Changer d'édition

Ces dossiers sportifs que Dan Kersch laisse ouverts

  • Le congé sportif étendu
  • L'impact du sport
  • Le musée du sport dans les starting-blocks
  • Le congé sportif étendu 1/4
  • 2/4
  • L'impact du sport 3/4
  • Le musée du sport dans les starting-blocks 4/4

Ces dossiers sportifs que Dan Kersch laisse ouverts

Ces dossiers sportifs que Dan Kersch laisse ouverts
Politique

Ces dossiers sportifs que Dan Kersch laisse ouverts


17.12.2021

Avant de quitter son poste, Dan Kersch a salué l'importance des 20.000 bénévoles qui font vivre les 1.300 clubs et fédérations sportives.Photo : Christian Kemp

Alors qu'il est dans la dernière ligne droite avant de quitter le gouvernement, le ministre des Sports fait le point sur les projets dont devra se soucier son successeur, Georges Engel (LSAP).

(pj avec Joe GEIMER) «Quelqu'un qui aime le sport autant que moi quitte ce ministère le cœur lourd.» C'est pourtant Dan Kersch (LSAP) lui-même qui a choisi de rejoindre les vestiaires, en se mettant en retrait du gouvernement à l'heure de ses 60 ans. L'Eschois quitte ainsi le ministère des Sports pile quand la règle des 2G va s'appliquer aux clubs du pays.


Asselborn juge inutile un boycott des Jeux olympiques
Le Luxembourg n'entend pas suivre la trace de l'Australie, du Royaume-Uni et des Etats-Unis qui ne comptent pas envoyer de représentants gouvernementaux aux JO d'hiver à Pékin. En cause les entorses aux droits de l'homme commises en Chine.

Ah, le covid... «Sans lui, les choses auraient été tellement différentes, regrette-t-il. Dans le cadre de la pandémie, nous avons dû prendre des décisions qui ont fait du mal au sport et qui ont touché ceux qui vivent pour le sport et avec le sport. Je suis désolé pour cela. Mais c'était inévitable au regard de l'intérêt général»

Reste que le voilà prêt à passer le relais à son homologue de parti, Georges Engel. A charge pour l'ancien bourgmestre de Sanem de doper quelques dossiers en suspens.

1

Le congé sportif étendu
Copier le lien

Photo : ATP

Le projet de réforme des congés sportifs a été adopté par le Conseil d'Etat. De quoi offrir plus de possibilités de bénéficier de ces jours à l'écart de son activité professionnelle. Ainsi, par exemple, un sportif se qualifiant pour une compétition européenne pourra demander douze jours de congé sportif par an. Six jours sont prévus pour les accompagnateurs d'une équipe (que ce soit lors d'une compétition internationale ou d'un stage). Pour les entraîneurs ou les kinésithérapeutes, ce sont dix jours.


BEIJING, CHINA - FEBRUARY 26:  People wear protective masks as they walk front the logos of the 2022 Beijing Winter Olympics at Yanqing Ice Festival on February 26, 2021 in Beijing, China. The Festival comes at the final day of the Chinese Lunar New Year celebrations. (Photo by Lintao Zhang/Getty Images)
Trois Luxembourgeois visent les JO de Pékin
En slalom, en géant ou en skeleton, il reste encore des chances pour des sportifs du Grand-Duché de participer aux Olympiades d'hiver qui débutent en février 2022. Mais rien n'est fait pour l'heure.

Même les bénévoles désormais pourront souscrire au congé sportif ainsi que le personnel administratif des fédérations sportives. Pour ces derniers, il est question de solliciter cinq jours pour moins de 1.000 licences, dix jours pour 1.000 à 5.000 licences et douze jours pour plus de 5.000 licences. Pour le personnel administratif salarié par l'un ou l'autre des 1.300 clubs sportifs du Luxembourg, la réforme permet aussi de prétendre à ces congés (deux jours pour moins de 50 licences, trois jours pour entre 50 et 200 licences et quatre jours pour plus de 200 licences). 

«D'ici 2023, le budget alloué au sport aura augmenté de près de 34% en cinq ans. C'est dans ce contexte qu'il faut considérer la réforme du congé sportif. L'extension de ce dispositif coûtera environ 1,5 million d'euros», estime Dan Kersch. 

Velodrom Mondorf
2

Copier le lien

Velodrom Mondorf
Illustration : Metaform Architects

Le Conseil d'Etat a validé le projet de financement du vélodrome de Mondorf.  Outre cet équipement (inédit au Grand-Duché), il est prévu de construire une salle de sport avec courts de tennis et piscine. Lorsque le projet du vélodrome de Mondorf a été présenté en 2018, le financement comptait sur 70% du budget apporté par l'Etat et 30% par la commune de Mondorf. Sauf que cette dernière entend ménager ses finances... Du côté du ministère des Sports, on reconnait qu'il serait bon que l'Etat soit «lui-même propriétaire et puisse décider lui-même de ce qui se passe dans cette infrastructure», commente Dan Kersch.


