Changer d'édition

C'est reparti pour des travaux sur le pont Adolphe
Luxembourg 8 2 min. 04.03.2020

C'est reparti pour des travaux sur le pont Adolphe

C'est reparti pour des travaux sur le pont Adolphe

Photo: Gerry Huberty
Luxembourg 8 2 min. 04.03.2020

C'est reparti pour des travaux sur le pont Adolphe

Maurice FICK
Maurice FICK
Trois ans après la fin du titanesque chantier de consolidation du pont, les marteaux-piqueurs grignotent à nouveau son tablier. Sous les rails du tram, manquent des pièces de dilatation «qui n'étaient pas encore produites» en 2017, lorsque l'ouvrage devait rouvrir à tout prix pour les bus.

Doté de la première passerelle au monde suspendue sous un pont, l'ouvrage monumental traversant la vallée de la Pétrusse pour relier le quartier de la Gare au centre de Luxembourg-Ville vibre à nouveau sous les coups des marteaux-piqueurs. En état de dégradation avancée, la «Nei Bréck» comme l'appellent tous les Luxembourgeois (traduisez: «le nouveau pont»), avait été rendue à la circulation en mars 2017, après trois années de travaux.

L'objectif étant de reconsolider l'ouvrage centenaire et surtout d'élargir son tablier dans l'optique d'y faire passer un tramway toutes les trois minutes à l'horizon décembre 2020. L'ennui, c'est que le temps pressait pour le ministère de la Mobilité et des Travaux publics. Du coup, tous les travaux sur le tablier du pont Adolphe n'avaient pu être menés à terme au printemps 2017.

Certains travaux «ont été faits provisoirement» car «il fallait ouvrir le pont pour y faire passer les bus. Comme les travaux démarraient sur le viaduc, les transports en commun devaient transiter par le pont Adolphe», rappelle Ralph Di Marco, chargé de communication à l'administration des Ponts et Chaussées. 

Mais il y avait un autre "couac" à l'origine des travaux qui viennent de redémarrer. Des travaux qui consistent à glisser sous les rails du tram «des joints de dilatation flexibles» afin de compenser la dilatation des rails sous l'effet de la chaleur. Les rails ne travaillant pas comme l'ouvrage en pierres.

Photo: Gerry Huberty

«C'est une structure qui aurait dû être posée avant», sous-entendu avant le passage des bus sur le pont, reconnaît Dany Frank. La responsable de la communication du ministre des Travaux publics explique pourquoi tel n'a pu être le cas: «Ça n'a pas pu être fait en 2017 pour la réouverture du pont car les pièces n'étaient pas encore produites». Ce qui n'a pas empêché des centaines de passages de bus par jour, entre février 2018 et novembre 2019.

Ce nouveau chantier entraîne évidemment un surcoût qui s'ajoutera aux 63 millions d'euros engloutis pour la réhabilitation du pont. «C'est vrai mais cette somme sera répercutée sur la société à l'origine du retard des pièces et non à la charge de l'Etat», assure Dany Frank. Ni le ministère, ni son administration ne fourniront le coût réel de ces nouveaux travaux qui dureront jusqu'en mai mais ne devraient pas impacter le trafic routier.


Sur le même sujet

Le viaduc fait la part belle aux bus
Les autocars urbains et RGTR circulent à nouveau dans les deux sens via Al Bréck. Au terme d'un an de chantier, l'ouvrage a gagné 2,40 m de largeur au bénéfice également des piétons et cyclistes.
Fotos des aktuellen Zustandes der Baustelle “Aal Bréck“ (Viaduc tëschend der Avenue de la Gare an der Cité judiciaire) Foto:Chris Karaba/Luxembourg Wort
En tram à Bonnevoie en septembre 2021
C'est un segment compliqué sur le parcours du tram, qui relie la place de la Gare à Bonnevoie (Dernier Sol) et enjambe les voies ferrées. Mardi, les travaux de rénovation de ce grand pont rouge, le pont Buchler, ont commencé.
Der Pont Buchler nach seiner Erneuerung im Jahr 2021: Zwei Spuren für die Tram, zwei Spuren für Autos und Busse Richtung Bahnhof und vier Spuren Richtung Bonneweg. Zudem ein Fahrradweg und mehr Platz für Fußgänger.
Le viaduc sera élargi pour faire passer les bus
Lorsque les travaux seront terminés dans moins de deux ans, la «Passerelle» qui relie le quartier gare au centre-ville de Luxembourg sera plus large de 2,40 mètres. Un élargissement qui profitera aux bus mais aussi aux piétons et aux cyclistes.
Die im Volksmund Passerelle oder auch Al Bréck genannte Kreisbogenbrücke entstand 1861.
Réouverture ce week-end: Le Pont Adolphe est guéri
En état de dégradation avancé il y a trois ans, l'emblématique Pont Adolphe qui relie le centre-ville à la gare centrale de Luxembourg est guéri! A 114 ans l'ouvrage retrouve une nouvelle jeunesse et rouvre à la circulation routière ce samedi... en attendant la piste cyclable flottante et le Tram.
23.3.LuxVille-Gare / Pont Adolphe renoviert / Letzte Arbeiten Foto:Guy Jallay