Changer d'édition

Certains ruisseaux du pays sont déjà à sec
Luxembourg 3 min. 10.08.2022
Sécheresse

Certains ruisseaux du pays sont déjà à sec

Les températures élevées de l'eau et le manque d'oxygène sont synonymes de stress pour les poissons.
Sécheresse

Certains ruisseaux du pays sont déjà à sec

Les températures élevées de l'eau et le manque d'oxygène sont synonymes de stress pour les poissons.
Photo: Shutterstock
Luxembourg 3 min. 10.08.2022
Sécheresse

Certains ruisseaux du pays sont déjà à sec

Les niveaux des cours d'eau luxembourgeois sont extrêmement bas. Pour éviter des dégâts irréversibles sur la faune et la flore, il est demandé aux citoyens de continuer à utiliser l'eau avec parcimonie.

L'année 2022 restera dans les annales comme une année exceptionnellement sèche. On devrait même atteindre des records, y compris au Luxembourg. Les cours d'eau souffrent du manque de précipitations et «présentent des niveaux extrêmement bas», communiquent le ministère de l’Environnement, du Climat et du Développement durable et l’Administration de la gestion de l’eau.


Vus du ciel, les effets inquiétants de la sécheresse
Des images satellite fournies par la NASA permettent de se rendre compte de l'évolution de la sécheresse au Luxembourg ces dernières semaines.

Certains petits cours d'eau sont même déjà à sec. «Un évènement rare et inquiétant, encore jamais observé sur certains ruisseaux», alertent les autorités.

Et la situation n'est pas près de s'arranger. Les conditions météorologiques s’annoncent en effet stables, ce qui va prolonger le déficit pluviométrique et aggraver encore plus la sécheresse actuelle. MeteoLux prévoit une possibilité d'averses ou d'orages localisés dès la fin de cette semaine, mais cela ne changera guère la situation critique de nos cours d’eau. «Il faudrait au moins deux semaines de pluie consécutive pour améliorer significativement la situation», soulignent les autorités.

Des niveaux critiques

Depuis le mois de mars 2022, les niveaux des cours d’eau sont passés à la moitié de ceux observés entre 2002 et 2020. Plus inquiétant encore, au cours du mois de juillet, les niveaux des cours d’eau de l’Oesling atteignent le quart des niveaux d'une saison normale. L’Our et la Haute-Sûre présentent dès lors des niveaux particulièrement bas et inquiétants. Des valeurs critiques sont mesurées depuis juillet sur l'Oesling donc mais aussi sur l'Attert et la Moselle.

Les niveaux des cours d’eau du sud du pays sont moins fortement impactés. «En juillet, ils étaient en moyenne à moins de 60 % des niveaux mensuels normaux», relève l'Administration de la gestion de l'eau.

La faune et la flore souffrent

Ces épisodes de sécheresse ne sont pas sans conséquence pour les cours d’eau du pays. «La baisse des niveaux d’eau affecte directement la faune et la flore aquatiques, et ce à plusieurs niveaux : les faibles hauteurs d’eau favorisent l’augmentation de la température de l’eau, ce qui appauvrit la disponibilité en oxygène pour les organismes aquatiques. À ceci vient s’ajouter l’augmentation de la concentration des charges polluantes puisque l’effet de dilution est amoindri par les faibles débits.»

Le 13 juillet dernier, une phase de vigilance avait été enclenchée, l'approvisionnement en eau potable étant menacé. Cette phase a été levée le 4 août dernier, les ressources et capacités des grands fournisseurs au niveau national étant à nouveau suffisantes pour combler les consommations actuelles.

La pêche réduite

«Certaines communes se trouvent néanmoins dans des situations critiques au niveau local», indiquent le ministère de l’Environnement, du Climat et du Développement durable et l’Administration de la gestion de l’eau. 

L'interdiction de tout prélèvement dans les eaux de surface, même couvert par une autorisation, est toujours d'actualité. Il est demandé également de limiter au maximum la pêche dans les cours d'eau.

Les autorités appellent tous les consommateurs à «faire preuve de civisme et à s’approprier les bons gestes».

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les bateliers inquiets, les poissons stressés
Comme les affluents n'apportent plus que très peu d'eau fraîche à la Moselle, le cours d'eau est sous stress.
Schiffe, die über den Rhein die Mosel befahren, können weniger als die Hälfte der Ladung aufnehmen.
Alors que la sécheresse touche l'ensemble des quatre départements lorrains, la source de la Moselle s'est tarie dans les Vosges, à Bussang.
La consommation d'eau potable ayant diminué après la mise en place d'une phase de vigilance, l'État luxembourgeois a décidé de lever certaines restrictions qui s'appliquaient, mais la situation des cours d'eau du pays reste inquiétante.