Vélodrome de Mondorf: une boîte à camembert au toit végétal
Après des décennies de discussions, le vélodrome national de Mondorf est maintenant sur de bons rails: vendredi, le jury a présenté le gagnant du concours d'architectes.

Avec un projet revu (notamment pour intégrer trois terrains indoor mis à disposition du lycée qui se crée non loin), une nouvelle loi de finance est indispensable. En effet, le dossier dépasse les 40 millions d'euros désormais. Selon Kersch, la facture s'approcherait plutôt des 55 millions d'euros (hors TVA). 

Et le ministre sortant de justifier le gonflement de la facture ainsi : «Si le nouveau lycée est construit, il ne sera pas nécessaire d'y construire un gymnase, les élèves seront actifs sur les terrains de sport à l'intérieur du vélodrome. De cette façon, nous économiserons beaucoup d'argent (environ 27 millions d'euros).» De son côté, la commune de Mondorf construira en régie propre le gymnase et la piscine supplémentaires.

Pour l'heure, le ministère des Sports n'avance aucune date pour le début de réalisation de l'équipement qui intégrera une piste couverte en bois de 250 mètres de long. «Les responsables de la commune de Mondorf sont très intéressés à ce que les choses commencent bientôt.» Si les terrains nécessaires pour le vélodrome sont tous en possession de l'État, il manque encore quelques parcelles pour s'assurer de l'aménagement du parking et du lycée voisins. 

3

L'impact du sport
Copier le lien

Photo : Gerry Schmit

En 2022, le budget de l'Etat prévoit d'investir 72,5 millions dans le domaine sportif (soit 0,33% des dépenses publiques). Mais l'impact économique du sport pour le Luxembourg n'était pas connu jusqu'à présent. La création des comptes satellites doit permettre de répondre à deux questions : combien d'argent le sport rapporte et combien de personnes travaillent autour de cette activité? Et Dan Kersch, sans langue de bois, de s'emporter : «Cela m'énerve toujours lorsque des personnes affirment avec véhémence que le sport ne fait que coûter et ne rapporte rien. Ce n'est pas vrai. Maintenant, nous en avons aussi la preuve».


L'ancien Josy-Barthel deviendra un parc
La Ville de Luxembourg a choisi le projet d'aménagement qui reconfigurera les 10 hectares aux alentours de l'ancien stade national. Le Wunnquartier accueillera près de 2.000 habitants à l'avenir.

Ainsi, l'impact total du sport sur l'économie nationale s'élève, selon les calculs, à 1,1% du produit intérieur brut. Soit 683 millions d'euros en 2020! «C'est énorme», a commenté Dan Kersch en pointant que cette somme avait augmenté de 2% par an depuis 2016. Par ailleurs, en 2020 le sport générait 4.450 emplois à temps plein, contre seulement 3.525 quatre ans plus tôt. 

Par ailleurs, il est bon de rappeler que les ménages luxembourgeois achètent 77% de leurs articles de sport au Grand-Duché. L'an passé, ce sont ainsi 37 millions d'euros qui ont été dépensés rien que pour l'acquisition de vélos (dont 23 millions pour des vélos électriques). 

4

Le musée du sport dans les starting-blocks
Copier le lien

Le musée du sport arrive à Esch-sur-Alzette. L'équipement fera bien partie du nouveau complexe sportif d'Esch-Lankelz. «Cela nous permettra de créer des synergies et donc de réduire les coûts», assure Dan Kersch en évoquant le dossier qui verra la commune d'Esch être maître d'ouvrage du projet et l'État lui achètera ensuite le musée terminé. L'État en sera alors propriétaire et pourra l'aménager à sa guise.

Ce musée est prévu sur trois étages et 2.890 m2. Son coût devrait s'élever à 19 millions d'euros (hors TVA). Maintenant que tous les obstacles administratifs ont été surmontés, place au lancement des appels d'offres. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le gouvernement va de nouveau délier les cordons de sa bourse et cette fois c'est le monde sportif qui va en bénéficier. 1.600 associations sportives vont en effet profiter de 40% d'une enveloppe globale de cinq millions d'euros accordée par le ministère des Sports.
Aufwaermen Sporting Bartringen
/ Fussball BGL Ligue Luxemburg, Saison 2016-2017 / 11.06.2017 /
Nationaler Fussballtag / 
Stade du Deich, Ettelbrueck /
Foto: Ben Majerus
Affichant une hausse de 15% par rapport à 2019, le budget 2020 du ministère dirigé par Dan Kersch (LSAP) a été présenté mardi devant la commission de la Santé et des Sports à la Chambre.
Le programme gouvernemental prévoit que les moyens financiers dédiés au sport seront «augmentés progressivement et de manière conséquente»