Changer d'édition

Campagne d'information en vue du référendum cet automne
Luxembourg 2 min. 16.07.2019 Cet article est archivé

Campagne d'information en vue du référendum cet automne

Josée Lorsché (Déi Gréng), Alex Bodry (LSAP) et Eugène Berger (DP) espèrent que le CSV abandonnera sa position de blocage sur la réforme constitutionnelle.

Campagne d'information en vue du référendum cet automne

Josée Lorsché (Déi Gréng), Alex Bodry (LSAP) et Eugène Berger (DP) espèrent que le CSV abandonnera sa position de blocage sur la réforme constitutionnelle.
Photo: Guy Wolff
Luxembourg 2 min. 16.07.2019 Cet article est archivé

Campagne d'information en vue du référendum cet automne

Avant que n'ait lieu le référendum sur la nouvelle Constitution, la Chambre des députés lancera cet automne une vaste campagne d'information sur le texte proposé. Encore faut-il, au préalable, s'entendre avec le CSV.

(MF) – Les électeurs luxembourgeois seront consultés par voie référendaire pour donner, ou pas, leur voix à la nouvelle Constitution. Avant que les députés ne votent le texte (premier vote) et que le référendum ne puisse être organisé, «il y aura une phase de sensibilisation et d'explication organisée par la Chambre des députés, s'adressant aux citoyens pour les informer et consulter sur le texte proposé» prévoit l'accord de la coalition gouvernementale 2019-2023.


IPO.PK. CSV- Bilanz.Léon Gloden,Martine Hansen, Gilles Roth. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort.
Le CSV endosse son rôle de leader dans l'opposition
Les chrétiens-sociaux accusent le gouvernement Bettel d'être inactif dans les dossiers importants et de traiter avec arrogance le parlement. Les fichiers secrets de la magistrature et de la police violent le droit à l'oubli.

Cette grande campagne d'information était au cœur des discussions de la conférence des présidents, lundi, à la Chambre. Selon nos confrères du Luxemburger Wort, la campagne prévue «après les élections européennes» de mai 2019, «doit démarrer en octobre ou en novembre».

Les préparatifs vont bon train et la Chambre prévoit d'ores et déjà d'organiser des réunions publiques, des vidéos explicatives et une bonne visibilité sur internet. Il est également prévu de publier des brochures expliquant le texte et ses innovations les plus marquantes.

La volte-face du CSV

Reste à savoir si la réforme constitutionnelle, qui faisait encore consensus politique en ce début 2019, sera concrétisée après la récente volte-face du CSV. Alors qu'ils avaient soutenu le texte de la nouvelle Constitution en juin 2018, les chrétiens-sociaux, par les voix de leur président, Frank Engel et du co-rapporteur Léon Gloden ont pris leurs distances le 2 juillet. Ils ont exigé l'organisation d'un référendum consultatif sur diverses questions politiques comme la circonscription électorale unique ou le cumul des mandats.


IPO,PK DP Bilan parlementaire. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort.
«Vite fait, bien fait» pour le DP
Six mois après l'arrivée au pouvoir du gouvernement bleu-rouge-vert, le groupe parlementaire du DP a fait le point lundi et s'est félicité de la rapidité et de l'efficacité avec lesquelles des mesures ont déjà été mises en place.

Si les partis de la majorité DP-Déi Gréng-LSAP ne devaient pas suivre cette voie, le CSV utiliserait sa minorité de blocage en matière constitutionnelle et ne votera pas pour le texte. Le vote de la nouvelle Constitution au parlement doit rassembler au moins deux tiers des votes des députés.

Au moment de faire le bilan parlementaire du DP, le 8 juillet 2019, Eugène Berger a regretté que le CSV, peu de temps avant d'atteindre l'objectif, «refuse aux Luxembourgeois une nouvelle Constitution moderne et valable pour tous les peuples».


Sur le même sujet

54% des habitants interrogés pour le Politmolitor 2021 se disent favorables à la consultation des électeurs au sujet de la réforme en cours de la Loi fondamentale. En parallèle, le succès de la pétition réclamant ce même scrutin entraînera la tenue d'un débat public le 25 novembre prochain.
IPO,Informationsversammlung Verfassung.Protestaktion für ein Referendum von ADR und Marche Blanche.Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Du 19 novembre au 20 décembre, des listes de signatures seront ouvertes dans toutes les communes du Luxembourg pour recueillir les soutiens à une demande d'organisation de référendum sur la refonte de la Constitution. Sachant qu'à la Chambre, aussi, l'idée tente de percer.
Les Luxembourgeois pourraient se rendre deux fois aux urnes en 2019. Directement après l'élection des 6 représentants luxembourgeois au Parlement européen en mai, «démarrera une vaste campagne de sensibilisation sur la nouvelle Constitution». Un référendum sera organisé mais «pas forcément en 2019», prévient Fernand Etgen, président de la Chambre.
Fernand Etgen, président de la Chambre des députés: «Une campagne de sensibilisation sur la future Constitution va être préparée dans les semaines à venir».