Changer d'édition

C'était l'architecte de la Coque et du Parc des Princes
Luxembourg 7 04.10.2019

C'était l'architecte de la Coque et du Parc des Princes

Roger Taillibert dans son bureau parisien

C'était l'architecte de la Coque et du Parc des Princes

Roger Taillibert dans son bureau parisien
Photo: AFP
Luxembourg 7 04.10.2019

C'était l'architecte de la Coque et du Parc des Princes

Roger Taillibert avait dessiné le Stade olympique de Montréal, le Parc des Princes à Paris et le Centre national sportif et culturel à Luxembourg. Il vient de décéder dans la capitale française à l'âge de 93 ans.

(MF avec AFP) - L'information a été annoncée par Radio-Canada, suscitant rapidement au Québec et à Paris des hommages saluant un homme de «prouesses» et de «vision». «L'architecte du Parc des Princes s'est éteint ce jeudi à Paris. À sa famille et ses proches, le club présente ses sincères condoléances», a twitté le Paris Saint-Germain. 

Roger Taillibert avait achevé le nouveau stade du Parc des Princes en 1972, mais c'est le stade olympique de Montréal (1976) qui est le plus célèbre de ses chantiers. Il lui vaudra d'être appelé en qualité d'architecte conseil pour les équipements sportifs et de loisirs à travers le monde.

Comme au Grand-Duché où l'architecte avait conçu la piscine olympique du Kirchberg, dont la forme rappelle celle d'une coquille. Le chantier avait été achevé en 1982. «D'Coque», comme on dit en luxembourgeois, a ensuite été agrandie en 2002 avec la construction du Centre national sportif et culturel, également conçu par Taillibert.

Le stade olympique en béton de forme ellipsoïdale, avec son toit rétractable attaché par des câbles à une tour de 165 mètres, la plus haute tour inclinée au monde, est un bâtiment iconique de Montréal.   

Photo: Pixabay

 Il a aussi réalisé entre autres la piscine de Deauville, le Stadium Nord de Villeneuve-d'Ascq et le Khalifa Stadium au Qatar. 

Le Khalifa Stadium au Qatar
Le Khalifa Stadium au Qatar
Photo: Sharil Babu

 Roger Taillibert avait étudié l'art égyptien à l'École du Louvre, puis avait été à l'École des Beaux-Arts avant de devenir un spécialiste de constructions destinées au sport. 


 Ieoh Ming Pei, auteur notamment du Musée d’Art Moderne Grand-Duc Jean, Mudam (2006), est mort à 102 ans
Ieoh Ming Pei, architecte du Mudam, est mort
La famille du sino-américain a confirmé jeudi soir le décès du concepteur de nombreux édifices marquants, de la pyramide du Louvre au Musée d’Art Moderne Grand-Duc Jean. Il avait 102 ans.

 Elu à l'Académie des Beaux-Arts en 1983, il avait été notamment architecte en chef et conservateur du Grand Palais, architecte en chef et conservateur du Palais de Chaillot, et architecte-Conseil des Émirats Arabes Unis et de la ville de Tripoli au Liban. 

 Laurent Petitgirard, secrétaire perpétuel de l'Académie des Beaux-Arts à Paris, a rendu hommage à un homme qui presque jusqu'au bout «aura déployé une incroyable activité» et à «un esprit acéré, au franc-parler parfois très tranchant».