Changer d'édition

"Carsharing by CFL": «Une voiture quand j’en ai besoin»
Luxembourg 4 min. 21.09.2017 Cet article est archivé
Nouveau projet

"Carsharing by CFL": «Une voiture quand j’en ai besoin»

Un simple clic via l'application mobile FLEX et une voiture sera réservée.
Nouveau projet

"Carsharing by CFL": «Une voiture quand j’en ai besoin»

Un simple clic via l'application mobile FLEX et une voiture sera réservée.
Shutterstock
Luxembourg 4 min. 21.09.2017 Cet article est archivé
Nouveau projet

"Carsharing by CFL": «Une voiture quand j’en ai besoin»

Les CFL ont présenté ce jeudi matin leur nouveau concept de carsharing, baptisé "Flex", qui devrait être opérationnel le 6 décembre prochain.

(SW) - Les CFL ont présenté ce jeudi matin leur nouveau concept de carsharing, baptisé "Flex", qui devrait être opérationnel le 6 décembre prochain.

84 voitures seront disponibles sur une vingtaine de stations. Elles pourront être réservées via l‘application smartphone, la page Internet ou le CallCenter FLEX. Vous seul décidez quand et comment vous utilisez ces voitures. «Pas de stress» assure la compagnie de chemin de fer.

Les possibilités d’utilisation sont multiples et les modalités très flexibles: du déplacement courte durée d’un quart d’heure jusqu’au tour de plusieurs heures. 

Même emmener la voiture le soir à la maison et ne la rendre que le matin suivant sera possible.

Pour assurer une sécurité de planification, la réservation d’un FLEX est possible quelques jours en avance.

Comment ça marche?

Il faut d'abord s'inscrire en ligne et renseigner son adresse, son permis de conduire, sa carte grise et de crédit. Il faut ensuite se présenter en personne à un guichet CFL pour la vérification de l’identité et des données personnelles. 

Après avoir réservé votre véhicule via l'application mobile, le site ou en appelant directement le Callcenter, vous vous rendez à la gare indiquée lors de votre réservation avec votre mKaart.

L’ouverture et la fermeture du véhicule FLEX se font exclusivement au moyen de cette carte. Plus besoin des clés de la voiture. Une fois arrivé à la voiture réservée, le client approche sa carte client FLEX du lecteur, qui se trouve derrière le pare-brise. 

L’électronique embarquée examine la réservation enregistrée et ouvre la voiture. Le client monte à bord, attache sa ceinture, pousse le bouton ‘start-stop’ … et c’est parti ! 

Etant une mKaart, elle peut en même temps être chargée de billets pour trains et bus, contenir une autorisation Chargy ainsi que l’accès aux mBox. 

Où trouver des voitures Flex?

Les stations où seront présentes les voitures FLEX dans le pays.
Les stations où seront présentes les voitures FLEX dans le pays.
CFL

Comme indiqué sur la carte ci-dessus, une vingtaine de villes participent à ce projet "Flex". D'autres villes s'ajouteront encore au cours de l'année prochaine.

De manière générale, il y aura toujours un emplacement gratuit et réservé FLEX à proximité des quais.

A quel prix?

Le décompte se fera par quart d’heure réservé et kilométrage consommé, respectivement comme forfait à l’intérieur des tours proposés. Le payement sera effectué par cartes de crédit.

Trois abonnements sont possibles:

  • FlexBASIC: Un abonnement „0 Euros“ – ni frais mensuels, ni coûts forfaitaires. Il n’y aura que l’utilisation de la voiture qui fera tourner le compteur. Ainsi, le client pourra avoir sa carte d’accès FLEX sur soi à tout moment et sans frais. Rien n’empêchera une utilisation spontanée… Le tarif: 3 euros par bloc de 15 minutes et 45 centimes par kilomètre parcouru. 
  • FlexGOLD: Pour l’utilisateur régulier. Pour 20 euros par mois et des frais d’utilisation abordables, cet abonnement est intéressant pour les clients qui utilisent FLEX régulièrement. Le tarif: 2,50 euros par bloc de 15 minutes et 35 centimes par kilomètre parcouru ainsi que l’accès à des packs exclusifs. 
  • FlexVIP: Pour abonnés CFL et transports en commun qui disposent déjà d’un abonnement annuel „Joresabo“ ou „mPass“: seulement 10 euros par mois. Le tarif: 2,50 euros par bloc de 15 minutes et 35 centimes par kilomètre parcouru ainsi que l’accès à des packs exclusifs. 

Quatre autres packs sont également à disposition, pour des durées plus ou moins longues selon vos envies et besoins. A retrouver sur le site des CFL.

Tous les frais courants sont compris dans le tarif. De l’acquisition du véhicule à son assurance ainsi que de l’entretien jusqu’aux frais de carburant – tout est inclus dans le tarif FLEX. 

Pourquoi mettre en place ce système?

Par le biais de ce nouveau concept de carsharing, les CFL souhaitent diminuer les «barrières pour l‘utilisation des transports en commun», mais aussi et surtout permettre aux usagers qui prennent ces transports d'avoir une solution de secours en cas de déplacements imprévus en cours de journée.

«J’aimerais bien utiliser le train pour aller au bureau, mais… comment faire si je dois ramasser ma fille à la maison relais à l’improviste?» ou encore «Aujourd’hui je dois prendre la voiture pour aller au travail, vu que je dois encore passer au supermarché. Comment ferais-je autrement? Pas moyen d’embarquer avec toutes mes courses dans le train…» sont quelques exemples donnés par les CFL pour justifier la mise en place de ce nouveau système.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.