Changer d'édition

Cambridge Analytica: plus de 2.000 comptes Facebook concernés au Luxembourg
Luxembourg 06.04.2018 Cet article est archivé

Cambridge Analytica: plus de 2.000 comptes Facebook concernés au Luxembourg

Cambridge Analytica: plus de 2.000 comptes Facebook concernés au Luxembourg

Photo: AFP / Norberto Duarte
Luxembourg 06.04.2018 Cet article est archivé

Cambridge Analytica: plus de 2.000 comptes Facebook concernés au Luxembourg

Environ 2.700 utilisateurs luxembourgeois de Facebook auraient vu leurs données siphonnées par la société Cambridge Analytica, selon RTL.

(JV avec AFP) Ce chiffre fait partie des «2.7 millions» de comptes Facebook concernés en Europe, selon la Commission Européenne et le réseau social.    

«Facebook a confirmé que les données personnelles de jusqu'à 2,7 millions d'Européens, ou de personnes résidant dans l'UE pour être plus précis, pourraient avoir été transmises à Cambridge Analytica de manière inappropriée», a indiqué un porte-parole de l'exécutif européen, Christian Wigand.


Facebook: les données de 87 millions d'utilisateurs récupérées pour Trump
La firme Cambridge Analytica a récupéré les données de 87 millions d'utilisateurs de Facebook en 2014, se constituant ainsi une précieuse base de données, avant d'être embauchée par l'équipe de campagne de Donald Trump.

À partir du 9 avril, tous les utilisateurs de Facebook pourront vérifier le flux d'informations qui transite dans leurs applications, grâce à un lien prodigué par le réseau social sur leur fil d'actualité. Ils seront également informés de l'implication potentielle de leurs données personnelles dans le scandale Cambridge Analytica.  

Le 4 avril dernier, Facebook révélait dans un discret communiqué que le scandale Cambridge Analytica concernait en réalité, non pas 50 millions de comptes Facebook comme annoncé précédemment, mais 87 millions. 

A l'époque, le système permettait à des applications tierces d'accéder non seulement aux données des usagers ayant utilisé l'application, mais aussi à celles de leurs amis, expliquant le nombre très élevé de personnes potentiellement concernées.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le réseau social le plus utilisé au monde était aux prises dans la nuit de mercredi à jeudi avec une panne de grande ampleur, privant d'accès totalement ou partiellement de nombreux utilisateurs pendant une dizaine d'heures.
Facebook s'efforçait mercredi de minimiser la portée des nouvelles accusations dont il fait l'objet après une enquête du New York Times révélant que le réseau social a partagé les données de ses utilisateurs au bénéfice de géants du Web comme Amazon, Spotify, Microsoft et Netflix.
Une organisation espagnole de consommateurs a annoncé mercredi qu'elle allait déposer une plainte collective contre le réseau social Facebook, accusé d'avoir exploité illégalement les données personnelles des usagers, et réclamer «au moins 200 euros» de compensation par utilisateur.
Facebook a annoncé mardi son intention de se lancer sur le marché des sites de rencontres tout en insistant sur les efforts entrepris pour protéger les données de ses utilisateurs après l'affaire Cambridge Analytica.
Mark Zuckerberg va de nouveau mercredi affronter les questions de parlementaires américains sur les divers scandales qui empoisonnent Facebook, après avoir déjà passé cinq heures devant les sénateurs mardi, ne cédant rien sur le fond mais laissant certaines interrogations sans réponses.
WASHINGTON, DC - APRIL 10: Facebook co-founder, Chairman and CEO Mark Zuckerberg departs after testifying before a combined Senate Judiciary and Commerce committee hearing in the Hart Senate Office Building on Capitol Hill April 10, 2018 in Washington, DC. Zuckerberg, 33, was called to testify after it was reported that 87 million Facebook users had their personal information harvested by Cambridge Analytica, a British political consulting firm linked to the Trump campaign.   Win McNamee/Getty Images/AFP
== FOR NEWSPAPERS, INTERNET, TELCOS & TELEVISION USE ONLY ==