Changer d'édition

Une fête nationale teintée de liberté
Luxembourg 7 2 min. 24.06.2021
Célébrations du 23 juin

Une fête nationale teintée de liberté

Même si la «Nuit Blanche» était écourtée de trois heures cette année, les rues de la capitale étaient noires de monde mardi soir.
Célébrations du 23 juin

Une fête nationale teintée de liberté

Même si la «Nuit Blanche» était écourtée de trois heures cette année, les rues de la capitale étaient noires de monde mardi soir.
Photo: Laurent Blum
Luxembourg 7 2 min. 24.06.2021
Célébrations du 23 juin

Une fête nationale teintée de liberté

Malgré le virus, l'assouplissement des mesures sanitaires a permis aux résidents de profiter davantage des festivités du 22 et 23 juin. Tour d'horizon des discothèques, fanfares et autres spectacles.

(m.d. avec Maximilien Richard) Pour la deuxième année consécutive, le virus a quelque peu joué les trouble-fêtes mardi soir et mercredi, empêchant les résidents et citoyens de célébrer «comme avant» l'anniversaire du Grand-Duc. Mais si les feux d'artifice et le défilé militaire ont dû être annulés, la fête nationale avait un petit goût de liberté cette année en raison de l'assouplissement des restrictions sanitaires.

Les nombreux noctambules ont notamment pu profiter d'une «Nuit Blanche» exceptionnelle mardi soir dans les rues de la capitale jusqu'à 3 heures du matin, que ce soit dans les magasins comme dans les boîtes de nuit, autorisées à accueillir jusqu'à 300 personnes. A Rumelange, le spectacle son et lumière a fait le plein: les 480 sièges prévus pour l'occasion étaient tous occupés. Plus tôt dans la journée, les habitants des 17 villages de Clervaux ont profité sans encombre de la fanfare: la pluie a épargné les mini-concerts itinérants proposés par les associations de musique et de la jeunesse. En revanche, les déambulations musicales prévues à Ettelbruck ont dû être annulées en raison de la pluie. 

Ces festivités ont apporté un peu de baume au cœur aux résidents du Luxembourg, après quinze mois de pandémie et de restrictions. Mais la prudence reste toutefois de mise, ont rappelé mercredi le Grand-Duc Henri, le Premier ministre Xavier Bettel (DP) et le président de la Chambre Fernand Etgen (DP). Car si le virus n'a fait aucune nouvelle victime en 20 jours, le variant Delta continue de se propager au Grand-Duché, menaçant ce fragile semblant de liberté retrouvée. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Avec 102 nouveaux cas recensés et 27 patients dans les unités de soins, la situation sanitaire semble sous contrôle, selon les données du ministère de la Santé publiées jeudi. Le nombre d'infections actives, lui, se fixe à 1.128 cas.
A l'occasion de la fête nationale, le Grand-Duc Henri, le Premier ministre Xavier Bettel, et le président de la Chambre Fernand Etgen, sont revenus sur la pandémie et ses conséquences au Luxembourg. S'ils se disent «optimistes», tous trois ont néanmoins appelé à la prudence.
Premierminister Xavier Bettel und Chamberpräsident Fernand Etgen während der Gedenkminute.
Forcées de s'adapter en 2020, les communes disposent cette année d'un peu plus de liberté dans l'organisation de la fête nationale. Concerts, spectacles et brunchs sont au programme ce mardi et mercredi.
Nationalfeierdag Fakelzuch, Luxembourg, le 22 Juin 2017. Photo: Chris Karaba
Dans son rapport hebdomadaire, le ministère de la Santé indique que la mutation indienne du covid représente 30,9% des cas analysés par le LNS entre le 7 et le 13 juin. Soit quasiment deux fois plus que la semaine précédente.
Depuis dimanche, les mesures sanitaires sont allégées au Grand-Duché. Levée du couvre-feu, nombre de convives à table, jauges, retour sur les principaux changements entrés en vigueur.
A picture taken on July 15, 2011 shows spectators during the 27th edition of the Francofolies de La Rochelle music festival in La Rochelle, western France. AFP PHOTO / XAVIER LEOTY