l'arrivée massive des frontaliers, les besoins de l'Horesca sont également à la hausse à l'instar du secteur de la finance. Le personnel de cuisine occupe la dernière place du podium alors que le service en restauration frappe au porte du Top 5. 



Sur le même sujet

Les spécialistes des TIC restent une denrée rare
Si la transition économique vers le numérique a été érigée en priorité par le gouvernement, les entreprises peinent à recruter les experts dont elles ont besoin pour se développer. Une tendance encore difficile à infléchir.
L'incertitude gagne les entreprises
Dans son 2e Baromètre de l'économie, la Chambre de commerce a pu constater combien l'attentisme semblait gagner les entrepreneurs luxembourgeois. Près de 10% tablent d'ailleurs sur un ralentissement d'activité dans les six prochains mois.
Incertaines à court terme, les entreprises sont nettement plus confiantes pour l'avenir plus lointain.
L'artisanat en manque de 9.400 salariés
La pénurie de main-d'œuvre se fait cruellement sentir depuis plusieurs années dans le secteur artisanal du Luxembourg. Compte tenu de perspectives d'avenir guère réjouissantes, la Chambre des métiers tire la sonnette d'alarme.
Près de 5.000 personnes sont recherchées dans le domaine de la construction