Changer d'édition

«C'est un travail dont je ne suis pas fier»
Luxembourg 2 min. 19.11.2021
Soupçon de plagiat

«C'est un travail dont je ne suis pas fier»

L'étudiant Bettel reconnait "une recherche intellectuelle très limitée" pour la rédaction de son DEA.
Soupçon de plagiat

«C'est un travail dont je ne suis pas fier»

L'étudiant Bettel reconnait "une recherche intellectuelle très limitée" pour la rédaction de son DEA.
Luxembourg 2 min. 19.11.2021
Soupçon de plagiat

«C'est un travail dont je ne suis pas fier»

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
A évoquer le DEA qu'il a soutenu voilà 22 ans, Xavier Bettel maintient qu'il n'a ni triché, ni menti pour décrocher son diplôme. Et cela même si son mémoire était truffé d'emprunts dont il ne citait pas les auteurs.

«J'ai combiné différents points pris à droite à gauche.» Pas certain que, vendredi après-midi, le Premier ministre s'attendait à faire cet aveu. Attendu pour présenter les axes à venir de la campagne vaccinale au Luxembourg, Xavier Bettel (DP) a tout de même dû aussi faire un bond dans son passé d'étudiant. Direction la fin de ses études même, quand à l'Université de Nancy, il a présenté un mémoire sur lequel aujourd'hui on vient le chercher pour plagiats. «Ce n'était pas un travail glorieux et je n'en suis pas fier», reconnait l'intéressé mais aucune tromperie là-dedans, promet-il aussi.


Les déboires de Xavier Bettel amusent la toile
Moins de deux jours après les révélations sur le mémoire de DEA rédigé en 1999 par le Premier ministre, les premières parodies fleurissent sur les réseaux sociaux. Florilège.

Pourtant, voilà plusieurs semaines que «l'on fait comme si j'avais triché», s'est plaint un Xavier Bettel qui sait que l'université lorraine a choisi de réexaminer le mémoire soutenu en 1999. «Je respecterai les conclusions académiques», assure le Luxembourgeois pris le doigt dans le pot du copier-coller sans référence aux auteurs lui fournissant la substantifique moelle de son mémoire. «D'après les critères d'aujourd'hui, ça ne parait pas correct», admet l'ancien étudiant en sciences politiques et droit public.

Pour sa défense face aux médias, Xavier Bettel n'a pas manqué de rappeler que son travail écrit («pas bon») lui avait valu de devoir passer à l'oral devant un jury. Et ce n'est qu'alors que son diplôme d'études approfondies lui a été accordé. «Même le professeur qui encadrait mon travail [ndlr : le Pr Etienne Criqui] a dit qu'il n'avait pas été trompé.» 


Politik, briefing Afghanistan, Bausch, Asselborn, X.Bettel war nicht dabei, Foto geknipst briefing Hochwasser Foto: Luxemburger Wort/Anouk Antony
Xavier Bettel devra attendre pour être fixé sur son sort
Un peu plus d'une semaine après les révélations autour de la méthode utilisée par le Premier ministre pour la rédaction de son mémoire de DEA en 1999, l'Université de Lorraine indique qu'elle rendra ses conclusions «un peu avant ou après les fêtes de fin d'année».

Et n'allez pas demander des excuses pour ces emprunts plus que nombreux. «J'ai fait quelque chose dont je ne suis pas fier, avec une recherche intellectuelle très limitée» mais pas de quoi battre sa coulpe non plus. 

«Vous savez, je n'ai pas tremblé depuis 22 ans, j'ai remis mes travaux avec bonne conscience (...) Et actuellement, je suis un Premier ministre qui fait correctement son travail, je crois.» Visiblement, le dernier sondage de popularité confirme cette impression, mais l'ombre du plagiat fait quelque peu tache sur le costume de dirigeant. 

Là-dessus, Xavier Bettel veut toutefois bien demander l'indulgence de l'opinion publique. «Je regrette effectivement si la crédibilité accordée aux politiques en souffre. Si je suis responsable de cela alors je demande pardon», confesse l'homme du haut de ses 48 ans. Avant d'aussitôt rebondir sur le fait que son image à l'international ne souffre pas de cet ''incident de parcours'' : «J'ai rencontré la commissaire européenne Mariya Gabriel et je suis allé à Glasgow (ndlr : pour la COP 26). Personne n'a évité de me rencontrer. Cela n'a eu aucun impact sur la relation du Luxembourg avec ses partenaires.»


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Plusieurs heures après les révélations autour du mémoire de DEA rédigé en 1999 par l'actuel Premier ministre, l'université de Lorraine annonce la mise en place d'une enquête dédiée à lever les doutes autour d'éventuels «manquements à l’intégrité scientifique» du document.
Luxembourg's Prime Minister Xavier Bettel  arrives for an EU summit at the European Council building in Brussels on May 24, 2021. - European Union leaders take part in a two day in-person meeting to discuss the coronavirus pandemic, climate and Russia. (Photo by Olivier HOSLET / POOL / AFP)