Changer d'édition

Cattenom: La centrale nucléaire durera jusqu'en 2046
Luxembourg 23.02.2016

Cattenom: La centrale nucléaire durera jusqu'en 2046

La centrale nucléaire de Cattenom devrait durer encore 30 ans.

Cattenom: La centrale nucléaire durera jusqu'en 2046

La centrale nucléaire de Cattenom devrait durer encore 30 ans.
Luxembourg 23.02.2016

Cattenom: La centrale nucléaire durera jusqu'en 2046

La troisième plus grosse centrale nucléaire de France, dont le premier réacteur a été mis en service il y a 30 ans, devrait encore survivre autant, jusqu'en 2046, indique EDF.

(dho/AF) - La troisième plus grosse centrale nucléaire de France a dû gérer cinq incidents considérés comme ayant perturbé le bon fonctionnement des installations et 32 incidents mineurs n'ayant pas occasionné de problème sur la sécurité du site ou alors de manière insignifiante, a indiqué EDF mardi lors de la présentation de l'exercice de la centrale de Cattenom, mardi.

Les incidents qui surviennent dans une centrale nucléaire sont mesurés sur une échelle de 1 (anomalie, ayant peu ou pas d'incidence sur la sécurité) à 7 (accident grave ayant des conséquences pour la santé et l'environnement). D'après Guy Catrix, directeur de la centrale nucléaire de Cattenom, on considère comme incident de niveau 1 des travaux de réparation qui durent une heure de plus que prévu, par exemple.

L'an passé, la centrale de Cattenom a produit 36,8 milliards de térawatts-heures (TWh) d'électricité (soit un milliard de péta-joules), contre 36,1 TWh en 2014, près du double de ce qui est nécessaire en Lorraine.

Le premier des quatre réacteurs de Cattenom est entré en service il y a tout juste 30 ans, en 1986. En 2015, 85 millions d'euros ont été investis en travaux d'entretien. Le gérant de la centrale, EDF, table sur 100 millions de travaux d'entretien pour cette année.

La centrale nucléaire ne sera pas mise hors service dans les dix prochaines années, comme il avait été supposé. Cattenom devrait restée connectée au réseau pendant 30 années encore, soit jusqu'à 2046, puisque la durée de vie des centrales nucléaires a été prolongée à 40 ans.

70 à 80% des investissements industriels seront destinés à l'entretien des réacteurs, indique Monsieur Catrixm afin d'allonger leur durée de vie. Les 20 à 30% restants iront au projet "post Fukushima".

Pour l'heure, 1.395 personnes travaillent sur le site nucléaire de Cattenom. C'est plus qu'avant, mais de nombreux salariés vont partir à la retraite au cours des prochaines années. De nombreux jeunes actifs sont d'ores et déjà sous contrat d'apprentissage pour prendre la relève.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Cattenom en sous-production opérationnelle
Après quelques semaines de fonctionnement maximal, la centrale nucléaire arrête son unité de production n°1, à compter du 10 mai, a indiqué EDF. La durée des travaux de maintenance n'a pas été communiquée.
Cattenom veut tourner jusqu'en 2050
La centrale nucléaire française conserve son ambition de fonctionner 60 ans, a affirmé son directeur Thierry Rosso, lors de sa conférence de presse annuelle mercredi.
La centrale nucléaire de Cattenom a fêté ses 30 ans en 2016.