Changer d'édition

Ça s'en va et ça revient: Il y a cinquante ans disparaissait le dernier tram
Luxembourg 22 04.07.2014

Ça s'en va et ça revient: Il y a cinquante ans disparaissait le dernier tram

L'année 1964 a vu la fin de la dernière ligne de tramway à Luxembourg. Retour en images sur une histoire qui a traversé le XXe siècle.

(AH – DN) – Il y a près de cinquante ans disparaissait le dernier tramway du paysage urbain à Luxembourg. De 1875 à 1908, la capitale d'un réseau de tramway à cheval. La première ligne, reliant la gare au centre-ville, est inaugurée le 22 février 1875. La première motrice électrique démarre son service le 8 août 1908 à 14 h dans la Grand Rue.

A cette époque, le tram transportait environ sept millions de passagers chaque année. La longueur totale du réseau atteint environ 31 km en 1930. Les trams comportaient de 22 à 24 places assises et desservaient notamment Merl, Hollerich, Bonnevoie, Beggen, Neudorf et Rollingergrund. Des modèles plus petits (18 places) circulaient au centre-ville.

Plusieurs lignes disparaissent au début des années 1960 et sont désormais desservies par des autobus. La dernière circulation officielle en exploitation normale a lieu le 5 septembre 1964 sur la dernière ligne en service, celle de Beggen.

Les premiers autobus ont débarqué dans la capitale en avril 1926 et ce réseau a peu à peu assuré sa suprématie jusqu'à proposer, seul, un service de transport en commun à Luxembourg.

Romain Rech, chauffeur de bus depuis 1984 et membre de l'association «Frënn vum ale Stater Bus» explique qu'un tram pouvait être utilisé pendant une trentaine d'années, contre huit ans en moyenne pour un bus aujourd'hui.

A l'automne 2017, une première ligne du nouveau tram doit relier LuxExpo au Pont Rouge. Un an plus tard, le reste du tracé, menant le train de la Ville haute à la Gare centrale, doit être inauguré à son tour.