Changer d'édition

Ça roule toujours pour la première classe
Luxembourg 03.09.2021
Train

Ça roule toujours pour la première classe

Plus confortables, les wagons de première ont encore leur clientèle.
Train

Ça roule toujours pour la première classe

Plus confortables, les wagons de première ont encore leur clientèle.
Photo : Armand WAGNER
Luxembourg 03.09.2021
Train

Ça roule toujours pour la première classe

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Depuis l'instauration de la gratuité des transports en commun, il reste encore quelques voyageurs qui payent pour se déplacer au Luxembourg : les usagers des CFL désireux de se déplacer en première classe.

A toute règle, il faut une exception. Ainsi, non, tous les transports en commun publics ne sont pas en libre accès au Grand-Duché depuis mars 2020. Erreur, certains billets restent payants. Comme ceux donnant accès aux wagons de première classe sur le réseau CFL, en national ou en direction de l'Allemagne (Coblence, Düsseldorf). Les sièges y sont plus confortables, l'espace plus généreux et cela se monnaye. 


Les CFL traquent les passages à niveau dangereux
Depuis plusieurs années, les CFL ne cessent de réaménager les traversées de voies pour éviter des accidents entre trains et usagers de la route. En six ans, 20 passages périlleux ont ainsi été supprimés.

Mais sur les 14,5 millions de passagers transportés par la Compagnie des chemins de fer luxembourgeois depuis l'instauration de la ''gratuité'', combien ont tout de même payé leur trajet en train. Simple : il suffit de poser la question au ministre de la Mobilité pour avoir la réponse, et le député Marc Goergen (Piraten) l'a fait : 294.831 personnes. Soit à peine 2% des usagers.

N'empêche, le patron des CFL peut remercier cette clientèle. En achetant 33.293 billets ou abonnements, elle a permis à la compagnie de récupérer 413.952 euros de recettes. Une goutte d'eau dans le budget de la société qui, en 2020, a pu s'appuyer sur un chiffre d'affaires net de 915,8 millions d’euros.



Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Si le trafic a été partiellement rétabli depuis samedi à l'arrêt Pfaffenthal-Kirchberg, les liaisons vers le nord devraient être perturbées pendant encore plusieurs semaines. En cause: un vaste chantier visant à démêler le «goulot d'étranglement» de la capitale.
Der "Nordkopf" des Bahnhofs ähnelt derzeit eher einer Mondlandschaft als einem geschäftigen Verkehrsknotenpunkt.
Au sud d'Howald, l'ouvrage métallique qui passera au-dessus de l'autoroute A3 n'est qu'à la moitié de sa construction. Le pont, indispensable à la ligne Bettembourg-Luxembourg, va maintenant gagner en hauteur.
Wort.fr, Chantier pont CFL devant traverser l’autoroute A3, Croix Gasperich, CFL, Pont, Brücke, Arbeiter, Schweißen, Soudure, Ouvrier, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Pour les CFL, le weekend de Pentecôte n'a pas manqué d'activité. Afin d'assurer le franchissement de l'autoroute au sud de la capitale par la future ligne Bettembourg-Luxembourg, trois jours (et nuits) ont été nécessaires pour poser 248 tonnes de poutres.
La branche fret des Chemins de fer luxembourgeois a traversé une année délicate. Mais pour sa directrice stratégie, les mois passés n'auront pas été perdus en termes de nouvelles opportunités de marchés.
04.04.12 cfl multimodal, visite par l' ambassadeur des etats-unis au luxembourg, amerikanischer botschafter,  container, CFL multimodal, bettembourg, cargo, transport, lastwagen zug, photo: Marc Wilwert
Si les CFL équipent les gares du pays du système de connexion internet, les passagers devront être patients avant de se brancher au réseau libre depuis leur wagon. Il faudra en effet attendre les nouvelles rames qui ne sont attendues que d'ici deux ans.