Changer d'édition

Cambriolages en forte hausse au Luxembourg: Où et quand les cambrioleurs agissent-ils?
Luxembourg 2 min. 08.12.2014

Cambriolages en forte hausse au Luxembourg: Où et quand les cambrioleurs agissent-ils?

Les statistiques le prouvent, les cambrioleurs s'introduisent bien plus souvent dans les maisons unifamiliales que dans les appartements.

Cambriolages en forte hausse au Luxembourg: Où et quand les cambrioleurs agissent-ils?

Les statistiques le prouvent, les cambrioleurs s'introduisent bien plus souvent dans les maisons unifamiliales que dans les appartements.
Photo: Shutterstock
Luxembourg 2 min. 08.12.2014

Cambriolages en forte hausse au Luxembourg: Où et quand les cambrioleurs agissent-ils?

Plus de 3.000 cambriolages au Luxembourg durant les 3 premiers trimestres. A quel moment les cambrioleurs «frappent»-ils? Visitent-ils plutôt les maisons ou les appartements? Un policier expert de la prévention des crimes répond.

PAR MAURICE FICK

Plus de 3.000 cambriolages au Luxembourg durant les 3 premiers trimestres de 2014. Soit 22% de cambriolages et de tentatives d'effraction de plus en un an. A quel moment les cambrioleurs «frappent»-ils? visitent-ils plutôt les maisons ou les appartements? Un policier expert de la prévention des crimes répond.

Les cambrioleurs, qui ne ressemblent pas à des gangsters avec une caisse à outils, ne travaillent pas sur poste et n'ont pas de week-end. Ils «travaillent en continue: 7 jours sur 7! C'est-à-dire matin, midi et soir et parfois... ils font des heures supplémentaires», en rajoute Guy Holcher, commissaire en chef au Service prévention des crimes et témoins de milliers de cambriolages au Luxembourg.

Mais il est un fait au Luxembourg: il existe une «période hivernale» pour les cambriolages. Une saison durant laquelle la luminosité baisse plus vite en fin d'après-midi. Les cambriolages sont alors réalisés  «plutôt entre 16 heures et 20 heures environ», a pu noter au fil des années l'expert en se précipitant pour rappeler que dans la réalité il n'y a pas d'heure du cambrioleur.

«Il ne sait pas ce qu'il y a à l'intérieur»

En réalité, c'est l'occasion qui fait le larron! La promesse d'un butin lucratif et la possibilité de pouvoir s'enfuir incognito sont les principaux facteurs qui motivent le cambrioleur à passer à l'acte.

Ne jamais oublier que «le cambrioleur ne sait pas ce qu'il y a à l'intérieur», rappelle le commissaire Holcher. Avant d'expliquer que le cambrioleur est plutôt dans la décision spontanée.

Les statistiques le prouvent, les cambrioleurs s'introduisent davantage dans les maisons unifamiliales que ce soit en ville ou à la campagne: «Le nombre de cambriolages dans les maisons représentent presque le double», assure Guy Holcher.

Même dans les baraques à frites

Mais ils entrent aussi, malgré les plus grandes chances d'être vus, dans les appartements, «le plus souvent en pleine journée». Et si la porte principale de l'immeuble est verrouillée, certains trouvent un autre chemin: «Au Cents par exemple, ils ont grimpé les quatre étages par la façade extérieure car l'architecture le permettait».

La plupart des cambriolages ont lieu à Luxembourg, Bettembourg, Dudelange, Rumelange, Esch-sur-Alzette, etc. Bref dans toute la région Sud et dans le Centre du pays. A quoi, il faut rajouter Ettelbruck, Diekirch et leurs régions.

Les butins les plus convoités sont une somme d'argent ou une boîte à bijoux. Mais de manière générale,  les cambrioleurs entrent «partout où il y a quelque chose à voler», rappelle Guy Holcher. Et il cite en vrac les garages, les baraques de jardin ou de chantier, les caves, entrepôts, cafés ou restaurants, voire même les baraques à frites! Machines et outils se revendent aussi.


Sur le même sujet